Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - Voir les détails
Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif

Art tribal > Fétiches > Fétiche Solongo

Fétiche Nkisi Nkondi Solongo Kongo (N° 17054)

Collection art tribal africain belge.
Fétiches de pouvoir dans l'art africain Cette figure naturaliste présente un visage ovale dont le style est généralement attribué aux Solongo d'Angola, ces derniers fournissant les clans Kongo. Le regard vitreux des pupilles en tête d'épingle est largement ouvert ce "qui constitue la prérogative d'un aîné. En effet, seules les personnes d'âge mûr peuvent nous dévisager avec une telle insistance afin de nous alerter sur des problèmes ou des impairs."
La tête d'un ennemi constitue l'assise du personnage. Placés sur l'abdomen, derrière une vitre, des ingrédients constituent une charge magique, dont les clous de fer qui lardent la pièce renforcent le pouvoir. Des résidus libatoires argileux se sont agglutinés sur la surface, localement drapée de bandes de textile.
Belle patine sombre huilée, agrégats granuleux de kaolin.

Dans le royaume Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un objet en métal sur une figure en bois dès qu'une décision était prise, chaque clou évoquant un cas particulier : parties en litige, divorce, conflits entre communautés...
Le nkondi voulait ainsi s'assurer que l'accord devant régler le conflit était bien appliqué, et que les individus redoutent les conséquences de leur comportement. Son apparence personnifiait donc la force y résidant. A partir de la seconde moitié du XXe siècle, des minkisi minkondi furent stratégiquement placés le long des côtes du royaume Loango pour protéger des incursions européennes. Parmi les plus puissants, le Mangaaka était considéré comme le "roi" et "maître", arbitre suprème des conflits et protecteur des communautés, et qui devint le genre sculptural le plus ambitieux et monumental.

Source : "Le geste Kongo" Musée Dapper .  

Regarder la vidéo

 


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





ProvenanceCollection Pr. Jan Putteneers
EthnieSolongo
Paysrdc ex zaire
MatériauxBois, fer, textile, verre
Hauteur33
Largeur11
Poids0,65 Kg
Datation estimée1ère moitié XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Fétiche KongoFétiche SongyeSceptre TékéFétiche SongyeStatuette Luba

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous


Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal - Fétiche Nkisi Nkondi Solongo Kongo
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2020 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100