Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Dépot vente

Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Sculpture Dogon en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Dogon

Art africain Dogon
Témoin de la sculpture en bronze des Dogons, ce sujet offre une morphologie longiligne caractéristique. Le personnage illustre un ancêtre protecteur, ou un être mythique de la cosmogonie dogon. Jolie patine vert clair localement ocrée.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leurs mythes et légendes, vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali et une partie du Nord du Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon une architecture unique. L’histoire des migrations et des installations des Dogon (une dizaine de groupes principaux, une quinzaine de langues différentes), porte sur plusieurs hypothèses. Pour certains historiens, les Dogon auraient fui d’une zone située à ...


Voir la fiche

Vendu

Statue OviMbundu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue OviMbundu

Ex-collection art tribal africain belge.
Sculpture africaine de jeune femme OviMbundu généralement vouée aux rituels initiatiques féminins des jeunes filles nyaneka à la suite du rituel efuko, en lien avec la fécondité ou la divination. Patine satinée brune, fissures de dessication, altérations.
C'est sur le plateau de Benguéla en Angola que sont établis depuis plusieurs siècles les Ovimbudu, Ovimbundu, composés d'agriculteurs et d'éleveurs. Formant le groupe ethnique le plus large d'Angola,ils appartiennent aux locuteurs bantous, comme les Nyaneka , les Handa, Nkhumbi, et d'autres groupes de la région de Huila, ou Wila. Leur statuaire réalisée dans un bois clair est relativement restreinte.

Ref.  : "L'art tribal d'Afrique noire" ed. Assouline ; " ...


Voir la fiche

390,00

Tête Ngbandi Ngbirondo
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Tête Ngbandi

Ex-collection art tribal africain américaine.
Cette tête aux traits fins proviendrait d'une figure sculptée Ngbirondo incarnant un ancêtre familial. Des statues funéraires étaient également utilisées par les Ngbandi, et des sculptures de couple yangba et sa soeur, équivalents aux ancêtres Seto et Nabo des Ngbaka.
Le menton en pointe et la scarification sur l'arête du nez sont caractéristiques de l'ethnie. Patine dense noire, nombreuses érosions.
Hauteur sur socle : 41 cm.
Les Ngbaka forment un peuple homogène du nord ouest de la R.D.C, au sud de l'Ubangui. Les Ngbandi vivent à l'est ( sur la rive gauche de l'Oubangui) et les Ngombe au sud. L'initiation des jeunes, "gaza" ou "ganza" (qui donne la force) chez les Ngbaka et les Ngbandi, présente de nombreuses ...


Voir la fiche


Vendu à 390.00 Trouver un objet similaire

Statue Tschokwe Chibinda Ilunga
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Chokwe

Collection art tribal africain belge.
Sculptée avec maîtrise, cette œuvre africaine glorifie l'ancêtre et héros mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. Le chef, aux paumes et pieds surdimensionnés, dispose d' une coiffe nobiliaire impressionnante. Aisément reconnaissable grâce à cette ample coiffe à ailettes latérales recourbées (cipenya-mutwe), armature d'osier recouverte de tissu, laiton, cuir, et perles, il avait appris à son peuple l'art de la chasse.
Les dignitaires se présentaient jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les bénédictions d'une vie à l'orbite complète." ("Le geste Kongo", ed. ...


Voir la fiche

675,00

Statue Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Fétiche africain des Songye dont le faciès reprend la structure du masque africain kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe , mais dont la coiffure s'agrémente de petites cornes. La sculpture est "désacralisée", absence d'accessoires rituels et de la charge magique dont des traces rougeâtres témoignent de l'existence. Patine satinée noire, fissures et traces de xylophages désormais éradiqués.

Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont généralement la propriété collective du village, les figures plus modestes étant réservés à un culte individuel.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Zigua
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Zigua

Ex-collection art tribal africain belge.
Statuette africaine figurant un petit personnage en posture frontale, rectiligne, emmailloté de textile puis enduit de matières croûteuses de teinte sombre.
Chez les Zigua, ce type de sculptures servait de support d'initiation. Les Sukuma du nord de la Tanzanie utilisent des figures analogues.
Cette pièce d'art tribal provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec lesquels, via le commerce maritime, le contact aurait jadis pu être établi. Cette sculpture était vraisemblablement utilisée dans un but ...


Voir la fiche

390,00

Figure de calao Senoufo polychrome
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Calao Senufo

Ex-collection art tribal africain belge.
Grande sculpture africaine animalière qui renvoie à l'oiseau primordial faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo, première étape de la création Sénoufo, le calao. Il est évoqué pour des critères morphologiques et comportementaux. Le bec fuselé est "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité. La patine est polychrome. Erosions sur la base et fissures minimes.
Liée à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans ,cette sculpture du Setien était déposée dans l'enclos sacré, où , malgré son poids, portée sur la tête lors d'une procession. Les grands initiés considèrent son ventre ...

Statuette Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art tribal africain française.
Petite figure africaine d'autel dogon, au visage plat se prolongeant jusqu'au centre du buste. Une posture de dévotion pour cette figure d'ancêtre enduite d'une patine noir croûteuse résultant d'onctions rituelles périodiques.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé, relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon, le Wagem, culte des ancêtres sous l'autorité du patriarche, le Binou invoquant ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Yoruba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain italienne.
Cette sculpture africaine naturaliste, permettant selon les Yoruba la communication avec l'au-delà, met en scène en tant que figure maternelle l'une des nombreuses déesses féminines, la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait symboliser également Orunmila , déesse de la divination.
Destinée à trôner sur un autel, elle était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice.
Patine polychrome satinée, abrasions.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques ...


Voir la fiche

Vendu

Tête de reliquaire Byeri Fang
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Tête Fang

Art tribal africain et rites funéraires
Oeuvre rare installée sur un socle par l'ancien propriétaire, cette tête Fang dotée de pupilles incrustées, offrant une face en coeur sous un ample front, une bouche rectangulaire se projetant vers l'avant, et une coiffure en casque, forment certaines caractéristiques du style Ntumu. Ce type de sculptures remplissait la même fonction que les statuettes du byeri. Patine sombre huilée, bois érodé.
Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couple d ancêtres Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statues Dogon

Collection art africain belge.
Ces figures protectrices évoquent sans doute le couple primordial ou des jumeaux mythiques, associés aux Nommos , à l'origine de la création dogon. Siégeant sur une assise semi-circulaire, elles présentent une morphologie étroite constrastant avec une poitrine en obus. Les têtes témoignent d'une influence bambara.
Epaisse patine granuleuse, surface satinée. Résidus ocrés, poudreux, sur la base.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette d autel Dogon
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Dogon

Collection d' art tribal africain Claude Auge
Statuette africaine dogon ancrée dans un bloc circulaire. Les bras sont manquants, isolant d'étroites épaules. Une main demeure sur le buste mince marqué de reliefs irréguliers. Une crête souligne la tête aux traits gommés, un labret pointant discrètement au niveau du menton. Une entaille dessine un sexe féminin. Dans l'art africain, ce type de sculpture associée à un culte individuel ornait l'autel familial dogon. Patine noire grenue. Abrasions.

Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de ...


Voir la fiche

1880,00

Statue Kwere/Zaramo Mwana hiti
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kwere

Ex-collection d' art tribal africain belge.
Coiffée de tresses rassemblées en volumineuses doubles crêtes typiques des Kwere, cette sculpture africaine met en scène une femme de constitution athlétique, enceinte, juchée sur de hautes jambes. Les pupilles sont incrustées de perles.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées et plus rarement des figures anthropomorphes généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Leur rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne ...


Voir la fiche

450,00

Figure d ancêtre Mangbetu Nebeli
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Mangbetu

Collection art tribal africain belge.
Figure africaine d'ancêtre représenté nu, porté par des pieds sur-dimensionnés. Les motifs géométriques tracés évoquent les peintures tribales corporelles et les scarifications tribales des Mangbetu, analogues à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations. Ces dernières variaient selon les circonstances. La coiffure en éventail était arborée par les Mangbetu: dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les Mangbetu «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment ...

Fétiche Nkisi Songye Kalebwe
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statuette Songye

Ex-collection art tribal africain suisse.
Figure africaine sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) dont le visage aux traits du masque kifwebe est souligné de feuilles de métal. La statue est équipée d'une charge magique bishimba insérée dans la cavité du crâne. Divers addenda, métal, quolifichets, etc... étaient en outre censés renforcer la puissance du fétiche.
Patine sombre semi-mate. Fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la ...


Voir la fiche

380,00

Boite anthropomorphe Lwena Lwimbi
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Boite Lwena

Ex-collection art tribal africain allemande.
Figure africaine masculine évidée à mi-hauteur, et dont le couvercle est constitué de la partie supérieure du corps. Le sujet offre des bras dont la dimension réduite contraste avec la morphologie par ailleurs robuste. Les traits du visage, très étirés, sont sculptés en faible relief sous une coiffe en forme de toque. Patine brillante de teinte acajou, fendillements de dessication.
D'origine Lunda, les Lwena , Luena, émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures incarnant des figures ...

Statuette d autel Dogon Tellem
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Dogon

Collection art tribal africain belge.
Les statues africaines tribales des Dogon peuvent être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Il s'agit ici d'une statuette de culte personnel, dotée d'une patine dense, grasse et légèrement abrasée, sous laquelle paraît un bois clair.
Les personnages aux bras levés symboliseraient une prière à Amma pour qu'il accorde la pluie indispensable à toute vie. Selon les sources il s'agirait également d'un geste de contrition suite à la violation d'une loi ayant entraîné une sècheresse. ...

Statuette Ewe Venovi
Art tribal > Poupées tribales, poupées africaines > Poupée Ewe

Ex-collection art tribal africain française.
Version togolaise des statuettes fétiches Ibedji des Yoruba du Nigéria, la poupée sculptée dans un bois clair blanchi dispose d'abondantes parures de perles colorées. Fissures de dessication, abrasions.
Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un heureux présage. Ces derniers doivent être traités identiquement et équitablement. Tous deux seront nourris et lavés en même temps et porteront les mêmes vêtements, cela jusqu'à la puberté. Si l'un des deux jumeaux décède, les parents se procurent une statuette destiné à remplacer l'enfant décédé et s'adressent à un spécialiste afin d'en activer les vertus magiques.
Elle sera du même sexe que l'enfant qu'elle représente et remplace mais se ...


Voir la fiche

390,00

Statue Baga
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Baga

Ex-collection art africain française.
Chez les Baga, une entité spirituelle se nomme Somtup, esprit masculin à la tête de la société initiatique des hommes. L'association féminine est quant à elle sous la direction de a-Bol, femme de Somtup. En relation avec cet esprit auquel étaient périodiquement offerts des sacrifices, cette figure féminine incarne le concept de beauté locale, accentuant la coiffure tressée, les scarifications faciales et corporelles, bracelets et ceinture, rondeurs des volumes. Patine lustrée, manques et abrasions.
Mêlés aux Nalu et aux Landuman, les Baga vivent le long des côtes de la Guinée-Bissau dans des régions de marécages inondées six mois par an. Ces groupes Baga installés sur le littoral et vivant de la riziculture sont formés de sept ...


Voir la fiche

490,00

Pirogue Hopi Kachinas Arizona
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Pirogue Hopi

Collection art premier belge
Témoins colorés des traditions des peuples indiens Hopi d'Arizona, les objets sculptés Katsinam (sing. Kachina ) s'expriment au cours de danses traditionnelles accompagnant les fêtes annuelles en faveur de la pluie. Les poupées traditionnelles Kachina sont, pour le groupe amérindien Pueblo (Hopi, Zuni, Tewa Village, Acoma Pueblo et Laguna Pueblo), des outils pédagogiques offerts aux enfants à l'issue des fêtes rituelles. Ces statuettes, incarnant une grande diversité d'esprits, représentent les danseurs katchina dont les couleurs sont associées aux points cardinaux. Elles se regroupent ici en un équipage de cinq statuettes sculptés dans un bois tendre. La patine est mate et veloutée, abrasions.


Voir la fiche

950,00

Statue reliquaire Mbete/Kota Gabon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Ambete

Ex-collection art tribal africain française
Figure anthropomorphe associée au culte des ancêtres, sculptée dans un bois dense. Ornée de feuilles de cuivre offrant une diversité de fins motifs décoratifs évoquant les marques corporelles et les peintures tribales, elle arbore en outre un pagne constitué de grelots. Le visage plane possède des pupilles évidées cerclées de métal et de petites dents parallèles. La posture serait l'une de celles accompagnant les danses cérémonielles.
Fissures de dessication, résidus de kaolin, érosions.
Les Mbete, Ambete, forment une peuplade du Gabon, à la frontière du Moyen-Congo, voisine des Obamba et des Pounou, dont l'histoire a été marquée par un conflit de longue haleine contre les Teke. Ils ne disposent pas d'organisation ...





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2023 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal