Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Figure d ancêtre Hemba Singiti
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Hemba

Collection art tribal africain belge.
Les chefs de clan Hemba disposaient de plusieurs statues africaines d'ancêtres auxquelles ils consacraient des offrandes afin d’asseoir leur légitimité. Cette sculpture présente les critères associés à la statuaire hemba, dont la morphologie trapue surmontée d'une tête élégante. Le sceptre à motif céphalomorphe constitue en outre ici un détail intéressant. Patine mate brun moyen, ocrée. Fissures de dessication, érosions.
Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba, ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture une influence certaine. Le culte des ancêtres, dont les effigies ont longtemps été attribuées aux Luba, est central dans la société hemba . Tous les aspects de la ...


Voir la fiche

680,00

Statue Sukuma
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Sukuma

Collection art tribal africain belge.
Ce type de statues africaines , parmi la grande variété de la production tribale de cette région, participait au culte des ancêtres, d'autres jouaient un rôle dans des activités traditionnelles de sourcier.
La face plane, orientée vers le ciel, est creusée d'orifices rectangulaires figurant la bouche et les yeux. Des moignons de bras encadrent un buste épais, prolongé de jambes puissantes.
Patine mate abrasée de couleur rouge, fissures de dessication, manques.
Les Luo, Kuria, Haya et Ziba, les Kéréwé, Karagwé, Sukuma et Nyamézi sont établis dans le centre ouest et la région du centre de la Tanzanie. Le long des rives des lacs Tanganyika et Nyasa, et du lac Nyassa,les Ha, Jiji, Bendé, Tongwé, Holoholo, Fipa, Manbwé, ...


Voir la fiche

780,00

Tête Hemba Singiti
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Tête Hemba

Ex-collection art africain belge.
Généralement réalisée dans de l'iroko, cette tête africaine singiti hemba, sculptée par le bwana mutombo, présente un caractère altier propre à la statuaire hemba. Les traits soigneusement modelés sont valorisés grâce au diadème délimitant la coiffe et à un étroit collier de barbe. Ces sculptures étaient vénérées par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef.
Patine sombre écaillée. Erosions et fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 39 cm.
Les Hemba ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres est central dans la société hemba. La généalogie est en effet garante des ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mama
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mama

Dans l' art tribal africain de la moyenne Benoué où vivent des peuples regroupés sous le nom de Mama (Kantana, Montol, et Goemai), les statues anthropo-zoomorphes associées au culte Mangam que ces groupes partagent se caractérisent par une tête stylisée, laquelle, dans cet exemplaire, possède une crête suivant, de profil, l'arc de la machoire. Les volumes exprimant une robustesse et une puissante énergie peuvent s'apparenter aux Chamba, ethnie voisine.

Patine dorée brillante, restauration indigène, érosions.

Tels les masques, les statues sont utilisées au sein de l'ethnie par les membres d'une association masculine chargée de maintenir l'ordre social et d'augmenter ou de favoriser la production agricole. On peut noter en effet, en guise d'yeux de part et ...


Voir la fiche

950,00

Porteuse de coupe Yoruba polychrome
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain britannique.
Cette figure féminine, est représentée agenouillée, présentant un réceptacle sphérique à l'image de la terre. Il est destiné aux offrandes votives, aux cadeaux pour les visiteurs, ou encore à la divination. Des sculptures de ce type décoraient les palais du pays Yoruba. Des sujets l'entourent, évocations de dieux mineurs ou des ancêtres. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Des scarifications linéaires marquent les visages des personnages dans le but, non seulement d'accroître leur beauté physique, mais aussi d'identifier le rang ou l'origine de son ...

Statue articulée Makonde/ Nyamwezi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Marionnette Makonde

Collection art africain française.
Sculpture africaine remarquablement expressive, provenant du centre de la Tanzanie, où vivent les Nyamezi et les Sukuma. Une tête sphérique offrant de hautes pommettes, des marques corporelles sous la forme de pastilles, des bras articulés qu'une lanière de peau rattache aux épaules particularisent cette figure féminine. Patine brune satinée. Empreintes d'usage, abrasions, fissures de dessication.
Les Nyamwezi , Nyamézi , forment le plus vaste groupe parmi ceux établis dans le centre nord de la Tanzanie. Issu d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles , leur production rituelle et artistique présente des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une importance majeure au sein ...


Voir la fiche

490,00

Paire de léopards Bénin en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronzes Bénin

Bronze dans l' art africain du royaume bénin
Ex-collection art tribal africain belge.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la ...

Porteuse de coupe Yoruba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain portugaise.

Les porteuses de coupe dans l'art africain traditionnel du Nigéria. La prêtresse aux attributs féminins et masculins, les joues marquées des scarifications en trois griffes verticales "kpélé", est à genoux et supporte une coupe destinée aux offrandes ou à la divination. Elle brandit un sceptre et un hochet de danse. Singularité, la coupe ornées des visages d'Orunmila n'est pas creuse et a pu faire office de plateau. La religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare .
Patine croûteuse . Pastillage polychrome mat. Fissures de dessication et abrasions.
Au sein du panthéon Yoruba, Orunmila est la divinité "orisa" ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette "colon" Baule Blolo bia
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > "Colon " Baoule

Ex-collection art tribal africain belge.
Influences occidentales dans l'art africain baoulé .
Communément appelé "colon" mais incarnant cependant aussi un type de "conjoint idéal" selon les critères individuels, cette figure féminine enduite d'une patine polychrome est représentée en tenue non traditionnelle(African Art Western Eyes, Baule", Vogel, p.253 à 257).
Fissures de dessication, petits accidents.
Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer ...

Figure féminine Punu
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Punu

Ex-collection art tribal suisse.
Produite par les Punu du Congo-Brazzaville, cette effigie serait associée à l'univers des esprits de l'eau, ces derniers étant garants du bien-être de la collectivité dans la culture Punu. Selon ces traditions, les esprits de l'eau, établis dans divers lieux de la nature, s'incarnent dans des femmes et s'exprimeront alors à travers elles. Leur manifestation se traduit par des transes de possession. Le regard du personnage indique en effet un état médiumnique à travers les pupilles évidées. Les oreilles développées renvoient aux sens en éveil, et le panier au dos à la fertilité et à l'abondance associées à ces esprits également pourvoyeurs de pêches fructueuses. La prédilection du peuple punu pour les savantes coiffes composées de tresses assemblées en ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Lwena / Chokwe
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Lwena

Ex-collection art tribal française.
D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures de couleur miel, incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda . Cette figure de pouvoir semble être liée à la prestigieuse société de chasse des Lwena. Muni d'une machette et d'un fruit, le personnage symboliserait la fertilité. La signification de la position des pieds, curieusement sculptés à l'envers, ne nous est cependant pas connue. Manques au sommet (dans un ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Senoufo Katyelo
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Senoufo

Ex-collection art tribal africain française.
Cette figure africaine féminine dotée de bras graciles, d'un buste cambré, arbore des scarifications et tatouages traditionnels. Le corps tendu vers l'avant, les mains reposant sur l'abdomen, mettent en évidence l'ombilic, symbole de filiation. Fissures et abrasions. Patine satinée.
Les Senoufos, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Chacun d'eux possède sa propre association Poro qui initie les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans . Ils se ...


Voir la fiche

750,00

Statue reliquaire Mbete, Ambete
Art tribal > Reliquaires en bois, en cuivre > Statue Ambete

Statues d'ancêtres dans l' art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures africaines sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. La cavité dorsale ne dispose plus de volet. La face plane est incrustée de cauris formant un regard mi-clos, un nez court, une large bouche gar'nie de dents en métal. La coiffure figure des tresses rassemblées en coques. Le buste, proportionnellement étiré, est encadré de petits bras plaqués en angle droit. Pied manquant.
Patine irrégulière, fissures de dessication.
Les Mbete forment une peuplade du Gabon, à la frontière du Moyen-Congo, voisine des Obamba et des Pounou, dont l'histoire a été marquée par un conflit de longue haleine contre les Teke. Ils ne disposent pas ...


Voir la fiche

750,00

Sculpture Calao Senoufo du Setien
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Calao Senufo

Collection art tribal africain belge.
Lourde sculpture africaine animalière stylisée qui renvoie à l'oiseau primordial faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo, première étape de la création Sénoufo, le calao. Evoqué pour des critères morphologiques et comportementaux, il décore de façon emblématique, dans sa version miniature, de nombreux objets d'art africain senoufo. Les ailes sont largement déployées, conférant à l'oeuvre une certaine majesté. Le bec fuselé est "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité. La patine claire est mouchetée d'ocre rose. Manques, érosions et fissures de dessication.
Liée à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois ...

Gardien de reliquaire Kota du Byeri
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Sculpture Kota

Ex-collection art tribal africain française.
Cette sculpture africaine rituelle, plaquée de feuilles de métal selon la tradition kota, forme une image stylisée de l'ancêtre, un blason également pour le clan, et se distingue généralement par la forme de la coiffe, variable selon les régions.
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , comparable à ceux des Fang . Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti, symbolisant l'aspect ...

Sculpture d autel Yoruba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain belge.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Cette sculpture africaine d'autel, permettant selon les Yoruba la communication avec l'au-delà, met en scène l'une des nombreuses déesses féminines, la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait symboliser également Orunmila , déesse de la divination. Elle est surmonté d'une coiffure composée de têtes.
Destiné à trôner sur un autel, ce type d'objet était vénéré par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la ...


Voir la fiche

Vendu

Statue féminine Baga
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Baga

Collection art tribal africain française.
Chez les Baga, l'association féminine est sous la direction de a-Bol, femme de Somtup, esprit de la société masculine. Incarnant probablement cet esprit auquel étaient périodiquement offerts des sacrifices, la sculpture récoltée en Guinée-Bissau, incarne le concept de la beauté locale, sculptée avec de nombreux détails tels que coiffure tressée, scarifications traditionnelles, bracelets.
La patine, grasse, offre des traces éparses d'onctions rituelles.
Mêlés aux Nalu et aux Landuman, les Baga vivent le long des côtes de la Guinée-Bissau dans des régions de marécages inondées six mois par an. Ces groupes Baga installés sur le littoral et vivant de la riziculture sont formés de sept sous-groupes, dont les Baga Kalum, ...


Voir la fiche

390,00

Figure d ancêtre Sakalava
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Sakalava

Ex-collection art tribal africain belge
Les réalisations plastiques les plus renommées des Malgaches consistent en une statuaire liée aux rites funéraires. Si les statues des Mahafaly faisaient partie intégrante de piliers aloalo,les fragments de panneaux au-dessus des têtes en témoignant, les figures d'ancêtres Sakalava, en ronde-bosse, représentent fréquemment le décédé et son compagnon du sexe opposé.
Le nord-est de la tombe, position sacrée associée à l'aurore, la résurrection, le moment idéal pour la circoncision également, était considéré par les Malgaches comme le lieu propice à l'installation de la statue du défunt. Au sud-ouest de la tombe, par contre, était installée l'image de son partenaire de sexe opposé, symbolisant une union idéale.
Cette figure ...


Voir la fiche

Vendu

Figure masculine Montol
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Montol

Collection art tribal africain belge.
La conception de cette sculpture africaine suggère ici une dynamique, grâce à l'inclinaison latérale d'un buste puissant. Les bras, prolongés d'amples mains, semblent entraîner de surcroît le corps vers l'avant. Le visage expressif, tendu sous la coiffe cylindrique et plane, offre de discrètes marques parallèles. Les pieds en sabots soutiennent de hautes jambes en flexion.
Patine croûteuse irrégulière. Erosions concentrées au sommet et sur la zone interne d'un pied. Les Goemai, Tarok,(qui nomment leur société de guérison Kwompten), et les Ngas, du centre du Nigéria font usage de statues analogues, souvent plus schématiques.
C'est au cours de rites de guérison, ou encore de divination des origines des maladies, que cette ...


Voir la fiche

890,00

Statue Tabwa
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Tabwa

Collection art tribal africain belge.
Figure d'ancêtre, ce personnage africain , dressé sur une base circulaire, porte les scarifications faciales et corporelles des clans batabwas. Patine satinée jaune doré, fissures et abrasions.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe , vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était fréquemment introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs utilisaient ce type d'objets afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants. . Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Igbo Ugonachonma
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Igbo

Ex-collection art tribal africain française.
Type de sculpture africaine nommée "ugonachonma" figurant des jeunes filles nubiles, destinée à intégrer une mise en scène sur les places de village lors des cérémonies de divertissement de la saison sèche. Ces figures sont propres aux classes d'âge villageoises de la région centre nord igbo, autour de Onitsha et Awka. La femme dispose de critères spécifiques de beauté igbo, dont des tatouages uli . Patine croûteuse localement écaillée, fissures de dessication.
br>Les Igbo vénèrent un nombre considérable de divinités connues sous le nom d' alusi , ou agbara, considérées comme la descendance de Chuku, ou Chukwu, et en tant que tels constituent des intermédiaires à qui des sacrifices tels que des noix de kola, de l'argent, du ...


Voir la fiche

490,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal