Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Objets d'art tribal africain :


Le site Art Tribal vous propose une large sélection d’objets d’art tribal, des masques, des statues, des bronzes ainsi que des objets usuels. Toutes ces œuvres tribales sont rigoureusement sélectionnées parmi des collections privées internationales.

Plateau de jeu awale Mangbetu bicéphale
objet vendu
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Awale Mangbetu

Ex-collection art tribal africain belge.
Creusé de 28 alvéoles, ce jeu d'awale fait partie de la famille des jeux mancalas. Le pied en est altéré. Les motifs figuratifs, sous la forme de têtes sculptées, obéissent au canon stylistique mangbetu et zande. Patine claire, légèrement abrasée. Petites fissures. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, entre Bomokandi et la rivière Uele, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont fasciné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures, poterie et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'histoire Mangbetu reposait en effet sur le raffinement de sa cour mais aussi sur des coutumes cannibales. Le roi Mangbetu "Munza" était ainsi surnommé " le roi cannibale". ...

Masque Serpent Baga Bansonyi
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Serpent Baga

Collection art tribal africain française.
Masque africain se rattachant au serpent naja ici doté de pupilles dilatées. Des motifs losangiques d'une sobre polychromie empruntant des tons naturels ornent sa surface. Patine d'usage mate et veloutée. Erosions.
Masque africain initiatique serpentiforme utilisé principalement par les Bulongic (village de Kifinda), sous-groupe Baga du littoral guinéen, sa taille peut aller jusqu'à 2,50 m. Ces masques étaient divisés en deux groupes portant les noms Mosolo kombo et Sangaran , chacun dotés de fonctions précises. Leur conception prenait forme dans un contexte ésotérique, la nuit au sein de la forêt. Privilèges des hommes initiés, incarnant une entité spirituelle, les masques Baga Sangaran assistaient uniquement à la ...


Voir la fiche

950,00

Masque Kumu, Komo, Ituri
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Kumu

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi les masques d' art premier , ce masque africain nommé Nsembu se produisait par paire masculin-féminin, et était utilisé par la société de devins Nkunda au sein des clans vivant au nord de la région de l'Ituri.
Un pastillage polychrome, référence au monde animal et aux motifs qui ornent les corps à l'occasion des rites initiatiques, en orne la surface.
Patine brillante. Manques. br /> Hauteur sur socle : 43 cm.
Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur ...


Voir la fiche

Vendu

Masque buffle Mama Mangam Kantana
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Mama

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette version de masque africain , masque cimier incarnant un esprit de la brousse, combine des traits animaliers tels un bec ou une gueule bifide et des cornes arrondies s'élevant d'un volume conique. Ces masques très épurés, associés aux cérémonies mangam des Mama , ou Kantana , ici un masque buffle, sont utilisés au sein de l'ethnie par les membres d'une association masculine chargée de maintenir l'ordre social et d'augmenter ou de favoriser la production agricole. C'est en effet au nord de la Benoué que plusieurs groupes ethniques produisent des masques très stylisés portés horizontalement.

Patine veloutée ocre rosé.
Fissures de dessication et marques d'usage.

Ce masque dont les cornes ...


Voir la fiche

950,00

Masque Makonde Lipiko polychrome
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Makonde

Collection art tribal africain belge.
Incarnant l'esprit d'un ancêtre, ce masque africain des Makonde de Tanzanie adopte ici une version jaune vif garnie de cheveux humains. Les poils sont implantés le long de rainures figurant des tresses coiffées vers l'arrière.
Les ancêtres reviendraient masqués afin de marquer leur satisfaction consécutive à l'initiation. Certains de ces masques arborent des tatouages à la cire ou encore des scarifications incisées dans le bois.
La bouche traitée avec réalisme s'entrouvre sur une dentition incisée, singularité de la statuaire Makonde. Patine mate abrasée.

Les Makonde du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie portaient des masques-casques appelés lipiko lors des cérémonies d'initiation des jeunes gens. ...


Voir la fiche

780,00

Statue Chokwe / Lwena
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Chokwe

Singularité des oeuvres de l'art tribal africain Chokwe
Cette statue tribale glorifie le héros fondateur de l'ethnie,l'ancêtre Chibinda Ilunga, chasseur émérite, arborant une majestueuse coiffe et assis sur un tabouret de prestige réservé aux notables. Les coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Dans une de ses mains est représentée une corne d'antilope dans laquelle étaient insérées des substances magiques. L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes conférait jadis une patine brune aux objets. (B. Wastiau) Fissures de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ...


Voir la fiche

Vendu

Tête d autel Baga A-tshol Elek
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Baga

Ex-collection art tribal allemande.
L' a-tshol aussi appelé elek consiste en une figure mi-humaine mi-zoomorphe. Une tête d'oiseau très stylisée , dotée d'un crâne allongé, parfois accompagnée d'une mâchoire de crocodile surmonte un long cou très fin lui-même porté par un socle circulaire ajouré. La tête est amovible. Patine lisse satinée,localement matifiée, résidus de pigments rouge bordeaux, faille sur le socle.
Il s'agit d'un objet utilisé par les guérisseurs et dont la vocation est de protéger le lignage de la famille qui le possède. Afin d'en réactiver la charge magique, le guérisseur procédait à des sacrifices sur l'autel même où l'a-tshol trônait. Ce type de pièce n'était présenté qu'aux grandes occasions telles que les rites initiatiques, les funérailles et autres ...

Statue fétiche Songye Nkisi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Ce grand fétiche est dépourvu de sa charge ventrale bishimba et dispose pour seules parures, spécificités de la statuaire Songye, d'une corne animale introduite au sommet, et de lamelles et clous en métal sur le visage, référence probable aux ravages de la vérole. Les oreilles, évidées, sont en outre symboliquement remplies de touffes de poils.
Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. On introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras afin de les déplacer. Ces fétiches de ...


Voir la fiche

750,00

Statue Igbo Ikenga
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Igbo

Ex-collection art tribal anglaise.
Classiquement chapeautées d'une coiffe cylindrique, certaines affublées de cornes multiples, ou d'éléments complexes géométriques, ce type de statues africaines met en scène un personnage doté d'attributs tels que bijoux et scarifications "ichi". Dans ce cas il s'agit d'un guerrier , représenté assis, des têtes d'ennemis en trophée.
Patine polychrome mate, agglomérats croûteux. Les Igbo sont établis dans la région méridionale du delta du Niger au Nigéria. l’Ikenga est un autel personnel symbolisant l’accomplissement et la réussite personnelle (okpossi), la représentation de son esprit tutélaire (chi, l’énergie vitale), ainsi que le destinataire de sacrifices offerts périodiquement ou préalables à l’engagement d’une action importante (le ...


Voir la fiche

Vendu

Sculpture monumentale Yoruba polychrome
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Art tribal africain Yoruba
Sculptures africaines anthropomorphes figuratives du royaume Yoruba

Cette oeuvre est exceptionnelle par sa dimension et la complexité de sa composition. Elle présente une figure féminine appuyée au dossier d'un siège sur lequel trône un dignitaire ou un roi. Ces statues forment une incarnation des nombreux orisa des Yoruba, équivalents aux Saints chrétiens. Les figures miniatures qui l'entourent seraient des adeptes ou des divinités mineures.

Chez les Yoruba, les temples publics, les autels ou les cases de chefs sont gratifiés de linteaux, de portes et de piliers sculptés, ou de statues grandeur nature vouées aux dieux mythiques "orisa" et censées attirer leurs bienfaits. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, ...

Masque Tabwa
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tabwa

Ex-collection art tribal africain belge.
Masque africain figurant un visage aux yeux incrustés de cauris, conférant un regard mi-clos.
Belle patine sombre lustrée, révélant localement le fil d'un bois clair.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la R.D.C, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe, vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba dont ils ont intégré certaines croyances. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres auxquels ils dédiaient des statues. Animistes, leurs croyances ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Yoruba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Cette sculpture d' art tribal africain, censée faciliter la communication avec le sacré, rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Elle présente les marques chéloïdes des nobles Yoruba. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. La tête de l'enfant a été remplacée par un élément métallique.
La peinture de ces statues était fréquemment renouvelée avant les rites.
Patine croûteuse localement écaillée.

Fissures de dessication, érosions et manque.

Les principaux cultes Yoruba sont les cultes Gélédé , Epa , Ogboni , et le culte Esu. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie en effet sur des sculptures artistiques dotées de ...


Voir la fiche

950,00

Figure féminine Sukuma Nyamézi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Sukuma

Ex-collection art africain française.
Sculpture africaine féminine, issue du centre de la Tanzanie, où vivent les Nyamezi et les Sukuma. Porté par de hautes jambes écartées, le buste large offre des seins coniques équilibrant un fessier saiilant. Au centre d'une tête ronde, les yeux sont creusés tandis que des oreilles surdimensionnées contrastent avec des traits discrets. Patine noire lustrée. Abrasions, fissures de dessication.
Les Nyamwezi , Nyamézi , forment le plus vaste groupe parmi les tribus vivant dans le centre nord de la Tanzanie. Issu d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles , leur production rituelle et artistique présente en conséquence des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une ...


Voir la fiche

390,00

Siège Tchokwe
objet vendu
Art tribal > Tabourets, chaise à palabre, trône > Siège Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Parmi les régalia de dignitaires, ce tabouret à motif céphalomorphe illustre l'importance accordée au prestige de son propriétaire. La protection des ancêtres est invoquée grâce à l'effigie sculptée de Chibinda Ilunga, chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. L'assise évasée repose sur une base circulaire, et les parois sont gravées de motifs géométriques tandis qu'une poignée est aménagée au dos. Patine noire grisée, semi-mate. Fissures .
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Kwéré/Luguru
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kwéré

Ex-collection art africain belge.
Sculpture africaine issue de la zone autour de Dar-es-Salam, sur la côte de la Tanzanie, où vivent les tribus Kaguru, Luguru, Kwéré, Zaramo et Doé.
Juchée sur une assise à pieds ajourés, une femme incarnant un ancêtre féminin porte une double crête percée d'orifices. Les bras sont exagérément longs, se prolongeant de mains digitées, dont l'une repose sur un sein.
Chez ces populations, les sièges sont des trônes destinés aux chefs de lignage, chacun d'eux étant sous la protection d'un esprit tutélaire.
Patine beige grisée au kaolin.


Voir la fiche

450,00

Tambour à fente Mangbetu Cowcow
objet vendu
Art tribal > Instruments de musique, djembe, tam tam > Tambour Mangbetu

Ex-collection art tribal africain belge.
Instrument de musique à percussion des Mangbetu, cet idiophone en bois monoxyle en forme de demi-lune a été aménagé d'une longue fente faisant office d'ouverture de résonance. Doté de poignées à chacune des extrémités fuselées, il est également agrémenté de clous tapissiers. Patine brun acajou partiellement matifiée.
Hauteur sur socle : 30 cm.
Le royaume Mangbetu a produit des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. Le tambour à fente est non seulement un instrument de musique animant la danse mais aussi un vecteur de parole, ...

Statue fétiche Nkishi Songye
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain belge.
Taillée dans un seul bloc de bois soigneusement sélectionné, équipée de ses multiples accessoires et talismans rituels consacrés par le nganga, cette sculpture fétiche présente un fascinant visage reproduisant le masque africain kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe . La charge magique bishimba, à visée protectrice, est généralement logée dans l'abdomen et dans la corne sommitale. De la peau de reptile couvre la tête et forme le pagne de la statue.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial.
...


Voir la fiche

Vendu

Jeu d awale Luba à porteuses de coupes Mboko
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Awale Luba

Des statues "porteuses de coupe mboko" encadrent ce jeu du type awalé de la famille des mancalas. Le tablier est creusé de vingt-quatre alvéoles, aménagées sur quatre rangées. Des noyaux, des graines, des cailloux ou encore des coquillages en formaient les pions. Patine brun clair mate , abrasions et légers éclats.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python. Au XVIème siècle ils créèrent un état, organisé en chefferie décentralisé, qui s’étendait de la rivière Kasaï au lac ...

Panier reliquaire Boa
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Panier Boa

Ex-collection art tribal africain française.
Rare ensemble formé d'un panier sur lequel sont fixés un masque sculpté agrémenté de petits os et des cauris. Il s'agirait, pour les Boa, d'un autel rituel à visée protectrice.
Patine granuleuse. Erosions, manques. br /> Flanqué de lobes percés comme l'étaient jadis les pavillons d'oreilles des Boa de l'est, le " bavobongo ", et d'une bouche garnie de dents éparses, ce masque africain conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. Censé rendre invulnérable et dans le but de terrifier l'ennemi, le masque africain kpongadomba ou " Pongdudu " des Boa était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier . Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. ...


Voir la fiche

380,00

Tête de cimier Mumuye
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Tête Mumuye

Ex-collection art tribal africain française.
Cette sculpture africaine formait le sommet d'un masque cimier vertical mumuye. Les masques de cette nature, associés aux cérémonies agraires pour favoriser les récoltes, la santé, et la fécondité humaine, étaient utilisés par des groupes voisins, Wurkun/Bikwin , Mumuye, et Jukun, établis dans la moyenne Benoué. Le porteur du masque le tenait vraisemblablement en équilibre sur sa tête.
Le visage est coiffé d'une crête évoquant les coiffures du groupe. Des éléments sont relevés de pigments polychromes, et des motifs associés aux scarifications en usage s'inscrivent sur la surface.
Patine satinée, abrasions et érosions.
Les 100 000 locuteurs de langue Adamawa forment un groupe appelé Mumuye et sont regroupés ...


Voir la fiche

290,00

Jarre  Luba
objet vendu
Art tribal > Pots, jarres, amphores djenné, bambara, matakam > Jarre Luba

Ex-collection art tribal africain française.
Récipient luba dont le goulot céphalomorphe est percé de deux orifices. La natte tressée du motif humain vient élégamment reposer sur la partie supérieure de la poignée. Les flancs lisses sont incisés de motifs décoratifs, disposés en frises successives.
Engobe brun clair doré.
Le berceau des Luba (Baluba en tchiluba) est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu. Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy. Au XVIème siècle ils créèrent un état, organisé en chefferies décentralisées, qui s’étendait de la rivière Kasaï au lac Tanganyika. Les chefferies recouvrent un petit territoire sans véritable frontière qui regroupe tout au plus trois villages.
Source "Africa, The Art of a Continent" ed. ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal