Profitez des frais de livraison offerts - liste des pays éligibles
Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Figure Dogon Tellem
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Ex-collection art tribal africain belge
Art africain Dogon.
Figure masculine au buste en colonne se dressant sur des jambes fléchies. Des bras courts, menus, encadrent le visage. Surface mate granuleuse, fissures.
Les statues africaines tribales des Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Les personnages aux bras levés symbolisaient toujours une prière à Amma pour qu'il accorde la pluie indispensable à toute vie, et il pouvait s'agir aussi ...


Voir la fiche

490,00

Statuette Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art africain belge
Statuette africaine Dogon récoltée mi-XX° par Monsieur Arnaud, accompagnant Alain Bilot, collectionneur réputé de l'art Dogon lors de séjours d'étude au Mali.

Cette sculpture figure une femme dans une posture bras levés. Une patine grenue témoigne des libations administrées. Une main est manquante. Fissures de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par ...


Voir la fiche

Vendu

Figure protectrice Tumbwe callipyge
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Tumbwe

Ex-collection art tribal africain belge
Les tribus de la région du sud-est de la RDC, autour du lac Tanganyika, tels les Tumbwe et les Tabwa, vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était introduite au sommet de la tête des statues. Notre figure féminine dispose en effet d'une charge insérée au sommet de la tête. Les devins- guérisseurs ngango utilisaient ce type de statuettes-fétiches afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants.
Patine brun doré satinée, fissures et abrasions.

Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement ...


Voir la fiche

380,00

Statue Baoule Blolo bian
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > "Colon" Baoule

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette sculpture africaine d'un jeune homme adopte certains canons des statues baule, dites "colon". Il s'agit cependant d'une figure blolo bian , associée à l'époux de l'au-delà. Patine polychrome. Abrasions. br> Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Lobi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Figure de maternité Lobi

Collection art tribal africain française.
Maternité sculptée incarnant un thil, nommée thilbou khè bambi , censée protéger la mère et l'enfant.

Patine brun noir lustrée.
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara, les Dian, les Gan et les Birifor. Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu, auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil, ces derniers étant censés les protéger, avec l'aide du ...


Voir la fiche

370,00

Statue Fang
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Fang

Ex-collection art tribal africain française.
Cette sculpture anthropomorphe représentant une jeune femme se distingue par la qualité du modelé figurant des muscles galbés et par sa patine orangée. Parmi les caractéristiques du style des Ntumu des régions situées entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale, la moue s'inscrivant dans la mâchoire prognathe.
Patine brillante, abrasions.
Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin ...


Voir la fiche

Vendu

Cimier Ogbom Eket
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Statue Eket

Collection art tribal africain J. Putteneers.

Ce cimier de danse anthropomorphe est doté d'un visage surmontant un corps stylisé composé de d'arcs de cercle superposés ancrés sur un pied conique. Décoré de losanges en champlevé dont les couleurs autrefois contrastées ne conservent qu'à peine leur pigmentation polychrome, il demeure extraordinairement expressif grâce à un visage concave dans lesquelles les paupières bombées sont modestement baissées . Ce masque était utilisé lors des cérémonies de l'Ogbom. Epaisse patine mate croûteuse. Fissures de dessiccation.
Les Eket forment un sous-groupe de l'ethnie Ibibio réputée pour ses masques expressifs. Ces cimiers Ogbom comptent parmi les pièces les plus conceptuelles de l'art africain et se rattachent aux expressions ...


Voir la fiche

Faire offre

530,00

Statue de reine Bambara Guandoudou
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Bamana

Ex-collection art tribal africain française
Toujours représentée siégeant sur un tabouret, cette statue Bambara, au regard perçant, arbore une haute poitrine "en obus". Les mains placées frontalement forment de larges aplats, encadrant un buste étroit en colonne. Belle patine brun doré alternant des zones satinées et veloutées. Abrasions. Fissures et manques .
Ces statues féminines , ou reines Bambara , Guandoudou , Gwandusu associées à la fertilité et à la fécondité, étaient entourées de statues représentant leurs serviteurs, présentant des coupes à offrandes ou soutenant leur poitrine. Les forgerons de la société Dyo , Djo ou Do , les utilisaient tous les sept ans au cours du rituel de fécondité. Les femmes infécondes devaient alors sacrifier un volatile, laver les ...


Voir la fiche

480,00

Statue d autel Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Ex-collection art tribal africain française
Une forte présence émane de cette sculpture dogon . Représentée assise, la figure féminine a les mains placées sur une excroissance verticale du siège. La tête semi-rasée dispsoe d'une crête sagittale courant jusqu'à la nuque et des nattes latérales.
Patine grenue irrégulière, avec résidus ocre rose de latérite.

Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents ...


Voir la fiche

Vendu

Cithare Guitare Nyamwezi
objet vendu
Art tribal > Instruments de musique, djembe, tam tam > Guitare Nyamezi

Instruments de musique traditionnels dans l' art africain .
Le buste évidé de cette figure anthropomorphe constitue la caisse de résonnance d'un cordophone. Les pupilles du personnage sont percées, des perles rondes y étaient fréquemment insérées. Patine sombre huileuse, reflets acajou.
Les Nyamwezi , Nyamézi ,(" les gens de l'ouest " et parfois " les gens de la lune ") forment le plus vaste groupe parmi les tribus vivant dans le centre nord de la Tanzanie. Issu d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles , leur production rituelle et artistique présente en conséquence des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une importance majeure au sein de leur culture, a empreint leur statuaire. Les Sukuma et les ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Makonde
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Makonde

Art africain Makonde.
C'est dans un but esthétique que les oreilles, tout comme les lèvres, étaient déformés à l'aide de labrets chez les ethnies tribales Makonde. Cette effigie féminine dotée d'une morphologie élancée présente un nourrisson. Les tatouages faciaux étaient tracés à la cire d'abeille, et des motifs scarifiés étaient également imprimés dans un but esthétique. Cette statue symbolisant un ancêtre se réfère également à la création, selon laquelle le premier homme makonde aurait sculpté une image féminine qui devint la mère de ses enfants et qui est vénérée depuis.
Patine brun orangé, incrustations résiduelles ocrées.
Les Makonde, population Bantou matrilinéaire du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie, portaient des masques-casques appelés lipiko, ...


Voir la fiche

490,00

Poupée Ashanti Akua ba
Art tribal > Poupées tribales, poupées africaines > Poupée Ashanti

Ex-collection art tribal africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Cette poupée est d'un type peu commun, sa forme étirée portant un petit buste cubique sur lequel pointent les seins.
Patine noire lustrée.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la ...


Voir la fiche

350,00

Fétiche janiforme Songye
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Songye

Collection d' art africain française.
Intrigants fétiches que sont les sculptures songye... les seuls accessoires dont cette statue rituelle est pourvue se composent d'un fin lien ceignant les hanches et d'un boudin de peau autour du cou annelé. Le masque kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe apparaît ici sous une apparence janiforme.
Patine satinée, lustrée localement, fissures.
Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Si les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï , au Katanga et dans le sud ...


Voir la fiche

980,00

Statue fétiche Songye Kalebwe Nkishi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Collection art tribal africain française.
Cette figure sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) est équipée de charge magique bishimba qui étaient insérées dans la cavité du crâne si l'abdomen n'en disposait pas. La puissance du fétiche serait en outre renforcée grâce à la présence de divers accessoires, métal, quolifichets, etc... Belle patine brun orangé lustrée. Légers accidents et fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la ...


Voir la fiche

Faire offre

3500,00

Statuette Songola du Bwami
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Songola

Ex-collection art tribal africain française.
Rare statuette Songola, dont une partie du visage porte des résidus de pigments clairs, et d'infimes traces ocre rouge sur la seconde. Ces statuettes incarnent un ancêtre défunt de la société Nsubi. Certaines sculptures étaient réservées aux hauts gradés Songola du Bwami. Belle patine lustrée, abrasions d'usage.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures ...


Voir la fiche

350,00

Statue Dogon Tomo kä
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art tribal africain française.
Cette sculpture africaine dogon, offrant des éléments communs avec les statues bambara, provient de la galerie parisienne Ratton. Présentée à plusieurs salles de ventes de renom cette oeuvre a été estimée à 6.000 euros.
Les oeuvres de ce type, nommées " dege dal nda ", ou " sculptures de terrasse ", interviennent lors de funérailles de dignitaires, parées et vêtues, sur les toits de leurs habitations. Ces oeuvres enduites d'une patine glacée noire illustrent la statuaire de la plaine de Séno, région s'étendant du pied de la falaise de Bandiagara jusqu'au Burkina Faso. A l'issue de la cérémonie, elles retourneront chez le Hogon.
Campée dans une position dynamique, de grandes mains digitées prolongeant des bras tubulaires ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Ngala/Ngbandi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Ngala

Ex-collection art tribal africain belge.
La statuaire ngala porte l'influence des groupes du nord-ouest de la Republique Démocratique du Congo, tels les Ngombe et les Ngbandi. Probablement issus du Soudan , Les Ngala se sont installés sur les rives du Zaïre. Commerçants avisés, ils se sont également illustrés grâce à l'art de la forge et la production d'armes et de monnaies en métal. Leurs médecins traditionnalistes nyanga fournissent des charmes magiques en vue de favoriser la chasse et la fécondité. Des sculptures figuratives liées aux ancêtres mythiques sont utilisées dans des cultes similaires au yanda, les grandes statues formant les emblèmes du clan. Leurs instrument de musique, également très diversifiés, sont souvent anthropomorphes.
Une morphologie équilibrée ...


Voir la fiche

340,00

Couple de batebas Lobi Thuna
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuettes Lobi

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce couple de statuettes Lobi incarnant un bateba ou un ancêtre lignager adopte une position statique rectiligne. Leur coiffure serait celle des guerriers thuna. Un pied est endommagé. Patine granuleuse.
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, certains d'entre eux vivent également au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi, venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara, les Dian, les Gan et les Birifor. Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu , auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil, ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée de fécondité Akuaba Ashanti
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Poupée Ashanti

Symboles de fertilité dans l'art tribal africain Ashanti
Cette figure féminine stylisée est appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma). Elle est dotée des caractéristiques traditionnelles : tête plate et circulaire surmontant un buste tubulaire aux bras horizontaux. Une effigie similaire en miniature, figurant l'enfant, est logée dans le textile dont elle est drapée. Patine mate veloutée brun clair.
Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres ...

Masque Epa Yoruba
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Epa

Ex-collection art tribal africain belge.
Les Ekiti de la partie nord-est de la région yoruba utilisent des masques heaumes polychromes de type très diversifiés associés au culte Epa ( ou Elefon). Ils apparaissent lors des funérailles ou des rites de passage. La sortie de ces masques qui auront été peints par leurs propriétaires, a lieu tous les deux ans. Ces cérémonies sont également censées accroître la fécondité. Il s'agit ici d'un masque de sanctuaire qui bénéficiait de libations. Patine croûteuse.
Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du Nigéria et la région centre et sud-est du Bénin sous le nom de Nago. Ils sont patrilinéaires, pratiquent l'excision et la circoncision. Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la ...


Voir la fiche

380,00

Statuette Kumu, Komo, Bayinji
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Kumu

Ex-collection art africain belge
Petite figure anthropomorphe stylisée, qui était utilisée au cours de rites thérapeutiques. Il existe en effet diverses associations thérapeutiques chez les Kumu : Ntema, Lumba, Kilanga, Nsubi,... Ces cérémonies pouvaient être accompagnées de séances divinatoires soutenues par la prise d'hallucinogènes. Patine brune lustrée, infimes résidus granuleux localement abrasés.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo. Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal