Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Songye:




Masque Songye Kifwebe
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Masque africain polychrome offrant une certaine structure "cubiste". Le centre est entaillé de larges paupières placées en oblique, prolongées d'un nez et d'une bouche géométriques. La partie inférieure du visage se poursuit en aplat très légèrement concave. De profondes rainures colorées soulignent le volume du crâne et l'aplat des joues.
Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Patine polychrome mate, érosions. Fendillements.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba, au Katanga et au Kasaï. Très présente dans ...


Voir la fiche

490,00

Statuette fétiche Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Sculpture africaine magique nkishi (pl. mankishi ) des Songye dont le visage s'est approprié les traits des masques africains kifwebe. Selon le cas, elle serait en outre chargée du bishimba logé dans la corne ou dans le bourrelet entourant le buste. Pour les Songye, l'ajout de divers accessoires, métal, quolifichets, etc... renforçerait la "puissance" du fétiche. Patine brun doré.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures réduites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche ...

Statuette Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Cette statuette fétiche est le fruit de la coopération entre le nganga, l'artisan et le client. Traitée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. La tête est constellée de clous tapissiers, en référence probable à la vérole. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe.
Patine brun noir satinée.
Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille ...


Voir la fiche

Vendu

Tabouret à caryatide Songye Luhuna
objet vendu
Art tribal > Tabourets, chaise à palabre, trône > Tabouret Songye

Ex-collection art tribal africain monégasque.
Ce type d'assise, symbole de pouvoir, était fréquemment utilisé en tant que piédestal pour des fétiches mankishi (sing. nkishi ). Une figure féminine aux formes rondes, dotée d'un visage reprenant les traits du masque Kifwebe, soutient le plateau circulaire. Ces sièges étaient parfois chargés d'un bishimba au niveau de la tête, de l'ombilic ou dans la base. Patine lisse brun doré, fissures de dessication.
Dans le sud-ouest du Congo, et en Angola et en Zambie, chaque chef disposait d'un siège à caryatide féminine, image de fécondité et de fertilité et de filiation matrilinéaire. Trois variantes du masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts) se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, ...

Statue Nkishi Kalebwe Songye
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal belge.
Cette statuette est le fruit de la coopération entre le nganga, le sculpteur et le client. Sculptée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. Dans le cas du fétiche çi-contre, l'abdomen a été évidé. Les cornes demeurent au nombre de trois, de tailles diverses, un orifice est comblé par du textile. Le visage est constellé de clous tapissiers. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe. Patine sombre satinée.
Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette fétiche Songye Nkishi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Sculpture africaine magique nkishi (pl. mankishi ) des Songye dont le visage s'est approprié les traits des masques africains kifwebe. Selon le cas, elle serait en outre chargée du bishimba logé dans la corne ou dans le bourrelet entourant le buste. Pour les Songye, l'ajout de divers accessoires, métal, quolifichets, etc... renforçait la "puissance" du fétiche. Patine lustrée. Erosions et fissures.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème ...


Voir la fiche

690,00

Masque Songye du Kifwebe
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Songye

Collection art tribal africain belge.
Le plan resserré des joues contraste ici puissamment avec le volume sphérique du crâne, projetant le nez et le bloc buccal. L'élargissement graduel du cou valorise en outre la bouche dont le centre porte des lèvres charnues. Laissant imaginer un plumage, les plans striés, panachés, soulignent volumes et traits, décuplant l'effet visuel.
Patine mate, érosions.
Hauteur sur socle : 52 cm.
 Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Songye

Ex-collection art tribal africain française.
L'asymétrie de longues paupières fendues délimitant le plan oblique du visage accorde un caractère fascinant à ce masque africain songye. Les traits en relief se concentrent sous une haute crête, le volume supérieur du masque étant privilégié. Patine mate abrasée, surface irrégulière et fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 57 cm. Trois types de masques Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur histoire est indissociable de celle des ...


Voir la fiche

680,00

Fétiche janiforme Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statue Songye

Ex-collection art africain française.
Taillé dans un bois dense, la charge magique logée dans la corne sommitale, ce fétiche traditionnel africain offre deux visages opposés reproduisant le masque africain kifwebe. Bien que cette statue présente des détails inhabituels, sa structure caractérise la sculpture classique songye.
Patine sombre lustrée. Fissures de dessication.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud ...

Statue Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Fétiche africain des Songye dont le faciès reprend la structure du masque africain kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe , mais dont la coiffure s'agrémente de petites cornes. La sculpture est "désacralisée", absence d'accessoires rituels et de la charge magique dont des traces rougeâtres témoignent de l'existence. Patine satinée noire, fissures et traces de xylophages désormais éradiqués.

Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont généralement la propriété collective du village, les figures plus modestes étant réservés à un culte individuel.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Songye Nkisi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Ce grand fétiche est dépourvu de sa charge ventrale bishimba et dispose pour seules parures, spécificités de la statuaire Songye, d'une corne animale introduite au sommet, et de lamelles et clous en métal sur le visage, référence probable aux ravages de la vérole. Les oreilles, évidées, sont en outre symboliquement remplies de touffes de poils.
Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. On introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras afin de les déplacer. Ces fétiches de ...


Voir la fiche

750,00

Statue fétiche Nkishi Songye
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain belge.
Taillée dans un seul bloc de bois soigneusement sélectionné, équipée de ses multiples accessoires et talismans rituels consacrés par le nganga, cette sculpture fétiche présente un fascinant visage reproduisant le masque africain kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe . La charge magique bishimba, à visée protectrice, est généralement logée dans l'abdomen et dans la corne sommitale. De la peau de reptile couvre la tête et forme le pagne de la statue.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial.
...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Songye Nkisi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Collection art tribal africain belge.
Fétiche africain Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye dont le visage reproduit le masque africain du kifwebe. Minutieusement réalisée, la sculpture réunit les critères associés à ce type d'objet, les accessoires étant censés en renforcer l'efficacité.
Patine brillante, agglomérats granuleux, résidus ocrés.
Ces fétiches de protection contre divers maux joueraient le rôle de médiateur entre dieu et les hommes. Les exemplaires de grande taille sont généralement la propriété collective du village, les figures plus modestes étant réservés à un culte individuel.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon ...


Voir la fiche

450,00

Fétiche Nkishi Songye
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Nkishi

Ex-collection art tribal belge.
Cette statuette est le fruit de la coopération entre le nganga, le sculpteur et le client. Sculptée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. Le visage est plaqué de lamelles de cuivre. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen (bishimba) dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. La physionomie qui adopte avec grand réalisme ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette squelette Luba/Songye
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Squelette Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Sculpture africaine Songye ou Luba figurant un squelette, non accompagnée d' informations sur la fonction de l'objet.
Patine brune satinée. Fissures.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Très ...

Masque féminin Songye Kikashi
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Songye

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce masque africain Songye, le kikashi, offre ici un plan des joues presque vertical, conférant une impression plutôt compacte. L'arc des paupières mi-closes est souligné d'ocre rouge, tandis qu'alternent sur le visage des zones de stries arquées et des rainures obliques. La crête soulignée de noir est présente mais modeste. La bouche traitée en cube dispose d'un galbe interne. Contours endommagés, patine mate abrasée.


Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ...


Voir la fiche

750,00

Statuette fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Collection art tribal africain française.
Cette figure sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) est agrémentée de plumes à l'endroit où venait habituellement se loger la corne sommitale. Son visage anguleux est puissamment expressif. La charge magique bishimba était introduite dans la cavité du crâne si l'abdomen n'en disposait pas. La puissance du fétiche serait en outre renforcée grâce à la présence d' accessoires, des anneaux de métal dans ce cas. Bois clair enduit d'une patine noire localement abrasée.
Cette oeuvre fut récoltée en 1930 par le grand-père du propriétaire, ingénieur civil en Afrique subsaharienne de 1920 à 1939.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. ...

Grand masque Songye Kikashi
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Songye

Collection art tribal africain belge.
Ce masque africain à la fonction imprécative, strié de rainures blanchies, serait féminin. Aux différentes zones de ce type de masque (incluant la barbe, le costume et le corps du porteur) se rattache un symbolisme particulier : la bouche par exemple incarnerait le bec d'un oiseau et le feu du sorcier. Le masque est toujours doté de sa résille en fibres végétales. Patine mate pelliculeuse, rehauts ocre rouge et noirs. br>
Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés le long de la rivière Lualaba au milieu de la savane et des forêts. Ils sont gouvernés par le yakitengé et par des chefs locaux. La société secrète Bwami contrebalance cependant leur pouvoir. Leurs masques masculins, aux pouvoirs occultes, étaient ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche Songye
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.
Objet médiateur d'un type rare, chargé d'accessoires symboliques et d'une tige en métal torsadé destinée à saisir le fétiche. Une épaisse patine croûteuse, orangée, recouvre la sculpture.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Nkisi Songye Kalebwe
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statuette Songye

Ex-collection art tribal africain suisse.
Figure africaine sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) dont le visage aux traits du masque kifwebe est souligné de feuilles de métal. La statue est équipée d'une charge magique bishimba insérée dans la cavité du crâne. Divers addenda, métal, quolifichets, etc... étaient en outre censés renforcer la puissance du fétiche.
Patine sombre semi-mate. Fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la ...


Voir la fiche

380,00

Statue fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Collection art tribal africain belge.
Fétiche africain Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale, insérée par la pointe, est bouchée par un coussinet en textile confectionné. Dans l'ombilic évidé venait également se loger une charge magique bishimba. Le visage, bulbeux, est percé de cauris, et le traitement des doigts forme un rappel de celui de la barbe.
Patine brun foncé satinée. Manques. Hauteur avec socle: 48 cm
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal