Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Objets d'art tribal africain :


Le site Art Tribal vous propose une large sélection d’objets d’art tribal, des masques, des statues, des bronzes ainsi que des objets usuels. Toutes ces œuvres tribales sont rigoureusement sélectionnées parmi des collections privées internationales.

Masque cimier à planche verticale Gurunsi
objet vendu
Art tribal > Masque africain > Masque Gurunsi

Ex-collection art africain française.
Parmi les Gurunsi, les Lela, Winiama, Nuna et Nunuma sont les principaux sculpteurs de masques. Ils ont influencé le style et la signification des masques de leurs voisins Mossi et Bwa. Plusieurs animaux peuvent être représentés : buffle, antilope, phacochère, hyène, calao, serpent et crocodile et leurs attributs combinés. La planche se prolonge d'un masque d'oiseau stylisé au bec bifide rectangulaire. L'ornementation est soigneusement gravée sur chacune des faces du masque : les triangles noirs font allusion aux empreintes des sabots des antilopes et les excroissances symbolisent les becs du calao, associé à la divination et à la magie. Patine mate, localement écaillée, érosions au sommet. Ces masques étaient portés par les membres du ...

Poupées fétiches Fon Ewe
objet vendu
Art tribal > Statues africaines > Fétiches Ewe

Art africain et culte tribal vodun des populations ewe et fon.
Ces figures naturalistes, figurant un couple ou encore des jumeaux venovi , portent une épaisse pellicule croûteuse résultant d'onctions rituelles. Un bois clair sous-jacent apparaît localement. Patine mate noirâtre.
Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques. Les Ashanti du Ghana utilisent également de rares statuettes similaires couvertes d'un enduit sacrificiel.
br ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Mama Mangam
Art tribal > Masque africain > Masque Kantana

Ce type de masque africain cimier incarnant un esprit de la brousse combine des traits animaliers tels un bec et de hautes cornes paprallèles s'élevant d'une base arrondie. Ces masques très épurés, associés aux cérémonies mangam des Mama , ou Kantana , dont les masques buffle sont plus connus, sont utilisés au sein de l'ethnie par les membres d'une association masculine chargée de maintenir l'ordre social et d'augmenter ou de favoriser la production agricole. C'est en effet au nord de la Benoué que plusieurs groupes ethniques produisent des masques très stylisés portés horizontalement. Patine granuleuse ocre rosé. Des traces d'usage se révèlent sous la base.
Ce masque dont les cornes symbolisent la fertilité est donc dansé lors des fêtes en relation avec la fertilité ...


Voir la fiche

1500,00

Figure de maternité Lobi Bateba
objet vendu
Art tribal > Maternité > Maternité Lobi

Collection art tribal française.
Assise sur un étroit tabouret, jambes parallèles, une figure de nourrisson sculptée en bas-relief sur l'abdomen, cette représentation de femme à l'enfant dispose d'une tête concave sur laquelle se dessinent de larges yeux au-dessous de traits indiquant la coiffure. Cette sculpture en bois, le Bateba, était placée sur l'autel après un rituel pour devenir le réceptacle d'un esprit de la brousse, le Thil, et devenir ainsi un être actif, intermédiaire qui lutte contre les sorciers et toutes autres forces néfastes. Le bois clair est enduit d'une belle patine sombre semi-croûteuse, localement abrasée. Longue fissure de dessication courant de la tête au buste. Lorsqu’ils sont honorés, ces esprits manifestent leur bienveillance sous la forme de pluies ...

Masque Pende Panya-ngombe
Art tribal > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
La structure du masque africain panya ngombe, triangulaire, serait associée au buffle sauvage. Les exemplaires plus volumineux que ne l'exige le canon tribal étaient destinés à être suspendus dans la case du chef, et ne présentaient logiquement pas de stigmates internes d'usage. Patine semi-mate, érosions. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef ...


Voir la fiche

490,00

Statue Yela / Kela
Art tribal > Statues africaines > Statue Yela

Ex-collection art tribal africain américaine.
Une morphologie facettée pour cette statue polychrome des Yela figurant un personnage au buste incurvé porté par d'épaisses jambes semi-fléchies. Dans le prolongement des épaules, la courbure des bras écartés suit celle du tronc. L'extrémité des pieds et des mains sont digités grâce à des hachures. La tête taillée en diamant offre des traits sommaires. Patine mate abrasée. Fissures de dessication. La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables ...


Voir la fiche

390,00

Statue Metoko Kakungu
objet vendu
Art tribal > Statues africaines > Statue Metoko

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette statue africaine, stylisée, établie sur des pieds massifs, est gravée de rainures parallèles alternées représentant les cicatrices chéloïdiennes, également associées au statut du personnage, un digne vieillard ayant été victime de sorcellerie, kakungu. Les pupilles exorbitées, saillantes au centre de larges orbites, lui confèrent en effet un regard halluciné. De l'argile blanche a été frottée au creux des sillons, des pigments indigo sur l'envers, conférant une patine claire, grisée, à la sculpture. Manques et abrasions, longues fissures de dessication, patine d'usage veloutée. Statue cultuelle Kakungu appartenant aux Metoko et Lengola, peuples de la forêt primaire dédiées au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Leur ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Obamba
objet vendu
Art tribal > Reliquaires > Statue Kota

Expression sculpturale Obamba dans l'art africain

Effigie d'ancêtre Kota dite mbulu-ngulu, sa morphologie s'apparente au type Obamba. Un visage concave, d'où percent les yeux en cabochons, est auréolé d'une coiffe dotée d'ailettes latérales. L'ensemble est plaqué de feuilles et de fils de métal gravés au repoussé. La base qui figurerait les bras n'est qu'en partie recouverte de métal .
Ce type de figure surmontait les paniers dans lequels étaient entreposées les reliques mortuaires des ancêtres de haute lignée, jouant en quelque sorte le rôle de gardiens nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés par les banganga . Afin d'en réactiver la ...

Masque Salampasu Mukinka
objet vendu
Art tribal > Masque africain > Masque Salampasu

Collection art tribal belge.
Coiffé de boules d'osier et prolongé d'une tresse de raphia, ce masque africain est lié aux cérémonies et aux rites initiatiques de la société des guerriers. Il apparaissait également lors de funérailles en rapport avec les initiations précédentes du décédé, et, dans bien des cas, contre rémunération. Le pouvoir de certains masques était en outre tellement craint que leur nom seul provoquait la fuite des femmes et des enfants. Ces masques se distinguent par leur front bulbeux, le large nez et la bouche dévoilant des dents taillées. Cet exemplaire à l'aspect féroce se démarque par l'ampleur du front et des oreilles tubulaires en saillie. Fissure postérieure de la coiffe.

Référencé sous le numéro 743 dans la collection de l'ancien ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Bembe, Bwende, Kitebi
Art tribal > Statues africaines > Statue Bembe

Collection art tribal africain française.

Cette figure masculine incarne un ancêtre. Les tatouages chéloïdiens témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle l'individu a été soumis. Les yeux étaient sertis d'ivoire, de faïence ou de corne. Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé,Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle du roi ntotela élu par les gouverneurs. Le commerce de l'ivoire, le cuivre et les esclaves ...


Voir la fiche

350,00

Grande statue Kongo Nkondo Nkisi
objet vendu
Art tribal > Statues africaines > Fétiche Kongo

Ex-collection art tribal africain belge.
Impressionnant guerrier figé dans une posture agressive, juchant un chien médium, les éléments lui conférant des pouvoirs supplémentaires étaient dissimulés dans une double cavité abdominale. La figure est comme lestée d'un poids constitué d'une calebasse, reposant entre ses pieds. Les multiples clous fichés attestent des accords conclus et exacerbent sa force mystique. La barbe de ce fétiche de village est composée de clous disposés à intervalles réguliers, puis enduits de la même patine croûteuse recouvrant l'ensemble de la pièce. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La ...

Figure de fécondité Chokwe Kaponya wa Pwo
objet vendu
Art tribal > Statues africaines > Statue Chokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette statue Chokwe, généralement associée au culte thérapeutique de type Hamba, incarne un ancêtre féminin censé garantir la fécondité ou la guérison. Ces figures étaient disposées autour de l'autel muyombo, arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux (Mbunji  ou  mbanji ), plantés dans le sol, y figuraient également. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. La tête du personnage reprend les traits du célèbre masque Mukishi wa Mwana Pwo porté lors des cérémonies d'initiation Mukanda, associées à la fécondité et à ...

Grand masque Bobo Molo
promo art africain
Art tribal > Masque africain > Masque Bobo

Pièce de dimensions hors-norme vouée au dieu Dwo , ce spectaculaire masque africain destiné au forgeron, et coiffé de deux hautes cornes, est agrémenté de motifs losangiques, minutieusement réalisés, symbolisant les amulettes magiques des Bobo. Des rehauts de pigments bordeaux définissent le nez, les oreilles, et une partie de la crête. Des résidus de kaolin apparaissent également. Son ampleur cachait la moitié du corps du danseur. Les masques sont repeints à chaque nouvelle saison de danse. D'épaisses fibres végétales et du textile en garnissent les contours. Excellent état général hormis de fines fissures de dessication.
Les sculptures d'art africain des Bobo , Bwa , Kurumba et Mossi, vivant au Burkina Faso , reprennent et combinent fréquemment des éléments stylisés empruntés ...


Voir la fiche

2800,00 € 1400,00 ( -50,0 %)

Figure de divinité Urhobo
Art tribal > Statues africaines > Statue Urhobo

Ex-collection art tribal belge.
Figure masculine représentée assise, incarnant un edjo. La statue présente de grandes similarités avec la sculpture igbo, et s'en démarque cependant par les profondes scarifications faciales verticales. Patine jaune, mate et granuleuse, rehauts sombres. Base endommagée.
Les Urhobos, vivant près du nord-ouest du fleuve du delta du Niger, forment le groupe ethnique principal de l'État du Delta parmi les 36 états de la République fédérale du Nigéria. Ils parlent le Urhobo, une langue du groupe Niger-Congo. Avec les Isoko dont l'art est proche, ils sont collectivement connus en tant que Sobo. Leurs grandes sculptures représentant les esprits de la nature, edjo ,ou des ancêtres fondateurs du clan, auxquels des sacrifices étaient offerts, étaient ...


Voir la fiche

2550,00

Tabouret Tripode Ethiopie
objet vendu
Art tribal > Tabouret, trône, chaise > Tabouret Ethiopien

Ex-collection art tribal belge.
Belle patine lustrée pour l'assise de ce petit tabouret ancien. Trois larges pieds incurvés supportent l'épais plateau circulaire dont la fissure a été restaurée à l'aide d'une agrafe métallique. Patine brun foncé. Les Oromo sont un peuple habitant la corne de l'Afrique. On les retrouve en Ethiopie et au Nord du Kenya.
Ils entament au XVème siècle une migration pastorale vers des territoires septentrionaux, facilitée par les ruptures occasionnées par les conquêtes de Ahmed Gragn. Au cours de ce processus, ils agglomèrent et acculturent les populations locales.

Ils sont connus pour leurs appuie-nuques stylisés et présentant généralement une belle symétrie.


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Dinka tripode
objet vendu
Art tribal > appuie nuque > Appuie-nuque Dinka

Ex-collection art tribal suisse.
Objets utilitaires dans l'art africain.
 Reposant sur trois pieds obliques cet appui-nuque africain à l'aspect zoomorphe évoquant symboliquement le bétail possède une assise oblongue au centre concave. Patine brune huilée. Cet objet de prestige était destiné à préserver la coiffe complexe de son propriétaire, indiquait également son statut social, mais était aussi utilisé comme tabouret. Certains, munis de poignées, accompagnaient les individus au cours de de leurs déplacements. Courroie remplacée par l'un de ses propriétaires.
Peu d'informations ont été récoltées sur ces habitants nomades du Soudan méridional. Certaines de ces tribus d'Afrique de l'Est ont été pratiquement exterminées par les guerres inter-tribales et la traite islamique des ...


Voir la fiche

Vendu

Figure rituelle Bafo
Art tribal > Statues africaines > Statue Bafo

Collection art tribal belge.
Art africain du Sud-Ouest Cameroun.Sculptée par membres des sociétés secrètes des Bafo ou encore Bafaw au sud-ouest du Cameroun, cette figure féminine dont le visage surdimensionné évoque l'art brut. Une large bouche découvre des rangées de dents aiguisées, un regard blanchi paraît exorbité, et, placées en hauteur, les pavillons décollés d' oreilles circulaires attirent l'attention. Elle est coiffée d'un simple béret en textile. Le long buste est porté par des jambes trapues sous un postérieur affaissé. Les motifs gravés sont associés aux scarifications ou tatouages ethniques traditionnels. Patine mate abrasée localement. Fissures de dessication.
Usage inconnu mais probablement lié à une culte de fécondité.


Voir la fiche

490,00

Fétiche Fon Boccio, Botchio
Art tribal > Fétiches > Fétiche Vaudou

Collection art tribal africain belge.
Acquis à Savalou au Bénin par le propriétaire, ce boccio figure un personnage aux bras resserrés autour du tronc et se décline en formes arrondies. Une fine étoffe de coton, drapée autour des jambes, a été nouée sur l'objet partiellement enduit d'argile ocrée. Très bon état. Le botchio (de bo : "maléfice" en fon, et tchio , "cadavre") dressé au sommet d'un poteau était érigé à l'entrée du village ou d'une maison afin d'en éloigner toute menace, physique ou spirituelle. Certains d'entre eux revêtaient des formes minimalistes, à peine ébauchées autour d'un tronc central. La multitude des dieux fon (les vodun), similaires à ceux des Yoruba sous des noms différents, est représentée par des fétiches de toutes formes et de toute nature. On ...


Voir la fiche

620,00

Appuie-nuque Dinka Soudan
Art tribal > appuie nuque > Appui-tête Dinka

Ex-collection art africain belge.
L'un des pieds soutenant cet appui-nuque au caractère vaguement zoomorphe a conservé la forme naturelle d'un segment de branche. L' assise oblongue, patinée par l'usage, est plissée sur les contours sous lesquels une poignée a été astucieusement aménagée. Les excroissances à chaque extrémité confèrent une forme aérodynamique à cette assise. Patine lustrée brune. Fissures de dessication et érosions. Cet objet de prestige était destiné à préserver la coiffe complexe de son propriétaire, qui indiquait également son statut social , mais était aussi utilisé comme tabouret. Certains, munis de poignées, accompagnaient les individus au cours de de leurs déplacements, comme la chasse ou la garde du bétail. Chez les Mandari du Soudan du sud, les hommes se ...


Voir la fiche

390,00

Masque Mbagani, Babindi
Art tribal > Masque africain > Masque Babindji

Ex-collection art tribal africain américaine.
Bien caractéristique des Mbagani, Babindji, les orbites surdimensionnées enduites de kaolin s'étirent jusqu'aux contours du masque. Le nez triangulaire, les volumes en projection de la bouche et du menton incurvé forment également des éléments distinctifs des Mbagani, issus du groupe Mpasu dorénavant disparu, et lui-même sous-groupe des Lulua , ou Béna Lulua , et dont font également partie les Salampasu. Ils forment avec les Ding un groupe de 50 000 individus établis en R.D.C. près de la frontière angolaise. Ils ont été marqués par l'influence de leurs voisins Lunda et des anciens occupants Tchokwé. Organisés en petites chefferies indépendantes, ils cultivent principalement le maïs, les femmes brodant les textiles tissés par les ...


Voir la fiche

490,00

Masque Lega du Bwami
Art tribal > Masque africain > Masque LEGA

Les sculptures primitives Lega dans l'art africain. D'immenses globes oculaires occupent les trois-quart du visage de ce masque, réunissant le nez à la pointe relevée, et la mince incision de la bouche dans la partie inférieure semblable à un museau. Pureté des formes et inventivité sont les maîtres mots pour cet ancien et charmant masque des Lega. Patine lisse localement abrasée.
Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux ...


Voir la fiche

390,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2020 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100