Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam:

Tantôt fabriqué en bois, tantôt à base de matériaux de mares vasières et de rivières, ces objets utilitaires font partie intégrante du quotidien en Afrique. Ils ont également une fonction spirituelle et reçoivent les offrandes et gris-gris.


Boîte à onguents Yombé à motif Pfemba
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Boite Yombé

Ex-collection art tribal africain belge.
Une figure de maternité pfemba , sculptée en ronde-bosse, surmonte le couvercle de cette petite boîte à onguents. La femme assise en tailleur, nommée phemba ou pfemba, symbole de l'ancêtre mythique, est vraisemblablement associée aux cultes de fécondité. L'enfant sur ses genoux incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir. Patine noire satinée.
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi.
Les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables ...

Pot à tabac anthropomorphe Nana Yakoma Ovimbundu
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Angola

Ex-collection art africain suisse.
Cette exceptionnelle figure féminine sculptée, stylisée, dispose au dos d'un contenant dont l'intérieur est tapissé de feuilles métalliques. Les jambes parallèles sont comme ligotées au niveau des chevilles par du fil de cuivre. Les mains digitées sont réunies au niveau du buste, sous des seins de jeune fille. Dans le volume rectangulaire des jambes évoquant un pagne, un profond orifice a été aménagé. Les scarifications circulaires du visage se retrouvent parfois chez les Chokwe et Luena voisins. Le personnage serait associé à l'ancêtre mythique "nana yakoma", gardienne du feu sacré. Ce type de sculptures était réservé à l'usage exclusif des chefs. C'est sur le plateau de Benguéla en Angola que sont établis depuis plusieurs siècles les Ovimbudu , ...

Coupe cérémonielle Pende
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Coupe Pende

Ex-collection art tribal africain française
Coupe céphalomorphe munie d'un manche, insigne figuratif de chef marqué de l'influence Tschokwe. La coiffe serait de style "guhota sanga" portée autour des années 1950 . (p.7 "Pende" Z.S. Strother - ed. 5Continents) Patine noire lustrée.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... ...


Voir la fiche

450,00

Coffre à offrandes Yoruba
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Coffre Yoruba

Ex-collection art tribal africain britannique
Un récipient à couvercle, orné de sujets divers, figures humaines, associés aux ancêtres et aux esprits orisa, et figures d'oiseaux symbolisant la divination sont sculptés en ronde-bosse. Des entrelacs en bas-relief ornent le coffre rectangulaire. Polychromie éteinte, patine mate, fissures minimes et abrasions.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Les coupes sont destinées aux offrandes votives, aux cadeaux pour les visiteurs, ou encore à la divination. Des sculptures de ce type décoraient les palais du pays Yoruba. Des scarifications linéaires ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe à caryatide Yoruba Arugba
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain britannique
La sculpture monumentale d' art africain de la région yoruba.
Un récipient à couvercle, symbolisant le monde, est soutenu par un sujet féminin, assis. Les figures humaines, évocations de la fécondité, des ancêtres et des esprits orisa, ont été sculptées en ronde-bosse tandis que des visages ornent la coupe. Les différentes scénettes renvoient à la mythologie et aux dieux yoruba. Patine polychrome mate, fissures minimes.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Les coupes sont destinées aux offrandes votives, aux cadeaux pour les visiteurs, ou ...


Voir la fiche

690,00

Pot funéraire Kongo
objet vendu
Art tribal > Terre cuite, urne funéraire, amphore, jarre > Coupe funéraire

Ex-collection art africain italienne.
Pot sur pied d'une belle régularité, à engobe orangée. Une large bande de motifs en relief en borde les parois. Selon le catalogue "Sura Dji, visages et racines du Zaïre" (1982), ce type de coupe était destiné à de la nourriture préparée. Le long du fleuve Zaïre, sur 200 km, des cimetières furent mis à jour autour des années 40. A Sanga, Bukama, mais également dans la région de Pungwe, autour du lac Kisale, on découvrit de la céramique funéraire enterrée dans les tombes de chefs.


Voir la fiche

Vendu

Boite reliquaire Tsogho
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Boîte Tsogho

Ex-collection art tribal africain suisse.
Ce coffret pourvu de poignées était destiné aux reliques d'un ancêtre, la figure en buste surmontant son couvercle reproduisant en effet la silhouette des "gardiens" de reliquaire du bwete, ou bwiti , chez les Mitsoghos. Fissures de dessication, éclats. Patine mate.
L'ethnie Mitsogho, Sogho, est établie dans une région forestière sur la rive droite de la rivière Ngoumé, Ngounié, près des Kwele. La société Bwiti , qui dispose d'un système de reliquaires comparable à celui des Fang et des Kota, formait la cohésion des clans matrilinéaires mitsogho. Leurs masques étaient exhibés lors des funérailles, et entreposés dans la maison d'initiation masculine ebanza . A l'instar des autres etnies du Gabon , ils pratiquent les rites du ...


Voir la fiche

Vendu

Double jarre Mangbetu
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Jarre Mangbetu

Nommées les «généreuses» dans l' art tribal africain , ces urnes sont destinées à recueillir le vin de palme. Cette double jarre munie d'anses présente des goulots céphalomorphes disposés face à face. Patine huilée nuancée brun doré.

Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare.
L'histoire Mangbetu reposait en effet sur le raffinement de sa cour mais aussi sur des coutumes cannibales. Le roi Mangbetu "Munza" était ainsi surnommé " le roi cannibale". Les tracés corporels sur les personnages , à l'instar de ceux du visage, figurent les peintures ...


Voir la fiche

Vendu

Figure sculptée Senoufo de Côte d Ivoire
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Senoufo

Ex-collection art africain française.
Cette sculpture africaine associe une figure animale, le dos courbé sous le poids d'une coupe, et un singe dont le nom est aboya, ou mbotumbo trônant au sommet. Ces sculptures étaient jadis associées à un culte interdit aux femmes et réservé aux forgerons. Chez les Baoulé, ce culte, le Mbra, exigeait le sacrifice d'un chien, que les Guro et les Senoufo pratiquaient également. Ces figures évoquent en effet de puissants esprits de la nature bonu amuin liés à la virilité et dont il convient de canaliser l'énergie par des rituels comportant des offrandes sacrificielles. Ces statues étaient détenues par des devins possédés par l'esprit que l'objet était censé incarner. Les Senoufos, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Double coupe figurative Luba Kiteya
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Coupe Luba

Ex collection art tribal africain américaine.
Des figures féminines incarnant des esprits encerclent un double contenant cylindrique mboko, que l'on remplissait généralement de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel. Le tout est supporté par un animal. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu, Bilumbu, ou par les guérisseurs de la société Buhabo. Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes. Ce type de coupe a également joué un rôle lors de l'investiture du roi luba.
Patine bordeaux incrustée de résidus de kaolin.

Les Lubas (Baluba en ...


Voir la fiche

390,00

Pot à lait Shi, Omushi
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Pot Shi

Ex-collection art tribal africain américaine.
Contenant à lait, ce récipient est doté d'une anse et d'un couvercle arrondi. Les frises décoratives sont constituées de perles et de cauris, ces derniers, symbolisant l'aisance matérielle, ayant constitué au cours du XIXe siècle en Afrique une monnaie d'échange. Surface douce et satinée, patine lustrée. Fissures minimes.
Installés sur les rives et les îles du lac Kivu, les Bashi , Omushi , ou encore Banyabungu , forment un groupe bantou de l'ouest, auquel vinrent se mêler des Lega, que des populations pastorales du Rwanda rejoinrent ensuite. Ils vivent principalement d'agriculture et d'élevage du bétail. Des cultes de différents origines sont à la base de leur religion. Ils vénèrent les âmes des disparus : ancêtres ...


Voir la fiche

480,00

Boîte anthropomorphe Hemba
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Boîte Hemba

Ex-collection art tribal suisse.
Ce contenant à couvercle figure un ancêtre, intermédiaire entre les hommes et les dieux, adoptant une gestuelle symbolique, bras dressés, une des mains repliées. Un diadème gravé de lignes délimite le crâne rasé. La coiffure sophistiquée traditionnelle, huilée et enduite de poudre rouge, puis montée sur une base en raphia, était organisée à l'arrière en élément cruciforme le plus souvent. La barbe est associée à la sagesse et l'expérience de l'aïeul. Généralement réalisées dans de l'iroko, ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef.
Patine brun doré huilée et veloutée, très légères fissures. Erosions

Les Hemba, établis dans le sud-est du ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe monumentale Yoruba à offrandes
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Coupe Yoruba

La sculpture monumentale d' art africain de la région yoruba.
Des récipient à couvercle, ornés d'une variété de sujets, se superposent au-dessus de figures de caryatides encadrant un personnage central, assis. Les figures humaines, évocations de la fécondité, des ancêtres et des esprits orisa, ont été sculptées en ronde-bosse tandis que des motifs en bas-relief ornent les parois de la coupe rectangulaire centrale. Les différentes scénettes renvoient à la mythologie yoruba. Polychromie éteinte, patine mate, fissures minimes et abrasions.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Les coupes sont ...

Paire de poteries Fon
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Paire de poteries Fon

Collection art tribal Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).
Il s’agit donc de poteries liées au culte de Mawu-Lissa qui est la divinité créatrice dans la religion vaudou chez les peuples Ewé et Mina du Togo et Fon du Bénin en Afrique de l'Ouest.
Le mot signifie ce que l'on ne peut pas dépasser.
Il est également utilisé par les chrétiens pour désigner Dieu, c'est-à-dire dans la Bible et la liturgie chrétienne.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur trois générations.
Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il continua à augmenter jusqu’à sa mort en 1968.
Emile Robyn hérita de son père et continua à étendre cette magnifique collection ...


Voir la fiche

Vendu

Jarre Matakam Bourma
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Jarre Matakam

L'art tribal au travers de la terre cuite.
Les poteries matakam sont connues pour être dotées de motifs très fins ressemblant parfois à des cordes. Cette jarre repose sur trois pieds et son diamètre rétrécit avant de s'évaser.
Contrairement à d'autres pièces couleur brique, celle-ci est plus grise. Un petit crénelage est également présent sur le rebord.


Ces poteries ( ou bourmas) étaient réalisées par la femme du forgeron à la demande des héritiers d'un défunt. Elles contenaient de la bière faite de grains de mil auxquels on ajoutait de l'eau. Cette boisson à usage collectif était bue lors de cérémonies.
Les Matakam aussi appelés Mafa sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, à la frontière ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte anthropomorphe Chokwe
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Boîte Tschokwe

Ex-collection art tribal africain espagnole.
Ce récipient anthropomorphe représente le chef, héros mythique Chibinda Ilunga, portant une coiffe à ailettes d'une certaine envergure, chipangula ou encore cipenya mutwe . Ces coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Le chef avait appris à son peuple l'art de la chasse. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. Dans ce cas le buste forme une boite dont le couvercle circulaire se compose de la tête et des épaules du personnage. Une restauration indigène à l'aide d'une feuille ...


Voir la fiche

Vendu

Grande porteuse de coupe Olumèye Yoruba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Coupe Yoruba

Collection art africain française.

Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cette figure féminine, agenouillée, les seins tenduis au-dessus d'une coupe à offrande à motifs d'oiseaux, présente un réceptacle sphérique à l'image de la terre. Il est destiné aux offrandes votives, aux cadeaux pour les visiteurs, ou encore à la divination. Des sculptures de ce type décoraient les palais du pays Yoruba. Des scarifications linéaires marquent le visages du personnage dans le but, non seulement d'accroître leur beauté physique, mais aussi d'identifier le rang ou l'origine de son porteur. Les marques corporelles ...

Coupe rituelle Igbadù Ifa Yoruba
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Coupe Ifa

L'art africain et la statuaire Yoruba.
Cette coupe de divination ( igbadù ou opon Igèdè ) constituée de cinq compartiments dont un central, est réservée au culte de divination Ifa, créé par les Oyo du Nigéria et en relation avec les sociétés Egungun et Sango.
Elle renfermait le matériel de divination du prêtre de l'Ifa, dont des noix de kola (ikin). Des sculptures allégoriques en relief sur le pourtour de son couvercle et sur sa base sont des scénettes qui représentent des prêtres ou des adeptes de Shango, le dieu du tonnerre.
Certains brandissent des bâtons de danse, oshe shango, et des chasse-mouches, emblèmes royaux, d'autres présentent une boite à offrandes. Le dieu Eshu , une divinité majoritairement liée à la communication, messager entre les hommes et les esprits et ...

Coupe monumentale Yoruba
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Coupe Yoruba

La sculpture monumentale d'art africain de la région yoruba.
Deux figures de caryatides, entourées de sculptures de musiciens, supportent un impressionnant récipient à couvercle orné d'une variété de sujets. Ces derniers ont été travaillés en ronde-bosse et en haut et bas-relief, formant de multiples scénettes détaillées, et dont l'iconographie renvoie à la mythologie yoruba. Une récurrence : l'image du dieu shango sous la forme d'un cavalier, et la figure maternelle, prêtresse et déesse. Polychromie éteinte, patine mate, fissures et abrasions. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Les coupes sont ...


Voir la fiche

Vendu

Porteuse de coupe Olumeye Yoruba
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal britannique.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Cette figure féminine, est représentée assise, un réceptacle sphérique à l'image de la terre est posé sur ses genoux. Il est destiné aux offrandes votives, aux cadeaux pour les visiteurs, ou encore à la divination. Des sculptures de ce type décoraient les palais du pays Yoruba. Des sujets l'entourent, évocations de la fécondité et des ancêtres. Des scarifications linéaires marquent les visages des personnages dans le but, non seulement d'accroître leur beauté physique, mais aussi d'identifier le rang ou l'origine de son porteur. ...

Pot cérémoniel Bénin Edo
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Coupe Bénin

L'art africain du Bénin, art de cour figuratif.
Effet visuel d'une grand efficacité pour cette composition associant cavaliers à cheval et guerriers armés ou munis de l'épée cérémonielle Eben, sur un fond finement incisé de motifs de feuilles symbolisant l'univers du dieu Olokun. Patine brun doré, légères empreintes vert-de-gris.
La tradition des objets de cour en bronze du royaume Benin remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en laiton créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba ou roi. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2021 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal