Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Objets d'art tribal africain :


Le site Art Tribal vous propose une large sélection d’objets d’art tribal, des masques, des statues, des bronzes ainsi que des objets usuels. Toutes ces œuvres tribales sont rigoureusement sélectionnées parmi des collections privées internationales.

Masque Songola du Nsindi
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Songola

Ex-collection art tribal africain américaine.
Rappelant un célèbre tableau de Munch, ce masque plane présente un visage exsangue, aux petits yeux circulaires logés sous des arcades sourcilières sculptées en coeur, et pourvu d'une bouche béante qui semble en effet émettre un cri. Patine brune hétérogène, résidus granuleux, fissures de dessication. Hauteur sur socle: 51 cm.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola ou encore Babili , ou Goa , sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. ...


Voir la fiche

450,00

Grand masque Biombo ou Luba du Kasaï
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Biombo

Ex-collection art tribal africain française.
Les Biombo, sous-groupe Kuba, vivent à l'intersection des rivières Lulua et Kasaï en R.D.C. C'est au cours de leurs cérémonies d'initiation et des funérailles qu'ils font usage d'un masque africain spécifique dénommé cimwana, ce dernier présentant certaines caractéristiques esthétiques récurrentes dans la tribu Kuba, comme l'usage de motifs composés de damiers triangulaires aux couleurs contrastées. Des Luba du Kasaï, établis parmi les Biombo, ont pu également influencer le style de ce grand masque inhabituel.
Patine mate avec traces d'usage, pigments de kaolin blanc et poudre rouge de tukula, qui, mêlée à de l'huile de palme, produit une pâte colorante.

Masque Nyao, Nyau, des Chewa
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Chewa

Ex-collection art tribal africain française.
Ce masque africain provient des Chewa du Malawi. Il intervient au cours des cérémonies de la société initiatique Nyaun ou encore Nyao , association que l'on retrouve dans les régions voisines du lac Malawi : est de la Zambie, ouest du Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe parmi les immigrés en provenance du Malawi.
Ces masques figurant des visages arrondis sont peints de couleur vives, tel ce masque facial Chewa dont les traits en légère asymétrie, encadré d'oreilles aux pavillons développés, présentent des yeux peints, pommettes saillantes, nez court légèrement retroussé, bouche béante aux lèvres charnues. Le front est tendu d'une cagoule et des fragments de textiles divers en auréolent les contours. Patine polychrome ...


Voir la fiche

750,00

Masque antilope Yaka
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Yaka

Ex-collection art tribal africain monégasque.
Ce masque africain des Yaka , sculpté dans un bois tendre, figure une antilope mythique des contes locaux, patron des jeunes initiés. La collerette de raphia est toujours présente. Patine d'usage abrasée. Rehauts résiduels d ekaolin et d'ocre rouge. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka , établie à présent sur les rives de la Waamba dans le sud ouest de la R.D.C.(Kasaï occidental),était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir aux rituels à l'aide de charmes liés à l'institution "khosi". La cérémonie d'initiation des jeunes ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Dogon Tomo kä
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Dogon

Collection art tribal africain française.
Cette sculpture africaine dogon, offrant des éléments communs avec les statues bambara, provient de la galerie parisienne Ratton. Présentée à plusieurs salles de ventes de renom cette oeuvre a été estimée à 6.000 euros.
Les oeuvres de ce type, nommées " dege dal nda ", ou " sculptures de terrasse ", interviennent lors de funérailles de dignitaires, parées et vêtues, sur les toits de leurs habitations. Ces oeuvres enduites d'une patine glacée noire illustrent la statuaire de la plaine de Séno, région s'étendant du pied de la falaise de Bandiagara jusqu'au Burkina Faso. A l'issue de la cérémonie, elles retourneront chez le Hogon.
Campée dans une position dynamique, de grandes mains digitées prolongeant des bras tubulaires ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Toma Loma du Libéria
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Toma

Collection art tribal africain française.
Ce masque africain anthropo-zoomorphe évoquant ceux des Dan/Kran, apparaît au cours de cérémonies majeures. Appartenant aux Toma du Libéria, sa longue mâchoire dentée le particularise, de même que diverses excroissances animalières. Des détails dont la nervure sur le front, les yeux circulaires exorbités, témoignent de l'influence stylistique des Dan du Liberia. Patine d'usage, résidus granuleux incrustés.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro qui structure leur société, et qui représentent des esprits de la brousse. Dès l'apparition du masque landaï, les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque de Tanzanie
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tanzanie

Ex-collection art tribal africain monégasque.
Ce masque africain rare figurant un étranger fut jadis implanté de cheveux humains qui demeurent parsemés sur le crâne, les sourcils, le menton et la moustache. Le visage empreint de réalisme a été peint de rouge foncé. Fissures de dessication, empreintes xylophages désormais éradiqués. Dans la région méridionale du littoral de la Tanzanie, autour de Dar-es-Salam, un groupe relativement homogène a produit la majeure partie des productions artistiques. Il comprend les Swahili, Kaguru, Doé, Kwéré, Luguru, Zaramo, Kami. La seconde région est formée d'un territoire couvrant le sud de la Tanzanie jusqu'au Mozambique, où vivent certains Makonde et les Yao, les Ngindo, Mwéra, et Makua. Au Nord-est de la Tanzanie, les Chaga, Paré, Chamba, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Gelede Yoruba
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Gelede

Ex-collection art tribal africain britannique.
Les Gelede dans l' art africain. Masque gelede figurant un visage coiffé d'une superstructure composée d'éléments arqués, rectilignes, et de figures d'oiseaux. Au Nigéria, également au Bénin, ce masque africain porté au sommet de la tête est utilisé pour les danses de réjouissance de la société Gelede, et à l'occasion des funérailles de ses adeptes. Ces masques se produisent par paires, chacun doté d'un nom spécifique. Patine polychrome mate, fissures et abrasions d'usage.
Le pays Gelede au Nigéria rend hommage aux mères, plus particulièrement les plus âgées d'entre elles, dont les pouvoirs seraient comparables à ceux des dieux yoruba, ou orisa , et des ancêtres, osi et qui peuvent être utilisés pour le bénéfice mais ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Ngala/Ngbandi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Ngala

Ex-collection art tribal africain belge.
La statuaire ngala porte l'influence des groupes du nord-ouest de la Republique Démocratique du Congo, tels les Ngombe et les Ngbandi. Probablement issus du Soudan , Les Ngala se sont installés sur les rives du Zaïre. Commerçants avisés, ils se sont également illustrés grâce à l'art de la forge et la production d'armes et de monnaies en métal. Leurs médecins traditionnalistes nyanga fournissent des charmes magiques en vue de favoriser la chasse et la fécondité. Des sculptures figuratives liées aux ancêtres mythiques sont utilisées dans des cultes similaires au yanda, les grandes statues formant les emblèmes du clan. Leurs instrument de musique, également très diversifiés, sont souvent anthropomorphes.
Une morphologie équilibrée ...


Voir la fiche

340,00

Figurine de maternité en bronze Gan
Art tribal > Bronze, cavalier, leopard, guerrier, pirogues > Bronze Gan

Ex-collection art tribal africain belge.
Fétiche africain protecteur en métal, fondu par le forgeron gan grâce à la technique de la cire perdue. Il s'agit d'une statuette individuelle incarnant l'esprit des "génies" et gardé sur soi en permanence. Ancienne patine d'usage, granuleuse.
Peuple voisin des Lobi au sud-ouest du Burkina Faso, les Gan ou Kaa (Kaaba pl.), forment un "peuple relique" selon Madeleine Père, vivant au sein d'une savane boisée. Leur roi "Gan Massa" est élu par les notables issus de différents villages. Les hypothèses divergent quant à leurs origines. Selon certains, ils pourraient être d'origine akan, en provenance du Ghana, les Koulango et les Lhoron les ayant précédés dans la région.

Ref. : "Bronzes Gan" Maine Durieu, ed. Sepia


Voir la fiche

290,00

Couple de batebas Lobi Thuna
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuettes Lobi

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce couple de statuettes Lobi incarnant un bateba ou un ancêtre lignager adopte une position statique rectiligne. Leur coiffure serait celle des guerriers thuna. Un pied est endommagé. Patine granuleuse.
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, certains d'entre eux vivent également au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi, venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara, les Dian, les Gan et les Birifor. Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu , auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil, ...


Voir la fiche

450,00

Poupée de fécondité Akuaba Ashanti
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Poupée Ashanti

Symboles de fertilité dans l'art tribal africain Ashanti
Cette figure féminine stylisée est appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma). Elle est dotée des caractéristiques traditionnelles : tête plate et circulaire surmontant un buste tubulaire aux bras horizontaux. Une effigie similaire en miniature, figurant l'enfant, est logée dans le textile dont elle est drapée. Patine mate veloutée brun clair.
Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres ...

Tambour rituel Baoule
objet vendu
Art tribal > Instruments de musique, djembe, tam tam > Tambour Baule

Ex-collection art tribal africain belge.
L'objet est constitué d'une planche supportant un tambour dont l'intérieur est évidé, encadré par deux couples de statuettes sculptées en ronde-bosse. Des motifs décoratifs, géométriques, agrémentent l'ensemble. Dans la croyance Baoulé, il existe un univers invisible parallèle au nôtre où tout individu est marié dès sa naissance à un conjoint mystique. Ces personnages ont les mains devant l’abdomen afin de souligner l’importance de la transmission de la vie.
L'usage du tambour est réservé au devin qui communique par ce biais avec le conjoint mystique afin de solliciter son aide ou sa clémence.

Abrasions, manques.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Epa Yoruba
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Epa

Ex-collection art tribal africain belge.
Les Ekiti de la partie nord-est de la région yoruba utilisent des masques heaumes polychromes de type très diversifiés associés au culte Epa ( ou Elefon). Ils apparaissent lors des funérailles ou des rites de passage. La sortie de ces masques qui auront été peints par leurs propriétaires, a lieu tous les deux ans. Ces cérémonies sont également censées accroître la fécondité. Il s'agit ici d'un masque de sanctuaire qui bénéficiait de libations. Patine croûteuse.
Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du Nigéria et la région centre et sud-est du Bénin sous le nom de Nago. Ils sont patrilinéaires, pratiquent l'excision et la circoncision. Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la disparition de la ...


Voir la fiche

380,00

Masque Toma ou Loma Simogui, Bakrogui
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Toma

Collection art tribal africain française.
Masque africain ancien, dont la rareté apparait irréfragable , bakrogui, Simogui, ou encore Angbaï, se rattachant aux ancêtres. Il est surmonté d'une majestueuse coiffure prolongée d'une cape rappelant celles des Dan voisins. Des clochettes sont fixées aux coussinets de textile bordant le masque, agrémenté par ailleurs de divers éléments en métal. Seuls les membres du Poro étaient autorisés à contempler le masque bakrogui .
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro qui structure leur société, et qui représentent des esprits de la brousse. Dès l'apparition du masque ...

Crucifix Kongo Nkangi Kiditu
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art africain française.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré Wé
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Guéré

Ex-collection art tribal africain française.
Le masque africain Guéré est réputé complexe tant en termes de formes que, souvent, également, de matériaux. C'est le cas de ce masque anthropo-zoomorphe d'aspect fantastique, constitué d'une combinaison d'excroissances pointues, cornues, hérissé de crocs, autour desquels des amas résineux emprisonnent des cauris, de la poudre de bois rouge, et des libations argileuses. Cette tête hirsute aux regard exorbité dévoile des dents éparses entre des cornes d'ovins.
Avant les années 60, les masques, dont l'élaboration était inspirée par les visites des esprits au cours de songes, accompagnaient la plupart des activités telles que la guerre, la danse, le chant, la chasse. Chacun de ces masques portait un nom associé à sa ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Kumu, Komo, Bayinji
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Kumu

Ex-collection art africain belge
Petite figure anthropomorphe stylisée, qui était utilisée au cours de rites thérapeutiques. Il existe en effet diverses associations thérapeutiques chez les Kumu : Ntema, Lumba, Kilanga, Nsubi,... Ces cérémonies pouvaient être accompagnées de séances divinatoires soutenues par la prise d'hallucinogènes. Patine brune lustrée, infimes résidus granuleux localement abrasés.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo. Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des ...


Voir la fiche

350,00

Statuette féminine Chokwe
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Tschokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi les pièces les plus rares des Chokwe, ou Tschokwe, cette figure féminine Chokwe, généralement associée au culte thérapeutique de type Hamba, incarne un ancêtre féminin censé garantir la fécondité ou la guérison. Ces statues étaient disposées autour de l'autel muyombo, arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux (Mbunji  ou  mbanji ), plantés dans le sol, y figuraient également. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. Les parures de perles de verre magnifient le lustre sombre de la patine.


Voir la fiche

480,00

Figure zoomorphe Bassa/Mano
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Bassa

Collection art africain française.
Rare sculpture hybride Bassa, figurant un chien dont la gueule supporte une tête humaine. Ce visage reproduit le masque africain nommé Gela , Geh-Naw , de l'ethnie Bassa du Libéria, qui était porté sur le front. Un second visage associé aux masques talismans apparaît en relief sur le dos de l'animal. Objet à visée protectrice, exemplaire similaire p.24 dans l'Art tribal d'Afrique noire" J.B.Bacquart. Patine veloutée, mate, brun grisé. Erosions. Résidus de badigeons de kaolin.
Le groupe Bassa du Libéria est établi sur la région côtière, plus particulièrement autour de Grand-Bassa. Sa culture et sa production artistique ont subi l'influence des Dan et des Kpellé voisins, de langue mandé. Les Bassa disposent de sociétés d'initiation ...


Voir la fiche

650,00

Figure de maternité Yoruba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain italienne.
Cette sculpture africaine naturaliste, permettant selon les Yoruba la communication avec l'au-delà, met en scène en tant que figure maternelle l'une des nombreuses déesses féminines, la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Elle pourrait symboliser également Orunmila , déesse de la divination.
Destinée à trôner sur un autel, elle était vénérée par les membres de la puissante société Ogboni, ou Osugbo, chargée de la justice.
Patine polychrome satinée, abrasions.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques ...


Voir la fiche

390,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2021 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal