Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Statues tribales, fétiches africains, maternités:

Dans la tradition, la statue permet de représenter ce qui est invisible. En bronze dans le royaume du Bénin, les bras levés vers le ciel chez les Dogon pour invoquer la pluie, fétiches au Congo, les statues sont l’art des forgerons africains. Travaillé parfois sur du bois malléable, la statuaire représente des poupées, jumeaux ou encore des ancêtres, aux traits parfois durs, allongés et aux contours acariâtres. Les figures sont levées, assises, les bras près du corps ou vers les cieux.


Figure masculine Mossi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mossi

Ex-collection art tribal africain française
Cette figure africaine dépourvue de crête, attribut des femmes mossi, est établie sur de longues jambes galbées. L'étroitesse des épaules, que prolongent des bras espacées du tronc, s'oppose aux hanches s'évasant progressivement à partir du buste cintré. Les scarifications linéaires traditionnelles se distinguent sur la tête. Ces sculptures sont devenues plus rares en raison des conversions de leurs propriétaires à l'Islam. La patine provient généralement d'applications renouvelées de beurre de karité. Les chefs mossi possèdent des statues de prestige rassemblées dans la maison des esprits ancestraux, et celles des devins, figurant des ancêtres, possèdent une patine sacrificielle. Belle patine d'usage, fissures de dessication. ...


Voir la fiche

750,00

Statuette Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art africain belge.
Statuette figurant un personnage hermaphrodite agenouillé, mains reposant sur les cuisses. Dans l'art tribal africain, ce type de sculpture associée à un culte individuel ornait l'autel familial dogon. Epaisse et dense patine granuleuse dans les bruns grisés.

Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé, relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon, le Wagem, culte des ancêtres sous l'autorité du patriarche, le Binou invoquant le monde des esprits et dirigé ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mambila Tadep
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mambila

Ex-collection art tribal africain française
Exécutées selon des critères traditionnels, ces statues censées incarner les ancêtres arborent fréquemment pour coiffure hérissée des petits tenons en bois telle cette figure massive établie dans une posture agenouillée, projetant son buste vers l'avant. La face plane porte des traits expressifs, dont un regard halluciné évoquant la transe.
Erosions et abrasions, patine mate veloutée. .
Patine mate ocrée croûteuse, localement écaillée. Fissures.


Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par ...


Voir la fiche

490,00

Grande statue Bobo du Mali
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Bobo

Collection art tribal africain belge.
Cette statue est vouée aux rituels dédiés à Wuro, créateur de la terre et des animaux. Son fils Dwo incarné dans les masques serait resté pour venir en aide aux hommes. La coiffure-crête du personnage est celle des Bobo du Mali. Par son très singulier visage-museau tubulaire, le personnage forme un être surnaturel. Le quadrillage de la surface se réfèrerait aux costumes en feuilles ou en fibres portés par les danseurs masqués. Les avant-bras sont mobiles, les coudes étant enveloppés de toile. Des bandes de textile rouge sont nouées sur les hanches et la tête, des graines d'abrus ornent le casque et ont été introduites dans la bouche. Des cordelettes sont enroulées autour du cou, des cornes d'ovins en garniture. Des vestiges de libations argileuses ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Dogon
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Ex-collection art tribal africain française.
Etre asexué dont le visage en lame se prolonge d'une barbiche annelée. Les épaules sont traitées en plateau circulaire, à l'instar des hanches sur lesquelles le bout des doigts vient se poser. le buste et les jambes sont dotés d'excroissances, dont l'une pourrait symboliser des seins. Un dernier bloc arrondi porte le tout.
Patine claire mate, sèche, empreinte de résidus sombres. Manques et cassures. Fissures de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, ...


Voir la fiche

650,00

Statue Kaka, Keaka, ou Kaakaa
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kaka

Collection art tribal africain belge.
Sculpture africaine d'une grande sobriété et cependant d'une grande force expressive, elle figure un être masculin dont le buste étroit s'élargit graduellement vers des jambes arquées. D'épais avant-bras entourent l'ombilic. La tête sommaire est simplement entaillée. Ce type de statues était utilisée lors de rites funéraires et initiatiques. Patine rituelle nuancée, érosions.

L'ethnie Kaka,ou Keaka, ainsi nommés par les colons Allemands, se situe dans une zone frontalière entre le Nigéria et le Cameroun. Leur statuaire démontre une certaine influence d'autres groupes ethniques tels que les Mumuye dont les statues présentent, elles aussi, des jambes courtes et fléchies surmontées d'un corps élancé. Leur patine très épaisse et ...


Voir la fiche

780,00

Figure de calao Senoufo polychrome
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Calao Senufo

Ex-collection art tribal africain belge.
Grande sculpture africaine animalière qui renvoie à l'oiseau primordial faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo, première étape de la création Sénoufo, le calao. Il est évoqué pour des critères morphologiques et comportementaux. Le bec fuselé est "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité. La patine est polychrome. Erosions sur la base et fissures minimes.
Liée à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans ,cette sculpture du Setien était déposée dans l'enclos sacré, où , malgré son poids, portée sur la tête lors d'une procession. Les grands initiés considèrent son ventre ...


Voir la fiche

3950,00

Statue Bambara
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Bambara

Féminité tutélaire au sein de l' art africain bambara, cette sculpture africaine de "petite préférée", Nyeleni en Bambara, est sobrement décrite, dégageant une altitude altière et puissante. Les bras écartés du corps, prolongés de mains en aplat, accordent en outre une dynamique particulière. Patine grasse grumeleuse, craquelures, érosions.
Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. De grandes fêtes masquées cloturent les rites d'initiation de l'association dyo et le rituel du gwan des bambara dans le sud du pays bambara. Etalées sur une période de sept ans en ce qui concerne les hommes, elles sont moins astreignantes pour les femmes. Les nouveaux initiés fêtent alors, en groupes, de village en ...


Voir la fiche

1450,00

Statue pilon Deblé Senoufo
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Senoufo

Ex-collection art tribal africain française.
Dotée d'une excroissance tubulaire pour la préhension, cette sculpture de figure féminine est figée dans une attitude classique, les paumes disposées autour de l'abdomen, les jambes disparaissant dans un socle formant pilon appelé "sedine " ou "dol " selon le dialecte. La figuration de bracelets autour des poignets et à la taille est à noter : Dans le but d'honorer la sagesse et la connaissance des anciens les Senoufo se paraient de bijoux qui pouvaient aussi être déposés sur les autels. Patine brun noir huilée, lustrée. Fissures de dessication, érosions localisés. Ces statues tribales figuratives Debele, Deblé, parfois nommées "enfant du Poro " ou " esprit de la brousse ", intervenaient par paires au cours des processions de ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de singe Baule Aboya / Mbotumbo
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Singe Baoule

Collection art tribal africain belge
Un singe cynocéphale présente une coupe à offrandes. Ces sculptures ont été erronément nommées Gbékré (souris) à cause "de la mauvaise compréhension de Delafosse de deux cultes" (Boyer, "Baulé" 5Continents). Souvent liées aux culte Mbra de divination et de possession, ces statues de singe appartiennent au groupe des "êtres-force" ou amwin , intermédiaires entre Dieu et les hommes et donnés aux Baoulé par leur Créateur, tout comme les masques sacrés dont ils partagent la large mâchoire béante. Il s'agirait également d'une divinité mineure du nom d' aboya . A visée propitiatoire, ces sculptures devaient constituer l'habitacle des esprits auxquels des offrandes étaient présentées et sur lesquelles des libations étaient pratiquées. Patine ...


Voir la fiche

1250,00

Statue Senoufo
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Senoufo

Ex-collection art tribal africain belge
Les figures stylisées de l' art africain
Cette figure féminine offre des proportions fines, la poitrine est affaissée sur le buste étroit, la posture droite portée par des jambes semi-fléchies. Patine hétérogène aux reflets bordeaux, fissures de dessication.
Les Senoufos, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les villages possèdent leur propre association Poro qui initie les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans . Ils se rassemblent en un enclos sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Lors du décès ...


Voir la fiche

2750,00

Sculpture d autel Yoruba Osé sango
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Cavalier Yoruba

Ex-collection art africain britannique.
Glorifiant un ancien roi divinisé, une figure de cavalier entouré de serviteurs forme le sujet central de la scène établie sur un plateau circulaire à poignée. Cette sculpture est associée au culte sango symbolisé par un axe double. L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Au sommet, une planche reliant les têtes est sculptée d'un iguane ou d'un crocodile. . Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients. Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Patine ...

Statue Baule Blolo bia polychrome
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Baoulé

Ex-collection art tribal africain française
Cette statue forme, pour les Baoulé, une image idéalisée, individuelle, du conjoint céleste. Ses caractéristiques ont été sculptées sur les indications du devin pour son client afin de tenter de remédier à des problèmes divers.

Patine polychrome, mate et abrasée.
Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues, réalisées selon les indications du devin, sont ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Ashanti Akua ba Ghana
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Poupée Ashanti

Collection art tribal africain belge.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur apparence stylisée. Leur tête plane et circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur de la tête. Marque de beauté, le cou annelé symbolise aussi la prospérité. Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur ...

Statue zoomorphe Gurunsi / Bwa
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Gurunsi

Ex-collection art tribal africain française.
Représentant une créature hybride, ou un danseur africain masqué, dont la tête rappelle les masques animaliers des groupes du sud-ouest du Burkina Faso, cette sculpture animalière s'appuie sur des excroissances ressemblant à des bâtons. Elle incarne un esprit de la brousse. Patine hétérogène mate, écaillée.
Parmi les Gurunsi, les Lela, Winiama, Nuna et Nunuma sont les principaux sculpteurs de masques. Ils ont influencé le style et la signification des masques de leurs voisins Mossi et Bwa. Ces masques africains figurant des esprits de la brousse sortaient lors de danses rituelles et étaient portés par les membres du village équipés de tenues intégrales en fibres végétales qui recouvraient le corps. Le rituel tribal devait ...


Voir la fiche

390,00

Figure d ancêtre Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art tribal africain belge.
S'élevant d'une base circulaire, cette sculpture africaine de type N'duleri figurant un homme offre un buste en colonne le long duquel courent des bras graciles, dont l'un porte une houe (outil cérémoniel nommé daba). Les jambes trapues encadrent les organes génitaux placés en évidence. Des motifs en picots renvoient aux scarifications traditionnelles, renseignant également sur le statut de l'individu. Patine mate érodée, restaurations indigènes. Fissures de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent ...


Voir la fiche

Vendu

Couvercle de reliquaire céphalomorphe Ambete
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mbete

Ex-collection art tribal française.
Statues d'ancêtres dans l' art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.

Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de statues incarnant un ancêtre, chef ou dignitaire, et dont une cavité dorsale contient les restes. Les reliques des ancêtres peuvent également être rassemblées dans des boites anthropomophes dont ce type de sculpture tenait lieu de couvercle. La tête offre un visage aveugle, grimaçant. Patine de kaolin et rehauts ocre rouge. Erosions et fissures de dessication minimes.


Les Mbete forment une peuplade du Gabon, à la frontière du Moyen-Congo, voisine des Obamba, dont l'histoire a été marquée par un conflit de longue haleine contre les Teke. Ils ne disposent pas d'organisation politique ...

Statuette OviMbundu Nyaneka
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette OviMbundu

Ex-collection art tribal africain belge
Bracelets en métal, rangs de perles, et motifs corporels scarifiés forment les parures de cette jeune femme OviMbundu, représentée frontalement. Cette statue pourrait avoir été associée aux rituels initiatiques féminins, de fertilité, ou encore divinatoires, la coiffure évoquant celle, façonnée à l'aide d'huile et d'ocre rouge, des jeunes filles nyaneka à la suite du rituel efuko. Belle patine nuancée, fissures de dessication.  C'est sur le plateau de Benguéla en Angola que sont établis depuis plusieurs siècles les Ovimbudu , Ovimbundu , composés d'agriculteurs et d'éleveurs. Formant le groupe ethnique le plus large d'Angola, ils appartiennent aux locuteurs bantous, comme les Nyaneka, les Handa, Nkhumbi, et d'autres groupes de la ...


Voir la fiche

340,00

Statuette Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Cette statuette fétiche est le fruit de la coopération entre le nganga, l'artisan et le client. Traitée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. La tête est constellée de clous tapissiers, en référence probable à la vérole. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe.
Patine brun noir satinée.
Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Ada, Adja, Adan
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Ada

Collection art tribal française.
Statue fétiche dépendant du culte Vodou, drapée d'un pagne de textile rouge, elle dispose d'un ombilic formant la poignée de volet obturant le reliquaire aménagé dans son buste. Le sommet de la tête est également évidé. Les jambes et bras digités sont écartés, rectilignes, et les épaules quadrangulaires expriment la puissance. La tête ovoïde au visage plane présente des yeux simplement gravés et une bouche béante. Belle patine claire incrustée de pigments blancs. Etablis près du littoral de l'Afrique de l'Ouest, dans le Couffo au Bénin et dans le Moyen-Mono au Togo autour de l'ex. capitale de l'ancien royaume de Tado, le petit groupe ethnique Ada , Adan , ou encore Adja , Aja, est essentiellement composé de paysans. Les Ewe et les Fons, issus ...

Fétiche Bena Lulua
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Luluwa

Collection art tribal africain belge.
Les différents types de statues africaines Luluwa, Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité, la fécondité et la figure féminine.
Les fétiches étaient utilisés pour favoriser la chasse, la protection et la guérison. L'usage en tant que fétiche de cette sculpture humaine accroupie, au corps émacié, et portant des scarifications en relief, demeure rare. Patine brun clair satinée.
C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua, ou Béna Lulua, en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les castes, est similaire à celle des Luba. Ils ont produit peu de masques, mais surtout des statues ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal