Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Figure rituelle Kongo Nkishi Yombe
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Yombe

Collection art tribal africain belge.
Statuette tribale préalablement consacrée par le prêtre nganga , elle dispose d'une charge magique logée dans la cavité abdominale obturée par du verre. La charge ou bilongo se compose de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration, établi sur un socle, était donc censé influer sur l'adversité . Les pupilles circulaires sont incrustées d'argile blanche. Le visage adopte une physionomie menaçante. Les bras sont positionnés autour de la cavité abdominale et le dos présente une cambrure classique faisant saillir le fessier du personnage. La coiffe ...

Figure d ancêtre Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Ex-collection art tribal française.
Figure d'ancêtre de style N'duleri, elle incarne un griot tenant un instrument de musique à cordes, du type luth, nommé djéli-n'goni chez les Bambara (luth des griots), ou n'koni. Ses mains sont posées sur la caisse de résonnance qui était constituée d'une demi calebasse. Des personnages miniatures, relatifs aux mythes de la création dogon, forment les montants de l'assise sur laquelle est installé l'aïeul. Ces symboles, associés au rôle de la musique dans les rituels, renvoient au caractère magique de la figure. Patine brun foncé, surface huilée érodée. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Luba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Luba

Ex-collection art tribal africain hollandaise.
Cette figure africaine féminine d'ancêtre dont la pose, mains sur la poitrine, évoquerait la fécondité, est également associée aux secrets royaux. Cette attitude indique que les secrets de la royauté , bizila ,appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Elle est représentée coiffée, derrière un front largement dégagé par le rasage traditionnel, d'un diadème prolongé d'une coque et d'une épaisse tresse. Les scarifications dites "en épi" ,"code mnémonique tactile" , couvrent l'abdomen,le creux des reins et le bas-ventre, mettant en valeur les volumes et l'ombilic en saillie. La patine mouchetée est poudreuse. La base largement altérée a été fixée sur un socle. Les Luba ( Baluba en tchiluba) ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Téké- Yansi Butti
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Teke

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette statue africaine d'ancêtre Téké-Yansi, en position de danse, jambes écartées à demi-fléchies, et dont des fétiches similaires, miniatures, forment les bras, dispose d'un abdomen quadrangulaire évidé dans lequel des reliques ou une charge magique (bilongo)étaient disposés. Les scarifications traditionnelles, en rainures parallèles (mabina) recouvrant son visage, étaient généralement enduites d'argile. Incarnant un personnage puissant, guerrier, nganga, chasseur émérite, ou ancêtre familial, cette statue tribale était honorée dans le cadre du culte familial. Fissures de dessication, manques au niveau d'un pied.. Etablis entre la République du Congo, la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure féminine de divinité Igbo Alusi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Igbo

Ex-collection art tribal anglaise.
Disposant d'un haut cimier, cette figure Igbo obéit aux canons des Alusi : représentée debout sur des jambes à demi-fléchies, les paumes tournées vers le ciel. Elle est censée incarner le monde des défunts mais également la beauté de la jeunesse. Son corps porte des motifs corporels nommés " uli ". Ces marques corporelles régionales, tatouages et scarifications, indiquaient le grade atteint dans la société d'initiation. Cette effigie incarnant une divinité tutélaire, intermédiaire entre les hommes et le dieu nommé Chukwu était destinée à être placée dans les obu (Sing. : obi), maisons des hommes de la Cross River. Caractérisant les notables ,le port de bracelets aux bras et aux chevilles, sculptés en relief, contrastent avec la patine de kaolin ...

Statuette récipient Kumbu di Mpemba
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Pot Yaka

Ex-collection art africain suisse.
Les Yaka s'entourent dans la vie quotidienne de regalia agrémentés de figures sculptées, telle cette statue formant un récipient destiné à contenir du kaolin pour l'investiture des chefs. Son usage a été détourné, des traces de karité en tapissant les parois internes. La tête, qui figurerait le devin médiateur coiffé d'une haute calotte, présente des yeux en grain de café profondément cernés. Le sexe évidé est clairement associé à la circoncision. Belle patine lustrée et satinée.
Chez les Yaka, à la nouvelle lune, le devin ngaanga ngoombu recouvre son visage de kaolin avant d'émettre un oracle. Au cours de son passage diurne dans le sous-sol, la lune s'enduit de cette argile blanche. La nuit véhiculerait les vertus de vie.
La ...


Voir la fiche

380,00

Statue du Byeri - Fang - groupe Ntumu
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Fang

Ex-collection art tribal française.
Figure anthropomorphe gardienne du reliquaire contenant les ossements des défunt, sur lequel elle était fichée par le pédoncule postérieur. Cette statue au visage concave dispose d' un buste étiré dans lequel l'ombilic se distingue et de membres atrophiés. Son long cou est cerclé d'un torque métallique, aux vertus apotropaïques. La pastille ombilicale et la représentation géométrique du sexe sont associés à la filiation. Les orbites évidées confèrent un regard médiumnique à la figure. La patine brun noir, lisse et huilée, se mâtifie localement.
Une inquiétante réputation de cannibales a accompagné le peuple Fang , soigneusement étudié par l'ethnologue Louis Perrois. Les rituels et cérémonies liées au culte du Byéri comprenaient en outre la ...

Statuette Mangbetu Nebeli
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Mangbetu

Ex-collection art tribal africain espagnole.
Outre sa remarquable statuaire, l'art africain des Mangbetu présente une grande diversité d'objets usuels, d'instruments et de parures. Cette statuette ancienne présente une interessante patine composée de plusieurs couches dont une ocre-rouge se révélant sous un enduit grisâtre et beige clair craquelé. Les avant-bras et le sexe sont manquants. Les statues d'ancêtres mangbetu sont facilement identifiables grâce à la coiffe typique dont elles disposent. Cette coiffe représente le canon idéal de beauté au sein de l'aristocratie mangbetu. Dès le plus jeune âge, on comprimait le crâne des enfants au moyen de cordelettes de raffia qui leur déformaient le crâne et qu'une coiffe haute et évasée accentuait encore l'importance. De longues ...


Voir la fiche

380,00

Statue maternité Igbo Alusi
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Igbo

Ex-collection art tribal française.
Les divinités de tutelle dans l'art africain. Cette statue figurative de maternité porte une haute coiffe cylindrique dans laquelle une charge magique a été vraisemblablement introduite. L'orifice par lequel les ingrédients ont été glissés est à présent obturé par un miroir serti de graines d'abrus. Les larges scarifications en damier parcourant le buste, les bracelets aux poignets et les chevillères témoignent de son statut élevé. Patine sèche, mate, fissures de dessication, fendillements . Les Igbo vénèrent un nombre considérable de divinités connues sous le nom d' alusi , ou agbara, considérées comme la descendance de Chuku, ou Chukwu, et en tant que tels constituent des intermédiaires auxquels  des sacrifices tels que  noix de kola, de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Kongo Yombe
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kongo

Ex-collection art tribal africain belge.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au Christianisme. Bien que monarchique, le système politique kongo présentait un aspect démocratique car le roi était en réalité placé à la tête du royaume à la suite d'une élection tenue par un conseil des gouverneurs des tribus. Ce roi, aussi appelé ntotela , contrôlait la nomination des fonctionnaires de la cour et des provinces. Les nganga, à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ...


Voir la fiche

380,00

Couple de cercueils anthropomorphes Efomba Ntombe dit "Ngata"
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Couple de cercueils anthropomorphes Efomba Ntombe dit "Ngata"

Ex collection privée belge d'art tribal C. Cloot.

Nommés Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du ...

Statue Mambila
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mambila

Ex-collection art tribal française.
La statuaire Mambila présente généralement des proportions trapues et repliées sur elles-même. Les personnages sont dotés de bras fléchis et un visage triangulaire porté en avant. La face peut être concave. Elle est cependant lisse sur cette pièce qui présente malgré tout des contours très anguleux et une forme conique. Juste sous la barbe pointue, se tient fièrement le membre viril du personnage conférant une connotation de puissance et de fertilité à la statue.

Malgré leur petit nombre, les 30.000 Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea), installés au nord-ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues. On trouve encore une grande production d’objets en terre cuite, ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité Igbo
objet vendu
Art tribal > Maternité en bois, statue en bronze > Maternité Igbo

Ex-collection art tribal française.
La statuaire Igbo est un incontournable dans l'art africain. Cette statue représente la Nature, mère protectrice des Hommes, les enfants symbolisant le peuple Igbo.
Le personnage dispose d'une impressionnante coiffe qui se compose de tresses épaisses et de chignons en cimier, en référence à la coiffure traditionnelle des femmes Igbo. La bouche aux lèvres rougies est ouverte sur des dents taillées en pointe et les yeux sont plissés en d'étroites fentes. Le groupe est d'autre part orné de peintures tribales caractéristiques sous forme de tatouages géométriques symboliques recouvrant la patine blanchie au kaolin. Le haut rang du personnage est révèlé par le port des bracelets aux poignets et chevilles. Le socle qui supporte le tout présente des ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal