Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Art tribal - Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues:

L’art tribal des forgerons africains est l’un des plus célèbres ; les royaumes du Bénin et Ifé en sont, en partie, responsables. L’usage d’un procédé particulier est à l’origine de ces objets utilitaires, têtes et statues de bronze, il s’agit de la cire perdue. Tout d’abord, l’objet est sculpté dans l’argile, on le recouvre ensuite de cire et de tiges métalliques. Tout en laissant le haut de la sculpture respirer, on recouvre à nouveau d’argile réfractaire. Une fois sec, il suffit de chauffer le tout jusqu’à ce que la cire fonde et y verser du bronze. La dernière étape consiste à casser l’argile pour récupérer l’objet sculpté dans le bronze.


Figurine de maternité en bronze Gan
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Gan

Ex-collection art tribal africain belge.
Fétiche africain protecteur en métal, fondu par le forgeron gan grâce à la technique de la cire perdue. Il s'agit d'une statuette individuelle incarnant l'esprit des "génies" et gardé sur soi en permanence. Ancienne patine d'usage, granuleuse.
Peuple voisin des Lobi au sud-ouest du Burkina Faso, les Gan ou Kaa (Kaaba pl.), forment un "peuple relique" selon Madeleine Père, vivant au sein d'une savane boisée. Leur roi "Gan Massa" est élu par les notables issus de différents villages. Les hypothèses divergent quant à leurs origines. Selon certains, ils pourraient être d'origine akan, en provenance du Ghana, les Koulango et les Lhoron les ayant précédés dans la région.

Ref. : "Bronzes Gan" Maine Durieu, ed. Sepia


Voir la fiche

290,00

Crucifix Kongo Nkangi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art africain française.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au ...


Voir la fiche

Vendu

Figures de couple Dogon en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Statuettes Dogon

Ces figures protectrices, en bronze, évoquent sans doute le couple primordial ou des jumeaux mythiques, associés aux Nommos , à l'origine de la création dogon. Petits objets de lignage à visée protectrice ou pour favoriser la fécondité. Patine brun clair ocré. Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des fouilles sur le ...

Crucifix Kongo Nkandi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Croix Kongo

Collection art tribal africain belge.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au ...


Voir la fiche

Vendu

Tête commémorative Ifé Yoruba en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Ifé

Collection art africain belge.
Bronze figuratif représentant l'Oni, roi d' Ifé ville berceau des Yorubas , coiffé d'une couronne très détaillée. De nos jours le roi d'Ifé porte un insigne de fonction analogue, formé d'un segment vertical tressé s'achevant en un renflement pointu. Une telle tête était fixée au sommet d'une effigie en bois, habillée, pour représenter le roi défunt lors des funérailles, puis enterrée après la cérémonie dans un sanctuaire proche du palais. Texture granuleuse, patine noir verdâtre incrustée d'ocre.
La cité d'Ifé au Nigéria était au XVe siècle le centre d'un puissant Etat des forêts à l'Ouest du delta du Niger. Le travail du bronze était une prérogative du roi "oni", selon la technique de la cire perdue. Ces objets de prestige incarnant les ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Crucifix Kongo Nkangi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Collection art tribal africain française.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme. Hauteur sur socle : 29 cm.
La croix ne serait pas un ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de têtes Bénin Uhumnwun elao
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Têtes Bénin

Ex-collection art africain britannique.
Cette sculpture tardive de facture raffinée, à partir d'une oeuvre qui fut réalisée au décès de la reine, représente une reine mère de Bénin nommée l' Iyoba , dont le cou est cerclé de multiples colliers de perles de corail. Sa haute coiffure incurvée était également constituée d'une résille de perles retombant de part et d'autre du visage. Patine sombre, reflets moirés, dorés. Après la naissance du futur roi, la reine était "écartée" du pouvoir et ne pouvait plus engendrer. Mais à la fin du XVe siècle l'Oba Esigie refusa de se conformer à cette pratique et voulut attribuer la ville d'Uselu à sa mère. Elle reçut également un palais et de nombreux privilèges. En reconnaissance elle leva une armée pour aller combattre les Igala du Nord. ...


Voir la fiche

5500,00

Autel Opà Asen
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Autel Asen

Ex-collection art tribal africain anglaise.
C'est dans une pièce de la maison réservée à cet effet que les grandes familles fon du Bénin (ancien Dahomey)conservaient des autels portatifs conçus à partir de morceaux de métal. Connus sous le nom d’ Asen, ces bâtons étaient créés pour chaque ancêtre, servant d’entremetteurs entre le monde des vivants et celui des morts. Des prières et offrandes étaient effectuées au cours d’une cérémonie appelée « ahanbiba » pendant la saison sèche. Au cours de cérémonies funéraires complexes, un Asen était consacré à un ancêtre et des sacrifices lui étaient dédiés tout au long de l’année. Chez les Yoruba du Nigéria voisin, ce type de bâtons constituaient des emblèmes mettant en scène des oiseaux. Destinés aux devins, ils étaient utilisés pour les ...


Voir la fiche

Vendu

Pot cérémoniel Bénin Edo
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Coupe Bénin

L'art africain du Bénin, art de cour figuratif.
Effet visuel d'une grand efficacité pour cette composition associant cavaliers à cheval et guerriers armés ou munis de l'épée cérémonielle Eben, sur un fond finement incisé de motifs de feuilles symbolisant l'univers du dieu Olokun. Patine brun doré, légères empreintes vert-de-gris.
La tradition des objets de cour en bronze du royaume Benin remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en laiton créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba ou roi. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils ...


Voir la fiche

Vendu

Crucifix Kongo Nkangi kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art tribal française.
Chez les Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir légitimant son autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme. La croix ne serait pas un motif spécifique au monde chrétien, les Kongo considérant que les quatre branches renvoient au cycle ...


Voir la fiche

Vendu

Plaque royale en bronze Bénin
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Plaque Bénin

Collection art africain allemande.
Cette plaque en bronze sera accompagnée de son certificat d'analyse émanant du laboratoire allemand Ralf Kotalla. D'après l'expertise scientifique effectuée, la pièce est estimée au début du XIXe siècle. La plaque est épaisse, localement percée.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Dans l'art tribal africain des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze , figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de ...


Voir la fiche

Prix sur demande

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Cavalier Sao

Ex-collection art tribal africain espagnole.
Dans l’art africain, les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre. Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier.
Plus qu'une ethnie, les Sao sont une civilisation aujourd'hui disparue. On les retrouvait entre le XIIème et le XIVème siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le Cameroun et le Nigeria. Ce bronze, ...

Colon portugais Bénin
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Colon portugais Bénin

La maîtrise du bronze dans l'art tribal.

Cette pièce exceptionnelle et ancienne représente un colon portugais.
Ce personnage portant dans la main droite ce qui semble être un boutefeu et dans la main gauche une manille (anneau de bronze ouvert) témoigne de l'importance que revêtaient les Portugais pour l'Oba, roi de l'ethnie, et la classe dominante du royaume Bénin au XVIème siècle.
En effet, le formidable accroissement des importations de métal sous forme de manilles, utilisées comme monnaie d'échange, fournit aux artisans du bronze d'énormes quantités de matière première pour leurs œuvres et contribua largement à l'essor économique de Bénin.
Le Portugais est donc présenté ici comme un dispensateur de richesses.
Au XVIème siècle, ceux-ci jouaient un rôle ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2021 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal