Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Grand masque Baga Bansonyi
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Masque Baga

Collection art tribal africain française. Hauteur 2 mètres 36 cm.
D'une dimension remarquable, ce masque africain baga figure un serpent naja doté de pupilles dilatées, dressé et prêt à l'attaque. Une arête en relief à motif de serpent le divise de surcroît sur toute la longueur. Des motifs losangiques polychromes ornent sa surface. Cette pièce est exceptionnelle par la présence de "mamelles" au dos de la zone renflée. Fissures de dessication. Polychromie intacte mais localement abrasée. Pièce ancienne. Masque africain initiatique serpentiforme utilisé principalement par les Bulongic (village de Kifinda), sous-groupe Baga du littoral guinéen, sa taille peut aller jusqu'à 2,50 m. Ces masques étaient divisés en deux groupes portant les noms Mosolo kombo et Sangaran , chacun ...


Voir la fiche

Vendu

Porteuse de coupe Luba/ Shankadi
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Luba

Ex-collection art tribal africain américaine.

Figure féminine assise, tenant le récipient hémisphérique mboko, calebasse que l'on remplissait de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu, Bilumbu, ou par les guérisseurs de la société Buhabo. Les devins Mbudye y avaient également recours. Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes . Patine brun clair. Erosions, légers impacts sur le visage et fissures de dessication. Selon P. Nooter, ces figures, assises ou agenouillées selon les cas, représentaient également l'épouse ...

Figure d ancêtre Hemba Singiti
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Hemba

Majestueuse figure d'ancêtre de style Niembo incarnant un chef local, un chef de guerre, ou encore un fondateur de lignage. Un diadème frontal, soigneusement ciselé d'une succession de barrettes, délimite le crâne rasé de l'aïeul. La coiffe sophistiquée s'achève à l'arrière de la tête en un élément cruciforme, et une fine barbe souligne la mâchoire. La morphologie trapue, par l'évocation d'une certaine vigueur, manifeste l'assurance du chef établi dans une posture ancrée. Généralement réalisées dans de l'iroko, ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef. Patine brun noir huilée, localement matifiée. Fissures de dessication, abrasions.
Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la ...

Statue Yela / Kela
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yela

Une morphologie facettée pour cette statue polychrome des Yela figurant un personnage au buste incurvé porté par d'épaisses jambes semi-fléchies. La courbure des bras écartés suit celle du tronc. La tête taillée en diamant offre des traits sommaires. Patine polychrome mate, abrasée. Fissures de dessication.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Luba Mikisi
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Luba

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette effigie féminine, médium spirituel pour les Lubas, arbore des traits réguliers en relief peu marqué dans un visage ovoïde. Sa coiffe, derrière un large bandeau découvrant un front rasé, rappelle celle que portait les femmes luba au début du XXe siècle. L'attitude indique que les secrets de la royauté ( les bizila ) appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. L'ombilic proéminent symbolise son rôle de fertilité et de transmission de la vie. Patine lisse, satinée. Fissures et érosions. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une ...


Voir la fiche

Vendu

Reliquaire anthropomorphe Bonganga Ntombe
objet vendu
Art tribal > Reliquaires en bois, en cuivre > Reliquaire Ngata

Ex-collection art tribal africain allemande.

Nommés Bonganga ou Efomba selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ngata. Comme dans l'ancienne Egypte, ce type de sarcophages était commandé de leur vivant par des personnes de haut rang. Ces sculptures " bonganga-nganga " se singularisent par une polychromie et une belle alternance de motifs géométriques soulignés d'un cloutage décoratif. Cette ornementation reprend les scarifications traditionnelles, les tatouages, peintures et textiles dont se parait le défunt. Le tronc, établi sur de courtes jambes massives, fait office de réceptacle qu'obture au dos un volet. Les bras fléchis sont positionnés collés au buste. Une tête surmonte le tout. Logée dans ...

Fétiche Boli Bambara
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Boli

Ex-collection art tribal africain française.
Appelé boli ( pl. boliw ), buffle, dans l'art africain, ce fétiche de taille variable joue un rôle central dans la vie rituelle de la région mandingue. Il existe des "Boliw" de poche, et d'autres qui appartiennent à des chefferies, des sociétés initiatiques telles que les associations d'initiation masculine Kono et Komo dont les membres progressent à travers un processus s’étalant sur plusieurs décennies, et même à des Etats. La fonction principale d'un boli est d'accumuler et de contrôler la force de vie naturelle appelée nyama pour le bénéfice spirituel de la communauté . Utilisés comme autels ou effectués au cours des spectacles de danse , ils sont des créations conçues à partir de révélations miraculeusement accordées aux ...


Voir la fiche

Vendu

Statue féminine Temne Sierra Leone
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Temne

Collection art tribal africain française.
Cette sculpture de femme présentée debout sur une base circulaire, les mains positionnées de part et d'autre d'un abdomen légèrement arrondi, offre une image évocatrice de fécondité. Le buste est menu, et des muscles se dessinent sur les jambes trapues. Elle arbore pour parure un collier de perles anciennes, un pagne, et des scarifications corporelles. Patine mate abrasée. Légères fissures et manques à la base. Ce type de statues africaines  appartenait à la société de femmes Temne, nommée Bundu. Les Mendé voisins disposaient d'effigies similaires. Ces dernières étaient utilisées au cours de rites curatifs pour les transgresseurs des règles édictées par la société Sandé. Patine mate abrasée. Les Temné se sont organisés en chefferies ...


Voir la fiche

490,00

Paternité Kaka
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kaka

Ex-collection art tribal africain belge.

Etablie sur d'amples pieds, cette figure aux membres fléchis semble énoncer une sentence de sa bouche quadrangulaire béante. Les yeux et le nez forment de légers renflements dans le visage en aplat qui se prolonge d'une barbe classiquement en pointe. La pièce est couverte d'une épaisse patine croûteuse. Patine brune nuancée d'ocre. Il semblerait que ces statues aient eu vocation à accompagner les mourants sur leur route vers les ancêtres.

L'ethnie Kaka, dont le nom leur vient des colons Allemands, se situe dans une zone frontalière entre le Nigéria et le Cameroun. Leur statuaire démontre une certaine influence d'autres groupes ethniques tels que les Mumuye dont les statues présentent, elles aussi, des jambes courtes et ...


Voir la fiche

450,00

Statue Yela / Kela
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yela

Ex-collection art tribal africain américaine.
Une morphologie facettée pour cette statue polychrome des Yela figurant un personnage au buste incurvé porté par d'épaisses jambes semi-fléchies. Dans le prolongement des épaules, la courbure des bras écartés suit celle du tronc. L'extrémité des pieds et des mains sont digités grâce à des hachures. La tête taillée en diamant offre des traits sommaires. Patine mate abrasée. Fissures de dessication.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Urhobo Edjo
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Urhobo

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette figure féminine forme l'incarnation sculptée d'un edjo , d'où la dénomination edjo re akare. Coiffée de l' igbeton des femmes de haut rang, elle dispose en outre de bijoux, colliers et scarifications. La surface demeure partiellement incrustée d'argile blanche et de pigments rouges, la base sur laquelle repose la pièce est fragmentée. Fissures et manques localisés sur la partie inférieure. Les Urhobos , vivant près du nord-ouest du fleuve du delta du Niger, forment le groupe ethnique principal de l'État du Delta parmi les 36 états de la République fédérale du Nigéria. Ils parlent le Urhobo, une langue du groupe Niger-Congo. Avec les Isoko dont l'art est proche, ils sont collectivement connus en tant que Sobo . Leurs grandes ...


Voir la fiche

Faire offre

1500,00

Tête d ancêtre Hemba Singiti
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Sculpture Hemba

Ex-collection art tribal africain américaine.

Distinctifs de la statuaire Hemba, yeux mi-clos dans un visage ovoïde, diadème frontal composé d'une alternance de barrettes, coiffe sophistiquée cruciforme, forment ici un visage au caractère altier. Une frise de motifs en chevron figurent un fin collier de barbe. Généralement réalisés dans de l'iroko, ces objets étaient vénérés par un clan particulier et entreposés dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef. Patine brun satinée, incrustations résiduelles granuleuses, fissures de dessication, érosions. Base endommagée fixée sur socle. Hauteur totale : 38 cm. br> Les Hemba ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres ...

Statue fétiche Holo Hamba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Holo

Ex-collection art africain espagnole.
Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives du fleuve Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ethnies voisines, telle les Suku et Yaka, ont influencé leurs sculptures traditionnelles. Les Holo ont en effet produit des masques heaumes et des objets de prestige pour l'élite dirigeante. Les Holo faisaient usage de sculptures afin de se prémunir contre l'influence de mauvais esprits, dont celui de la lune et de l'arc en ciel. Ces statues étaient disposées près des habitations comme protection contre les éclairs. Les figures d'oiseaux sont également utilisées pour se protéger contre les ndoki , ou sorciers, qui ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statue Songye

Ex-collection art tribal italienne.
Toujours intrigants par la diversité de leur attirail magique, les fétiches africains mankishi (plu.) des Songye, spécialistes en la matière. La corne d'antilope, généralement chargée de bishimba dans lequel se mêlent les ingrédients magiques, surgit du sommet, entre les visages janiformes taillés à l'image des masques bifwebe. Un troisième visage masqué prend la place de l'abdomen. Parmi les différents accessoires magiques ajoutés par le ritualiste nommé nganga, on aperçoit des colliers, incrustations de clous tapissiers, plumes, crochets et grelots métalliques Chacun d'eux jouait un rôle pour se prémunir contre la sorcellerie. Autour des hanches, une fourrure de petit félin. Patine mate granuleuse, rehauts polychromes. Les Songye ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d autel Yoruba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Maternité Yoruba

Ex-collection art tribal africain anglaise.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Cet autel permettant la communication avec l'au-delà met en scène en tant que figure maternelle l'une des nombreuses déesses féminines,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait symboliser également Orunmila , déesse de la divination. Statue rituelle destinée à être disposée sur un autel, elle était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice. Patine polychrome enduite d'un revêtement croûteux. ...


Voir la fiche

Vendu

Paternité Kaka
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kaka

Ex-collection art africain belge.
Ces figures anthropomorphes ont été identifiées tardivement, certains détails évoquant la statuaire Mumuye. Enduite d'une épaisse patine croûteuse, cette figure offrant un crâne ovoïde prolongé d'une barbe en pointe est figée dans une posture légèrement ramassée, les bras en arc de cercle accentuant le renflement abdominal. Sous l'angle des genoux écartés se développent pleinement des pieds en demi-palets. Une figure miniature semble agrippée au dos du personnage. L'ethnie Kaka, dont le nom fulani leur vient des colons Allemands, se situe dans une zone frontalière entre le Nigéria et le Cameroun. Leur statuaire démontre une certaine influence d'autres groupes ethniques tels que les Mumuye dont les statues présentent, elles aussi, des jambes ...


Voir la fiche

Faire offre

750,00

Figure simiesque Zande
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Zande

Bel exemple d'une rare sculpture rituelle zande, vigoureusement taillée en plans anguleux, évoquant un singe. Les bras sont plaqués contre le buste, les jambes rectilignes dépourvues de pieds. Les yeux, profondément enfoncés sous un front proéminent, sont incrustés de perles. Le sommet est creusé d'un large orifice, probablement pour des ingrédients thérapeutiques ou magiques. Pièce récoltée, par son ancien propriétaire, à Bafwasende en 1974, dans l'ex. Zaïre.
Fissures, réparations indigènes, patine brun sombre satinée.
Les Zande ont produit deux types d'oeuvres, les Kudu , d'une hauteur comprise entre 30 et 50 cm représentent des ancêtres, et les statues Yanda de 10 à 20 cm, de forme animale ou humaine, ayant un rôle apotropaïque, exposées durant les rites divinatoires ...


Voir la fiche

Vendu

Figure masculine Idoma
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Idoma

Ex-collection art tribal belge.
Ancêtre de lignage, ce personnage souffle dans une flûte. La tête ovoïde surplombe un cou étiré, des épaules tombantes et un buste étroit. Les jambes impriment une flexion. Les pieds fixés sur un socle sont endommagés. Un motif de saurien, minutieusement tracé, s'inscrit au dos. Très belle patine nuancée. Ces statues sont fréquemment disposées près du corps du défunt au cours des cérémonies de deuil. Elle est associée à un culte, très répandu chez les Idoma animistes de même que chez les Igala et les Yoruba du Sud, censé favoriser la fertilité des femmes et protéger leur descendance. Ces statues étaient ensuite conservées dans des sanctuaires.
Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Dogon
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art tribal africain française.
Petite figure d'autel dogon, au visage plat se prolongeant jusqu'au centre du buste. Une posture de dévotion pour cette figure d'ancêtre enduite d'une patine noir croûteuse résultant d'onctions rituelles périodiques.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé, relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon, le Wagem, culte des ancêtres sous l'autorité du patriarche, le Binou invoquant le monde des ...


Voir la fiche

320,00

Statue polychrome Dengese, Ndengese
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dengese

Peuple d'Afrique centrale établi au Kasaï, voisin des Kuba, les Ndengese forment l'un des clans issus d'un ancêtre commun Mongo , certains d'entre eux étant originaires du Haut Nil. Si leurs cérémonies étaient dépourvues de masques, leurs statues aux membres inférieurs absents ou tronqués sont renommées. Il s'agit ici d'une version féminine de l'effigie funéraire de guerrier, toujours coiffée de la corne sommitale caractéristique des coiffures des notables Totshi appartenant à l'association ikoho et symbolisant le respect, l'intelligence et la maturité . Elle représenterait la fondatrice de la société . Le visage et le corps sont tatoués de scarifications en relief dans un but de différenciation sociale et esthétique. Les mains sont posées sur un abdomen saillant. Pièce issue de ...

Statue Igbo Ikenga
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Igbo

Ex-collection art tribal africain belge.
Coiffée de cornes circulaires, cette élégante sculpture met en scène un personnage asexué assis sur un tabouret, le dos rectiligne, absorbé dans la tâche de fumer. Sa morphologie naturaliste laissant percevoir la musculature, dotée de fines attaches, est surmontée d'un cou étiré supportant un visage étroit rappelant quelque peu les masques dits "de jeune fille". Dans une des mains, à la place de la tête trophée, apparaît un élément ovoïde inhabituel, référence à la fécondité ou aux sacrifices rituels. Belle polychromie mate. Surface lisse. Fines fissures de dessication, très légers manques, bon état général. Cette ethnie se situe dans la région méridionale du delta du Niger au Nigéria. l’Ikenga est un autel personnel appartenant à un homme, ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal