Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Dépot vente

Art tribal - Le fétiche, source de toutes les questions mystiques.:

Voués à l’origine à de nombreux usages occultes, le fétiche est devenu un véritable emblème de l’art tribal africain.


Fétiche protecteur en bronze Nigéria
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Fétiche Damosaka

Extrait d'une collection d'art tribal africain belge de 16 pièces représentant différents animaux.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, utilisée afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damasaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. La sculpture forme une représentation figurative détaillée d'un cochon sauvage offrant des proportions réalistes. Une excroissance d'aspect ...

Statue Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Fétiche africain des Songye dont le faciès reprend la structure du masque africain kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe , mais dont la coiffure s'agrémente de petites cornes. La sculpture est "désacralisée", absence d'accessoires rituels et de la charge magique dont des traces rougeâtres témoignent de l'existence. Patine satinée noire, fissures et traces de xylophages désormais éradiqués.

Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont généralement la propriété collective du village, les figures plus modestes étant réservés à un culte individuel.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Zigua
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Zigua

Ex-collection art tribal africain belge.
Statuette africaine figurant un petit personnage en posture frontale, rectiligne, emmailloté de textile puis enduit de matières croûteuses de teinte sombre.
Chez les Zigua, ce type de sculptures servait de support d'initiation. Les Sukuma du nord de la Tanzanie utilisent des figures analogues.
Cette pièce d'art tribal provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec lesquels, via le commerce maritime, le contact aurait jadis pu être établi. Cette sculpture était vraisemblablement utilisée dans un but ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Dogon
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art tribal africain française.
Petite figure africaine d'autel dogon, au visage plat se prolongeant jusqu'au centre du buste. Une posture de dévotion pour cette figure d'ancêtre enduite d'une patine noir croûteuse résultant d'onctions rituelles périodiques.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé, relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon, le Wagem, culte des ancêtres sous l'autorité du patriarche, le Binou invoquant ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Nkisi Songye Kalebwe
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statuette Songye

Ex-collection art tribal africain suisse.
Figure africaine sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) dont le visage aux traits du masque kifwebe est souligné de feuilles de métal. La statue est équipée d'une charge magique bishimba insérée dans la cavité du crâne. Divers addenda, métal, quolifichets, etc... étaient en outre censés renforcer la puissance du fétiche.
Patine sombre semi-mate. Fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la ...


Voir la fiche

380,00

Figure protectrice Kakongo ou Yombe
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statue Yombe

Ex-collection art tribal africain luxembourgeoise.
Sculpture africaine protectrice de lignage ou de famille, dont l'abdomen vitré recèle une charge magique. Le regard vitré renvoie aux capacités médiumniques. Figure illustrant parfois un proverbe, le personnage est représenté ici juché sur des figures zoomorphes emblématiques de clans spécifiques. Fissures de dessication, patine gris clair croûteuse.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec ...

Statue Metoko Itea
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Metoko

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi les sculptures traditionnelles africaines associées à la Bukota, cette figure féminine, partiellement taillée en aplats, intervenait lors des rites initiatiques. De plus, associée à son équivalent masculin Ntanda, elle garantissait la résolution des conflits. Patine mate veloutée, rehauts ocre rouge et blanc. Fissure sur la base. Les Metoko et les Lengola, dont les sculptures rituelles sont très proches, sont des peuples de la forêt primaire dédiées au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Leur société comprenant trois grades, le Bukota, structurait la vie quotidienne et accueillait à la fois des hommes et des femmes. Elle représente l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Les sculptures jouaient un rôle au ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mambila Tadep
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Mambila

Ex-collection art africain belge.
Réalisées selon des canons récurrents, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons en guise de coiffure. Un orifice a été aménagé sur le buste en tonneau de l'effigie qui devait être voué à un rite thérapeutique.  La tête se prolonge d'une barbe que saisit le personnage. Les jambes trapues, potelées, sont fléchies.
Patine brun gris empreinte de rehauts bordeaux, nombreuses érosions et fissures de dessication .
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en ...


Voir la fiche

490,00

Statuette Lega Sakitmatwematwe
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Lega

L'art africain lega et les supports d'initiation. Sculpture tribale africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, sa structure se présente sous la forme d'un tronc central autour duquel quatre visages losangiques sont dirigés dans toutes les directions. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade ...

Fétiche Fon Boccio, Botchio
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Vaudou

Collection art tribal africain belge.
Acquis à Savalou au Bénin par le propriétaire, ce boccio figure un personnage aux bras resserrés autour du tronc et se décline en formes arrondies. Une fine étoffe de coton, drapée autour des jambes, a été nouée sur l'objet partiellement enduit d'argile ocrée. Très bon état. Le botchio (de bo : "maléfice" en fon, et tchio , "cadavre") dressé au sommet d'un poteau était érigé à l'entrée du village ou d'une maison afin d'en éloigner toute menace, physique ou spirituelle. Certains d'entre eux revêtaient des formes minimalistes, à peine ébauchées autour d'un tronc central. La multitude des dieux fon (les vodun), similaires à ceux des Yoruba sous des noms différents, est représentée par des fétiches de toutes formes et de toute nature. On ...


Voir la fiche

590,00

Statuette Songye Nkisi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Collection art tribal africain belge.
Fétiche africain Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye dont le visage reproduit le masque africain du kifwebe. Minutieusement réalisée, la sculpture réunit les critères associés à ce type d'objet, les accessoires étant censés en renforcer l'efficacité.
Patine brillante, agglomérats granuleux, résidus ocrés.
Ces fétiches de protection contre divers maux joueraient le rôle de médiateur entre dieu et les hommes. Les exemplaires de grande taille sont généralement la propriété collective du village, les figures plus modestes étant réservés à un culte individuel.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon ...


Voir la fiche

Vendu

Charme de fécondité Mossi Biga
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Poupée Mossi

Collection art tribal africain belge.
Figure anthropomorphe en bronze évoquant une jeune femme Mossi. Statuette rituelle censée aider à la conception, elle a été réalisée en métal par le forgeron mossi, qui était également en charge des exemplaires en bois sculpté.
L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de rites inititiatiques. Des figures en bois seront ensuite sculptées, certaines reflétant les deux genres, revêtues dans bien des cas de perles et d'habits.
Au cours de la période de réclusion, la ...


Voir la fiche

385,00

Chien fétiche Kongo Nkisi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Kongo

Les fétiches kongo sont célèbres dans l' art tribal africain .

Il s'agit ici d'une sculpture de chien bicéphale dont les yeux sont incrustés de morceaux de verre. Le corps qui sépare les deux têtes est, de part et d'autre de boudins de cuir, couvert de clous. Au centre la cavité est habitée par la charge magique. Les Kongo recourent à ce type d'objets pour tenter de résoudre une difficulté et d'intimider ou repousser la personne qui en est l'origine.

"Ces sculptures, anthropomorphes ou zoomorphes, ont longtemps été classées dans la catégorie d'esprits vengeurs, mais leur fonction est beaucoup plus ambivalente. C'est lorsque le nganga complète la réalisation du sculpteur en enfonçant les clous dans le nkonde que celui-ci acquiert sa charge magique. Son action ne revêt pas ...


Voir la fiche

Vendu

Zigua initiation figure
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Zigua

Ex-collection art tribal africain belge.
Tête sphérique encadrée de larges oreilles et pupilles percées, buste tubulaire et jambes semi-fléchies, cette statue africaine dépourvue de bras est emmaillotée d'une toile sur laquelle se cristallisent des résidus sombres.
Chez les Zigua, ce type de sculptures servait de support d'initiation. Les Sukuma du nord de la Tanzanie utilisent des figures analogues.
Cette pièce d'art tribal provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec lesquels, via le commerce maritime, le contact aurait jadis pu être établi. ...


Voir la fiche

490,00

Fétiche protecteur en bronze Nigéria
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Damasaka

Extrait d'une collection d'art tribal africain belge de 16 pièces représentant différents animaux.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, utilisée afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damasaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. La sculpture forme une représentation figurative détaillée d'un hippopotame offrant des proportions réalistes. Epaisse patine granuleuse. Une ...

Objet-fétiche Fang du Byeri
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Fang

Collection art tribal africain belge.
L' art africain du culte du Byeri s'illustre par diverses sculptures anthropomorphes faisant office de "gardiens" et incarnant l'ancêtre.
Cet objet rare (gardien de reliquaire de forme atypique), est formé d'un corps piriforme, au centre évidé, surmonté d'un motif figuratif associé aux ancêtres du clan. Patine d'usage, brun grisé. Fissures. Chez les Fang, les boites recelant les reliques d'illustres ancêtres étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles étaient stockées dans un coin sombre de la case, censées détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies ...


Voir la fiche

Vendu

Figure janiforme Lengola du Bukota
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Lengola

Collection art tribal africain belge
L' art africain stylisé des tribus de la forêt.
Figure janiforme symbolisant le masculin et féminin, dépourvue de membres supérieurs, et traitée en plans rectangulaires. Ce genre d'objet était utilisé par la société Bukota. Les statues lengola pouvaient également constituer des supports rituels voués aux rites thérapeutiques. L'inclinaison de la tête accorde à cette oeuvre sculptée une grande expression de douceur.
Patine mate et polychrome tachetée.
Petite fissure.
Les Lengola , sont établis près des Metoko au centre du bassin congolais entre les rivières Lomami et Lualaba, peuple de la forêt primaire dédié au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Leur société , le Bukota , accueillant à la fois ...

Statue fétiche Songye Kalebwe
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statue Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Emblématique de la sculpture Songye, cette figure africaine adopte l'aspect d'un personnage masque du Kifwebe, juché sur un piedestal. Belle patine nuancée, fissures de dessication.
Des ingrédients d'origine diverses étaient introduits dans l'abdomen des fétiches, dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés le long de la rivière Lualaba au milieu de la savane et des forêts. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par ...


Voir la fiche

490,00

Statue Kongo Vili Nkisi Nkondi
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Vili

Art tribal africain du Congo
Les fétiches tribaux du royaume Kongo disposent d'une charge magique généralement logée sur l'abdomen dans une cavité obturée. Le regard incrusté de pupilles sombres est associé aux capacités extra lucides. Erosions.
Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ce type de figures, le plus souvent des sculptures tribales anthropomorphes consacrées, nommées nkisi .
Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se ...

Fétiche à rivet Gurunsi Nuna
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Sculpture Nuna

Collection art tribal africain française.
Support d'un culte traditionnel, cette sculpture africaine bicéphale que l'on disposait sur un autel se compose de figures en buste couchées. L'abdomen qui les relie est percé d'une épaisse cheville en métal. Cet accessoire pourrait figurer l'ombilic associé au lignage.
Patine ancienne, veloutée, fissures de dessications, fine pellicule résiduelle noirâtre.
Nommés Gurunsi, Gourundi, par leurs voisins Mossi, les groupes vivant à l'ouest et au sud du plateau Mossi, Lela, Winiama, Nuna et Nunuma sont les principaux sculpteurs de masques. Sur le plan religieux, les Gurunsi croient en un être supérieur, Yi, qui s'est retiré du monde après l'avoir créé et dont l'autel occupe le centre du village. Yi a envoyé, pour le ...


Voir la fiche

980,00

Statuette fétiche Dan
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Statuette Dan

Collection art tribal africain française.
Extrêmement rare,  ce fétiche Dan de conception naturaliste figure un personnage vigoureux bien campé sur de très amples pieds digités, caractéristique de la sculpture dan. Des onctions rituelles ont laissé des résidus croûteux sur la surface. Le collier accessoirisé d'un cauris, symbole de fécondité et de richesse, a également une portée magique. Patine tachetée abrasée. Des dons de femmes, de nourriture , des cérémonies festives et un statut honorable récompensaient autrefois les sculpteurs dan à qui ce talent était accordé au cours d'un rêve. Ce dernier constituait le moyen de communication de Du , pouvoir spirituel invisible, avec les hommes. La statuaire, rare, tenait un rôle de prestige auprès de son détenteur. Il s'agit ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2023 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal