Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Statuette fétiche Sukuma
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Sukuma

Ex-collection art tribal africain française.
Statuette africaine féminine, dépourvue de bras, au buste gainé de peau animale dans lesquelles des cornes ont été glissées. Le sommet de la tête est troué pour une charge rituelle. Ces statuettes seraient relatives aux ancêtres.

Dans la région méridionale du littoral de la Tanzanie, autour de Dar-es-Salam, un groupe relativement homogène a produit la majeure partie des productions artistiques. Il comprend les Swahili, Kaguru, Doé, Kwéré, Luguru, Zaramo, Kami. La seconde région est formée d'un territoire couvrant le sud de la Tanzanie jusqu'au Mozambique, où vivent certains Makonde et les Yao, les Ngindo, Mwéra, et Makua. Au Nord-est de la Tanzanie, les Chaga, Paré, Chamba, Zigua, Massaï, Iraqw, Gogo, et Héhé ont une ...


Voir la fiche

390,00

Figure de couple Dogon Bombou-toro
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statues Dogon

Collection art tribal africain belge.
Cette sculpture africaine figurant des êtres mythiques protecteurs formerait le couple primordial, associé aux Nommos , à l'origine de la création dogon.
Leur morphologie est caractéristique de la partie centrale de la falaise de Bandiagara, bombou-toro. Les visages étroits coiffés de crêtes surmontent le bloc rectangulaire des épaules.
Les bras filiformes encadrent un long buste, tandis que des jambes grêles se prolongent de pieds menus s'appuyant sur la base discoïde.

Patine mate sombre , surface érodée et fissures de dessication.


Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles ...


Voir la fiche

750,00

Statue Chokwe / Lwena
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Chokwe

Singularité des oeuvres de l'art tribal africain Chokwe
Cette statue tribale glorifie le héros fondateur de l'ethnie,l'ancêtre Chibinda Ilunga, chasseur émérite, arborant une majestueuse coiffe et assis sur un tabouret de prestige réservé aux notables. Les coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Dans une de ses mains est représentée une corne d'antilope dans laquelle étaient insérées des substances magiques. L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes conférait jadis une patine brune aux objets. (B. Wastiau) Fissures de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Songye Nkisi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Ce grand fétiche est dépourvu de sa charge ventrale bishimba et dispose pour seules parures, spécificités de la statuaire Songye, d'une corne animale introduite au sommet, et de lamelles et clous en métal sur le visage, référence probable aux ravages de la vérole. Les oreilles, évidées, sont en outre symboliquement remplies de touffes de poils.
Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. On introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras afin de les déplacer. Ces fétiches de ...


Voir la fiche

750,00

Statue Igbo Ikenga
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Igbo

Ex-collection art tribal anglaise.
Classiquement chapeautées d'une coiffe cylindrique, certaines affublées de cornes multiples, ou d'éléments complexes géométriques, ce type de statues africaines met en scène un personnage doté d'attributs tels que bijoux et scarifications "ichi". Dans ce cas il s'agit d'un guerrier , représenté assis, des têtes d'ennemis en trophée.
Patine polychrome mate, agglomérats croûteux. Les Igbo sont établis dans la région méridionale du delta du Niger au Nigéria. l’Ikenga est un autel personnel symbolisant l’accomplissement et la réussite personnelle (okpossi), la représentation de son esprit tutélaire (chi, l’énergie vitale), ainsi que le destinataire de sacrifices offerts périodiquement ou préalables à l’engagement d’une action importante (le ...


Voir la fiche

Vendu

Sculpture monumentale Yoruba polychrome
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Art tribal africain Yoruba
Sculptures africaines anthropomorphes figuratives du royaume Yoruba

Cette oeuvre est exceptionnelle par sa dimension et la complexité de sa composition. Elle présente une figure féminine appuyée au dossier d'un siège sur lequel trône un dignitaire ou un roi. Ces statues forment une incarnation des nombreux orisa des Yoruba, équivalents aux Saints chrétiens. Les figures miniatures qui l'entourent seraient des adeptes ou des divinités mineures.

Chez les Yoruba, les temples publics, les autels ou les cases de chefs sont gratifiés de linteaux, de portes et de piliers sculptés, ou de statues grandeur nature vouées aux dieux mythiques "orisa" et censées attirer leurs bienfaits. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, ...

Figure de maternité Yoruba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Cette sculpture d' art tribal africain, censée faciliter la communication avec le sacré, rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Elle présente les marques chéloïdes des nobles Yoruba. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. La tête de l'enfant a été remplacée par un élément métallique.
La peinture de ces statues était fréquemment renouvelée avant les rites.
Patine croûteuse localement écaillée.

Fissures de dessication, érosions et manque.

Les principaux cultes Yoruba sont les cultes Gélédé , Epa , Ogboni , et le culte Esu. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie en effet sur des sculptures artistiques dotées de ...


Voir la fiche

950,00

Figure féminine Sukuma Nyamézi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Sukuma

Ex-collection art africain française.
Sculpture africaine féminine, issue du centre de la Tanzanie, où vivent les Nyamezi et les Sukuma. Porté par de hautes jambes écartées, le buste large offre des seins coniques équilibrant un fessier saiilant. Au centre d'une tête ronde, les yeux sont creusés tandis que des oreilles surdimensionnées contrastent avec des traits discrets. Patine noire lustrée. Abrasions, fissures de dessication.
Les Nyamwezi , Nyamézi , forment le plus vaste groupe parmi les tribus vivant dans le centre nord de la Tanzanie. Issu d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles , leur production rituelle et artistique présente en conséquence des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une ...


Voir la fiche

390,00

Figure d ancêtre Dogon Bombou-toro
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Dogon

Collection art tribal africain française.
Sculpture illustrant la statuaire africaine issue de la partie centrale de la falaise de Bandiagara au Mali, Bombou-toro, et dont la morphologie présente des détails communs avec les oeuvres dites " du Maître d'Ogol". Des bracelets sont gravés sur les bras graciles, des motifs associés aux scarifications corporelles demeurent visibles. Belle patine satinée, bois érodé et fissures.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes ...

Maternité Zigua Tanzanie
Art tribal > Maternité en bois, statue en bronze > Statue Fipa

Ex-collection art tribal africain belge.
Maternité africaine figurant un personnage portant un enfant. Les yeux sont incrustés de perles tandis que de larges oreilles encadrent une physionomie neutre. Patine rugueuse, incrustations résiduelles ocrées.
Cette pièce d'art tribal provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec lesquels, via le commerce maritime, le contact aurait jadis pu être établi. Cette sculpture était vraisemblablement utilisée dans un but didactique lors des initiations masculines. Elle pourrait aussi incarner un ancêtre ou un ...


Voir la fiche

380,00

Figure masculine Dogon Tellem
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Tellem

Collection art tribal belge.
Cet objet d' art africain traditionnel était réalisé sur commande passée par une famille et était dans ce cas disposé sur l'autel familial Tiré Kabou. Les statues africaines tribales des Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Influencés stylistiquement par les Tellem qu'ils ont remplacés dans la région de Bandiagara dès le XVème siècle, les Dogon ont adopté cette même position verticale dans leur statuaire. Héritiers ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lobi Bateba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Lobi

Collection art tribal africain belge.
Statuette féminine dont la pointe du menton s'appuie sur le buste. La tête ovale offre de grands traits planes. Le dos droit laisse jaillir un fessier cambré et un abdomen légèrement saillant sur lequel reposent les mains. Les jambes accolées, trapues, disparaissent dans une base circulaire. La taille vigoureuse, dégageant les principaux plans, est représentative de la sculpture lobi. Patine mate empreinte de résidus libatoires.
Fissures de dessication.
Cette figure africaine Bateba serait censée incarner un esprit de la brousse, le Thil, et devenir de cette façon un intermédiaire dans la lutte contre les sorciers et toutes autres forces néfastes. Ces esprits sont représentés par des sculptures en bois ou en cuivre appelées ...


Voir la fiche

750,00

Statuette Songye Nkisi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Collection art tribal africain belge.
Fétiche africain Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye dont le visage reproduit le masque africain du kifwebe. Minutieusement réalisée, la sculpture réunit les critères associés à ce type d'objet, les accessoires étant censés en renforcer l'efficacité.
Patine brillante, agglomérats granuleux, résidus ocrés.
Ces fétiches de protection contre divers maux joueraient le rôle de médiateur entre dieu et les hommes. Les exemplaires de grande taille sont généralement la propriété collective du village, les figures plus modestes étant réservés à un culte individuel.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon ...


Voir la fiche

450,00

Jeu d awale anthropomorphe Yaka/Zombo
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Awale Yaka

Ex-collection art tribal africain belge.
Personnage sculpté figuré agenouillé, mains à plat, le dos supportant un plateau awale de la famille des mancalas, composé de trente-deux alvéoles. Des noyaux, des graines, des cailloux ou encore des coquillages en formaient les pions. L'objet peut être disposé verticalement ou horizontalement. Patine satinée.
Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka , établie à présent sur les rives de la Waamba dans le sud ouest de la R.D.C.(Kasaï occidental),était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir aux rituels à l'aide de charmes ...

Gardien de reliquaire Galoa Okukwé
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Galoa

Art tribal Galoa.
Ce buste sculpté, altéré par le temps et les insectes, adopte un visage aux traits du masque africain judiciaire de la société Okukwé, porté à l'occasion de funérailles, la naissance de jumeaux, ou d'autres grands évènements.
Patine lustrée, fissures et manques.
Les Galoa (ou Galwa) vivent en aval de Lambaréné sur le fleuve Ogooué, en bordure de l'océan Atlantique. Ils sont nommés "les gens du lac". Ils ont également produit des masques nommés Okouyi,Okukwé, utilisés par des sociétés initiatiques afin de dévoiler la sorcellerie et leurs auteurs par le biais de la divination. Plusieurs ethnies voisines, dont les Adouma et les Kota, utilisent au Gabon des aplats de couleurs contrastées, dont du kaolin censé être doté de vertus ...


Voir la fiche

380,00

Nzambi panneau magique Holo Santu
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Sculpture Holo

Ex-collection art tribal suisse.
Ce panneau était destiné aux cultes d'affliction nzaambi , également pratiqués par les Yaka , rituels qui permettaient de traiter un problème dont des pratiques divinatoires avaient pu établir la source. Si les Holo s'inspirèrent vraisemblablement de l'iconographie chrétienne, ils honoraient des esprits et non un dieu unique. Souvent destinées à favoriser la chasse, la fécondité ou une bonne santé, ces sculptures devaient être rituellement enduites de différents substances par l'interessé. Le cadre est régulièrement gravé de motifs géométriques. Belle patine brune satinée. Abrasions éparses. Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives de la ...

Fétiche Nkishi Songye
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Nkishi

Ex-collection art tribal belge.
Cette statuette est le fruit de la coopération entre le nganga, le sculpteur et le client. Sculptée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. Le visage est plaqué de lamelles de cuivre. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen (bishimba) dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. La physionomie qui adopte avec grand réalisme ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Mumuye
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mumuye

Ex-collection art tribal africain belge.
Portée par de courtes jambes crenelées, la sculpture offre de longs bras pendants, fléchis et pourvus de mains en spatules, encadrant un buste en colonne que surmonte une tête étroite. Le cimier sagittal forme avec les oreilles distendues par les boucles, uniquement portées par les femmes de l'ethnie, l'ornementation principale. Patine satinée, fissures de dessication.
La statuaire émanant de la région nord-ouest de la moyenne Benoué, des Kona Jukun, aux Mumuye et jusqu'aux populations Wurkun se démarque par une relative absence d'ornementations et une stylisation épurée. Les 100 000 locuteurs de langue Adamawa forment un groupe appelé Mumuye et sont regroupés en villages , dola ,divisés en deux groupes : ceux du feu ( tjokwa ) ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure de singe Baule Aboya / Mbotumbo
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Singe Baoule

Ex-collection art tribal africain belge.

Un pagne de toile et une ceinture de fibres végétales ceignent les reins de ce singe cynocéphale. Les yeux levés vers le ciel, il présente une coupe à offrandes. Il existe plusieurs représentations du même type, dotées de noms différents selon l'usage qui en est fait. Ils ont été erronément nommés Gbékré (souris) à cause "de la mauvaise compréhension de Delafosse de deux cultes" (Boyer, "Baulé" 5Continents). Souvent liés aux culte Mbra de divination et de possession, ils appartiennent au groupe des "êtres-force" ou amwin , intermédiaires entre Dieu et les hommes et donnés aux Baoulé par leur Créateur, tout comme les masques sacrés dont ils partagent la large mâchoire béante. Il s'agirait également d'une divinité mineure du nom d' aboya ...

Statuette Songola du Bwami
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Songola

Ex-collection art tribal africain française.
Rare statuette Songola, dont une partie du visage porte des résidus de pigments clairs, et d'infimes traces ocre rouge sur la seconde. Ces statuettes incarnent un ancêtre défunt de la société Nsubi. Certaines sculptures étaient réservées aux hauts gradés Songola du Bwami. Belle patine lustrée, abrasions d'usage.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures ...


Voir la fiche

Vendu

Statue marionnette Nyamézi
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Nyamézi

Collection art tribal africain belge.
Les Nyamwezi, Nyamézi, forment le plus vaste groupe parmi les tribus vivant dans le centre nord de la Tanzanie. Issus d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles, leur production rituelle et artistique présente en conséquence des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une importance majeure au sein de leur culture, a empreint leur statuaire. Les Sukuma et les Nyamézi ont produit des statues représentées dans une position statique, dont certaines, aux membres filiformes, évoquent les créations artistiques d'Alberto Giacometti. Ils furent impliqués au XIXe siècle dans le commerce caravanier qui traversait leur territoire l' Unyamwézi . Ils furent donc amenés à voyager du Congo ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal