Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Chokwe:

Les Chokwe étaient établis au 16ème siècle dans la région du fleuve Kasaï au Zaïre et dans le Kwilu, jusqu’à l’invasion de l’empire Lunda, auquel ils ont dû se soumettre. Les Chokwe se sont vus imposer une hiérarchie nouvelle et la sacralité du pouvoir, qu’ils n’ont pas conservé après leur indépendance, trois siècles plus tard. En effet, les Chokwe sont dirigés par de grandes chefferies décentralisées. Ces chefs s’adressaient aux artistes pour produire des pièces aussi diversifiées que qualitatives. Les échanges avec l’Europe, notamment avec le Portugal, influencèrent grandement l’esthétique des œuvres Chokwe.


Masque Chokwe Mwana Pwo
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain monégasque.
Les masques africains Chokwe pwo , parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des initiés de grade ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Tschokwe Ngulu
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Chokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Les Tschokwe, dans l' art africain , disposent d'une association masculine, la mukanda, qui fait usage d'une trentaine de masques à des fins sociales variées et liés aux ancètres : le masque cikugu , le cihongo , le masque pwo , kalelwa , cikunza , mais aussi ce type de masque animalier, le ngulu accessoirisé de vannerie. On lui adjoignait également des tissus de coton colorés et divers petits objets. Le comportement obscène qui accompagnait son exhibition contrastait avec les autres danses masquées. Patine brun ocré granuleuse.
Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient établis dans l'est de l'Angola, mais également au Congo et en Zambie. Suite à différentes alliances, ils se mélèrent aux Lunda qui leur enseignèrent la ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Chokwe / Lwena
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Chokwe

Singularité des oeuvres de l'art tribal africain Chokwe
Cette statue tribale glorifie le héros fondateur de l'ethnie,l'ancêtre Chibinda Ilunga, chasseur émérite, arborant une majestueuse coiffe et assis sur un tabouret de prestige réservé aux notables. Les coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Dans une de ses mains est représentée une corne d'antilope dans laquelle étaient insérées des substances magiques. L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes conférait jadis une patine brune aux objets. (B. Wastiau) Fissures de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ...


Voir la fiche

Vendu

Siège Tchokwe
objet vendu
Art tribal > Tabourets, chaise à palabre, trône > Siège Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Parmi les régalia de dignitaires, ce tabouret à motif céphalomorphe illustre l'importance accordée au prestige de son propriétaire. La protection des ancêtres est invoquée grâce à l'effigie sculptée de Chibinda Ilunga, chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. L'assise évasée repose sur une base circulaire, et les parois sont gravées de motifs géométriques tandis qu'une poignée est aménagée au dos. Patine noire grisée, semi-mate. Fissures .
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Tschokwe Chibinda Ilunga
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Chokwe

Collection art tribal africain belge.
Sculptée avec maîtrise, cette œuvre africaine glorifie l'ancêtre et héros mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. Le chef, aux paumes et pieds surdimensionnés, dispose d' une coiffe nobiliaire impressionnante. Aisément reconnaissable grâce à cette ample coiffe à ailettes latérales recourbées (cipenya-mutwe), armature d'osier recouverte de tissu, laiton, cuir, et perles, il avait appris à son peuple l'art de la chasse.
Les dignitaires se présentaient jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les bénédictions d'une vie à l'orbite complète." ("Le geste Kongo", ed. ...


Voir la fiche

750,00

Tambour Chokwe, Tschokwe
objet vendu
Art tribal > Instruments de musique, djembe, tam tam > Tambour Tschokwe

Ex-collection art tribal africain française
Parmi les instruments de musique royaux des Tschokwe, ce tambour cérémoniel en forme de coupe est tendu d'une peau cloutée sur les contours. Le visage sculpté sur la paroi adopte certains traits du masque chihongo. Dans chaque chefferie, un préposé annonçait chaque évènement solennel au moyen du tambour. Selon la légende, la membrane de l'instrument dissimulait jadis une seconde peau : celle d'une d'une victime sacrificielle.
Patine brun foncé, résidus ocrés, fissures de dessication.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais ...


Voir la fiche

Vendu

Lit Chokwe
Art tribal > appuie nuque, repose tête > Lit Chokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce lit se compose d'une planche concave établie sur quatre pieds, un appui-nuque sculpté faisant office d'oreiller. L'effigie en ronde-bosse ornant la tête du lit représente probablement le chef tribal Chibinda Ilunga, chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, coiffé de la cipenya-mutwe, les objets étant ornés de cette figure ayant une fonction protectrice. Les contours sont incrustés de clous tapissiers.
Patine brune incrustée d'ocre.
Restaurations indigènes. Erosions et fissures de dessication.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. ...


Voir la fiche

780,00

Masque royal Chokwe Chihongo
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Chokwe

Collection art tribal africain belge.
Le prestigieux masque africain Chokwe, le cihongo , est dansé par des professionnels itinérants. Toujours porté par des danseurs de sang royal, ce masque incarnant un esprit symbolise la puissance et la richesse. Il intervenait en outre, parfois, à l'occasion jugements. L'excroissance circulaire du menton symbolise une barbe de chef, tandis que la partie supérieure figure la couronne. Ce type de masque chokwe pouvait se produire également en Zambie en l'honneur de chefs. Les motifs peints renverraient aux écailles de la vipère et du pangolin.
Restaurations indigènes, accidents, fissures et érosions.
Les masques des clans Chokwe, Luda, Luvale/Lwena, Luchazi et Mbunda sont nommés en Zambie des "makishi" ( sing. likishi). Ce ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette féminine Chokwe
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Tschokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi les pièces les plus rares des Chokwe, ou Tschokwe, cette figure féminine Chokwe, généralement associée au culte thérapeutique de type Hamba, incarne un ancêtre féminin censé garantir la fécondité ou la guérison. Ces statues étaient disposées autour de l'autel muyombo, arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux (Mbunji  ou  mbanji ), plantés dans le sol, y figuraient également. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. Les parures de perles de verre magnifient le lustre sombre de la patine.


Voir la fiche

Vendu

Masque Tschokwe, Chokwe
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain belge. Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ces masques africains incarnant un ancêtre féminin étaient souvent affublés de boutons et accessoires d'origine européenne. Cet exemplaire ancien est cependant dépourvu de sa coiffe tressée. Manques et abrasions.
Patine veloutée hétérogène, résidus de kaolin et d'ocre rouge.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, incarnent un idéal de beauté, Mwana Pwo, ou la femme Pwo et ...


Voir la fiche

390,00

Cimier Tschokwe
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Cimier Chokwe

Ex-collection art africain française.
Selon l'ancien propriétaire de cette sculpture, elle était utilisée chez les Chokwe au cours des cérémonies de circoncision intégrant les rites initiatiques de passage à l'état adulte, la mukanda , lequels la tenaient sur la tête. Très étrangement, sa conception rappelle toutefois les aérophones rituels isumba mulimu des Nande. L'objet n'est toutefois pas évidé. Patine mate abrasée.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain belge.
Les Tschokwe, dans l' art tribal africain, disposent d'une association masculine, la mukanda, qui fait usage d'une trentaine de masques africains, en bois, liés aux ancètres, à des fins sociales variées: le masque cikugu, le cihongo, le masque pwo, kalelwa, cikunza. On leur adjoignait également des tissus de coton colorés et souvent aussi divers petits objets. L'abondante coiffure tressée est une spécificité des masques chokwe. Cet exemplaire ne dispose cependant pas des motifs habituels liés aux scarifications du groupe, seules les lignes obliques, symbolisant des larmes, sont perceptibles sur les joues.
Hauteur sur socle : 48 cm.
Patine noire veloutée, craquelée.
Les Tschokwe, de culture bantoue, s'étaient ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe Mukishi wa Pwo
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Chokwe

Ex-collection art africain suisse.
Masque africain de volume réduit intervenant au cours des cérémonies d'initiation de passage à l'état adulte, la mukanda , marquant entre autres la fin du lien privilégié entre un fils et sa mère. Ce masque symbolisant la première ancêtre, dépourvu d'accessoires, est gravé de damiers formant des bandes sur les joues figurant les cicatrices chéloïdes traditionnelles. La bouche exhibe des dents limées, critère de beauté féminine chez les Chokwe. Patine satinée brun noir. Fissure de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux ...


Voir la fiche

Vendu

Tabouret de prestige Tchokwe
objet vendu
Art tribal > Tabourets, chaise à palabre, trône > Tabouret Chokwe

Ex-collection art tribal française.
Parmi les regalia du chef, ce tabouret illustre l'importance accordée au prestige de son propriétaire. La protection des ancêtres est invoquée grâce aux effigies sculptées jouant le rôle de caryatides supportant l'assise circulaire usagée. Tandis que l'une d'elle est à l'image d'un chef tribal Chokwe qui pourrait être Chibinda Ilunga, chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, coiffé de sa large coiffe à ailettes latérales cipenya-mutwe, la seconde dépeint un colon portugais du XVIII siècle. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. Anciennes empreintes ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d autel Chokwe / Lwena
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Tschokwe

Ex-collection art tribal africain américaine.
Cette statue Chokwe, généralement associée au culte thérapeutique de type Hamba, incarne un ancêtre féminin censé garantir la fécondité ou la guérison. Ces figures étaient disposées autour de l'autel muyombo, arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux (Mbunji  ou  mbanji ), plantés dans le sol, y figuraient également. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. Les scarifications du visage sont celles qui ornent le masque Mukishi wa Mwana Pwo porté lors des cérémonies d'initiation Mukanda, associées à la ...


Voir la fiche

Faire offre

650,00

Masque Luvale/Luchasi
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Luvale

Ex-collection art tribal belge.
D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres groupes trouvèrent refuge en Zambie, formant les Luvale , Lovale . Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena et les Luvale se sont fait connaître pour leurs sculptures incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda, association secrète masculine que partagent tous ces groupes sur ce même territoire, avec quelques variantes cependant . Leur sculpture a été largement influencée par celle des Chokwe. Les masques des clans Chokwe, Luda, Luvale/Lwena, Luchazi et Mbunda sont nommés en Zambie des "makishi" ( ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte anthropomorphe Chokwe
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Boîte Tschokwe

Ex-collection art tribal africain espagnole.
Ce récipient anthropomorphe représente le chef, héros mythique Chibinda Ilunga, portant une coiffe à ailettes d'une certaine envergure, chipangula ou encore cipenya mutwe . Ces coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Le chef avait appris à son peuple l'art de la chasse. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. Dans ce cas le buste forme une boite dont le couvercle circulaire se compose de la tête et des épaules du personnage. Une restauration indigène à l'aide d'une feuille ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de fécondité Chokwe Kaponya wa Pwo
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Chokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette statue Chokwe, généralement associée au culte thérapeutique de type Hamba, incarne un ancêtre féminin censé garantir la fécondité ou la guérison. Ces figures étaient disposées autour de l'autel muyombo, arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux (Mbunji  ou  mbanji ), plantés dans le sol, y figuraient également. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. La tête du personnage reprend les traits du célèbre masque Mukishi wa Mwana Pwo porté lors des cérémonies d'initiation Mukanda, associées à la fécondité et à ...

Masque casque Chokwe Mukishi wa Pwo
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain monégasque.
Toujours finement sculpté, ce masque africain équipé d'une volumineuse coiffe tressée que soutient une structure en vannerie, et d'une cagoule de raphia tissé, illustre la beauté des jeunes femmes Tschokwe. La coiffure rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes du clan. Patine brun clair orangé, pigments ocre rouge sur la coiffe.
Les masques africains Chokwe pwo parmi les nombreux masques akishi ou "akixi" (sing : mukishi , indiquant la puissance, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Ils étaient cependant portés par des hommes hauts gradés. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo ...





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal