Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Idoma:




Cimier janiforme Idoma
Art tribal > Masque africain > Cimier Idoma

Ex-collection art tribal africain américaine.
Deux visages portés par un long cou sont coiffés d'une double crête. Des scarifications en pastilles en ornent les tempes, le visage est taillé en coeur, offrant des orbites blanchies dans lesquelles les paupières en amande font saillie. Base érodée, fissures. Ce masque participait aux cérémonies funéraires de la saison sèche dans la région de la Cross River. Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. L'influence  de leurs voisins Igbo, celle des ethnies de la Cross River et Igala ont généré de grandes similarités et des emprunts stylistiques. Les membres de lignage royal de leur société oglinye, glorifiant le courage, utilisent des masques très ...


Voir la fiche

1450,00

Maternité Idoma Anjenu
Art tribal > Maternité > Statue Idoma

Ex-collection art tribal africain belge.
Figure d'autel nommée anjenu, cette sculpture de maternité est rehaussée d'une patine alternant de l'ocre jaune, du kaolin, et un noir mat. Le visage blanchi rappelle les masques igbo/idoma dont la bouche dévoile des dents taillées. Ces statues sont fréquemment disposées près du corps du défunt au cours des cérémonies de deuil. Elles sont associées à un culte, très répandu chez les Idoma animistes de même que chez les Igala et les Yoruba du Sud, censé favoriser la fertilité des femmes et protéger leur descendance. Ces statues qui bénéficiaient d'offrandes étaient conservées dans des sanctuaires. Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. On trouve dans leur ...


Voir la fiche

1650,00

Figure masculine Idoma
Art tribal > Statues africaines > Statue Idoma

Ex-collection art tribal belge.
Ancêtre de lignage, ce personnage souffle dans une flûte. La tête ovoïde surplombe un cou étiré, des épaules tombantes et un buste étroit. Les jambes impriment une flexion. Les pieds fixés sur un socle sont endommagés. Un motif de saurien, minutieusement tracé, s'inscrit au dos. Très belle patine nuancée. Ces statues sont fréquemment disposées près du corps du défunt au cours des cérémonies de deuil. Elle est associée à un culte, très répandu chez les Idoma animistes de même que chez les Igala et les Yoruba du Sud, censé favoriser la fertilité des femmes et protéger leur descendance. Ces statues étaient ensuite conservées dans des sanctuaires.
Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des ...


Voir la fiche

1650,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2021 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100