Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Dépot vente

Art tribal - Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues:

L’art tribal des forgerons africains est l’un des plus célèbres ; les royaumes du Bénin et Ifé en sont, en partie, responsables. L’usage d’un procédé particulier est à l’origine de ces objets utilitaires, têtes et statues de bronze, il s’agit de la cire perdue. Tout d’abord, l’objet est sculpté dans l’argile, on le recouvre ensuite de cire et de tiges métalliques. Tout en laissant le haut de la sculpture respirer, on recouvre à nouveau d’argile réfractaire. Une fois sec, il suffit de chauffer le tout jusqu’à ce que la cire fonde et y verser du bronze. La dernière étape consiste à casser l’argile pour récupérer l’objet sculpté dans le bronze.


Sculpture Dogon en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Dogon

Art africain Dogon
Témoin de la sculpture en bronze des Dogons, ce sujet offre une morphologie longiligne caractéristique. Le personnage illustre un ancêtre protecteur, ou un être mythique de la cosmogonie dogon. Jolie patine vert clair localement ocrée.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leurs mythes et légendes, vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali et une partie du Nord du Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon une architecture unique. L’histoire des migrations et des installations des Dogon (une dizaine de groupes principaux, une quinzaine de langues différentes), porte sur plusieurs hypothèses. Pour certains historiens, les Dogon auraient fui d’une zone située à ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche protecteur en bronze Nigéria
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Fétiche Damosaka

Extrait d'une collection d'art tribal africain belge de 16 pièces représentant différents animaux.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, utilisée afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damasaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. La sculpture forme une représentation figurative détaillée d'un cochon sauvage offrant des proportions réalistes. Une excroissance d'aspect ...

Paire d emblèmes Ogboni/Osugbo Yoruba
Art tribal > Bijoux, joaillerie > Emblèmes Ogboni

Ex-collection art tribal africain néerlandaise.
Ces bâtonnets à motif figuratif formant l' Edan, sculptés en bronze, étaient portés en pendentif autour du cou par les membres de la société Ogboni. Patine brun kaki, traces d'oxydation. Hauteur sur socle : 25 cm.
La société secrète Ogboni ou Oshugbo est l'une des plus célèbres sociétés de culte religieux yoruba. Certains ont suggéré que les représentations féminines et masculines pourraient faire allusion au ciel comme entité mâle et à la terre symbolisant la féminité, ou au couple fondateur de la société humaine. Bien que certaines oeuvres Ogboni soient réalisées en bois, terre cuite, ou ivoire, la majorité sont en laiton renforcé par du fer, qui a un lien avec Osun , la déesse du fleuve et de la fertilité. Le fer est ...

Fétiche protecteur en bronze Nigéria
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Damasaka

Extrait d'une collection d'art tribal africain belge de 16 pièces représentant différents animaux.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, utilisée afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damasaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. La sculpture forme une représentation figurative détaillée d'un hippopotame offrant des proportions réalistes. Epaisse patine granuleuse. Une ...

Crucifix Kongo Nkangi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art africain française.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au ...


Voir la fiche

Vendu

Tête d autel commémorative Bénin
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Tête Bénin

Collection art tribal africain belge.
Coiffé d'une résille qui était réalisée à partir de perles de corail, cette tête de type tardif représente un dignitaire du Bénin. Symbole de richesse, ce corail réservé aux rois et dignitaires du palais devait être régulièrement oint du sang des victimes afin d'acquérir une puissance magique. Patine sombre, reflets ocrés.
Les nombreuses têtes et statues en bronze créées à la cire perdue par les artisans du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel oba, roi de l'ethnie. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. L'Oba commémoré était par ce ...

Fétiche protecteur en bronze Nigéria
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze animalier Damasaka

Extrait d'une collection d'art tribal africain belge de 16 pièces représentant différents animaux et personnages.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, qui était enfouie dans la terre afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damasaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. La sculpture consiste en une représentation figurative et assez détaillée d'un bélier offrant des ...

Fétiche protecteur en bronze Nigéria
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze animalier Damasaka

Extrait d'une collection d'art tribal africain belge de 16 pièces représentant différents animaux et personnages.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, qui était enfouie dans la terre afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damosaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. La sculpture consiste en une représentation figurative et assez détaillée d'un bélier offrant des ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Crucifix Kongo Nkangi kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art tribal française.
Chez les Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir légitimant son autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme. La croix ne serait pas un motif spécifique au monde chrétien, les Kongo considérant que les quatre branches renvoient au cycle ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Sango, Sangu, Mbumba
objet vendu
Art tribal > Reliquaires en bois, en cuivre > Sculpture Sangu

Collection art tribal africain belge.
Exceptionnelle sculpture africaine de reliquaire sango offrant une tête reposant sur un long cou cerclé de métal. Le corps radicalement abstrait se déploie en losange, selon la structure classique des figures de reliquaires.
Parmi le groupe shira-punu, Les Massango , Mashango , Sango, Sangu, se sont établis sur le massif du Chaillu au Gabon et dans la province de la Ngounié. L'usage des paniers et aussi paquets reliquaires à ossements des défunts, sur lequel trônaient des sculptures de ce type, était répandu dans tout le Gabon, ches les Fang, les Kota, mais également les Mitsogho et les Massango , chez lesquels ce culte prend le nom de Bumba , Mbumba. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui ...

Tête commémorative Ilé-Ifé Yoruba
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Ifé

Dans l' art tribal africain , le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe siècle, possédait une tradition artistique de portraits royaux empreints de réalisme, effigies funéraires en bronze mais également en terre cuite. Les plis parallèles tracés sur le cou évoqueraient les plis de chair des notables prospères, et les parties évidées qui l'accompagnent devaient servir à fixer le voile perlé du roi. Les lignes parallèles du visage figurent quant à elles les scarifications traditionnelles. Les orifices autour de la bouche figuraient vraisemblablement ...

Figures de léopards Bénin en bronze
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronzes Bénin

L' art tribal palatial du Bénin.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes royales, il accompagnait le chef lors de ses ...


Voir la fiche

7950,00

Paire de léopards Bénin en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronzes Bénin

Bronze dans l' art africain du royaume bénin
Ex-collection art tribal africain belge.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la ...

Crucifix Kongo Nkangi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Collection art tribal africain française.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme. Hauteur sur socle : 29 cm.
La croix ne serait pas un ...


Voir la fiche

Vendu

Crucifix Kongo Nkandi Kiditu en bronze
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art tribal belge.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir de l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au monde ...

Statuette talisman Dogon en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Dogon

Ex-collection art tribal africain belge.
Statuette africaine dogon réalisée en bronze, figurant un ancêtre, chef de clan ou hogon. Epaisse patine granuleuse vert-de-gris.
Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des fouilles sur le plateau de Bandiagara ont en effet mis à jour des vestiges de sites sidérurgiques ...

Figurine de maternité en bronze Gan
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Gan

Ex-collection art tribal africain belge.
Fétiche africain protecteur en métal, fondu par le forgeron gan grâce à la technique de la cire perdue. Il s'agit d'une statuette individuelle incarnant l'esprit des "génies" et gardé sur soi en permanence. Ancienne patine d'usage, granuleuse.
Peuple voisin des Lobi au sud-ouest du Burkina Faso, les Gan ou Kaa (Kaaba pl.), forment un "peuple relique" selon Madeleine Père, vivant au sein d'une savane boisée. Leur roi "Gan Massa" est élu par les notables issus de différents villages. Les hypothèses divergent quant à leurs origines. Selon certains, ils pourraient être d'origine akan, en provenance du Ghana, les Koulango et les Lhoron les ayant précédés dans la région.

Ref. : "Bronzes Gan" Maine Durieu, ed. Sepia


Voir la fiche

290,00

Figures de couple Dogon en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Statuettes Dogon

Ces figures protectrices, en bronze, évoquent sans doute le couple primordial ou des jumeaux mythiques, associés aux Nommos , à l'origine de la création dogon. Petits objets de lignage à visée protectrice ou pour favoriser la fécondité. Patine brun clair ocré. Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des fouilles sur le ...

Crucifix Kongo Nkandi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Croix Kongo

Collection art tribal africain belge.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au ...


Voir la fiche

Vendu

Tête commémorative Ifé Yoruba en bronze
objet vendu
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Ifé

Collection art africain belge.
Bronze figuratif représentant l'Oni, roi d' Ifé ville berceau des Yorubas , coiffé d'une couronne très détaillée. De nos jours le roi d'Ifé porte un insigne de fonction analogue, formé d'un segment vertical tressé s'achevant en un renflement pointu. Une telle tête était fixée au sommet d'une effigie en bois, habillée, pour représenter le roi défunt lors des funérailles, puis enterrée après la cérémonie dans un sanctuaire proche du palais. Texture granuleuse, patine noir verdâtre incrustée d'ocre.
La cité d'Ifé au Nigéria était au XVe siècle le centre d'un puissant Etat des forêts à l'Ouest du delta du Niger. Le travail du bronze était une prérogative du roi "oni", selon la technique de la cire perdue. Ces objets de prestige incarnant les ...

Paire de têtes Bénin Uhumnwun elao
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Têtes Bénin

Ex-collection art africain britannique.
Cette sculpture tardive de facture raffinée, à partir d'une oeuvre qui fut réalisée au décès de la reine, représente une reine mère de Bénin nommée l' Iyoba , dont le cou est cerclé de multiples colliers de perles de corail. Sa haute coiffure incurvée était également constituée d'une résille de perles retombant de part et d'autre du visage. Patine sombre, reflets moirés, dorés. Après la naissance du futur roi, la reine était "écartée" du pouvoir et ne pouvait plus engendrer. Mais à la fin du XVe siècle l'Oba Esigie refusa de se conformer à cette pratique et voulut attribuer la ville d'Uselu à sa mère. Elle reçut également un palais et de nombreux privilèges. En reconnaissance elle leva une armée pour aller combattre les Igala du Nord. L'Oba ...


Voir la fiche

5500,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2023 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal