Profitez des frais de livraison offerts - liste des pays éligibles
Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif
...
Options de recherche




Objets d'art tribal africain :


Le site Art Tribal vous propose une large sélection d’objets d’art tribal, des masques, des statues, des bronzes ainsi que des objets usuels. Toutes ces œuvres tribales sont rigoureusement sélectionnées parmi des collections privées internationales.

Crucifix Kongo Nkangi kiditu
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Crucifix Kongo

Ex. collection art tribal africain belge.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
Fissures de dessication, patine satinée.
La ...

Masque Dan Gunyéya
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Dan

Collection art tribal africain belge.
Masque africain Dan de Côte d'Ivoire " aux yeux ronds évidés, dit " gunyéya" ou "gunye ge" utilisé pour les épreuves de courses lors de la saison sèche. Cet exemplaire serait en outre un zapkei ge, chargé de prévenir les incendies en veillant sur les feux domestiques, un infime fragment de textile rouge indiquant que le regard était originellement tendu de textile. Socle élégant, en métal, valorisant une pièce ancienne finement sculptée.
Hauteur sur socle : 35 cm.

C'est à la suite de rêves dans lesquels se manifesteraient les esprits que les masques étaient sculptés selon des indications précises afin de pouvoir être honorés à travers leurs apparitions. Les Dan sculptent également, toujours selon les indications du ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Jukun Wurbo
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Jukun

Collection art tribal africain belge.
D'amples oreilles distendues encadrent le visage, par ailleurs souligné d'une barbe crénelée et coiffé d'une haute tiare, de cette figure sculptée. La posture assurée fait saillir l'abdomen bulbeux sur lequel reposent les mains. Patine sombre pelliculeuse localement écaillée. Erosions, manques, et fissures de dessication.

Les Jukuns sont une population d'Afrique de l'Ouest et centrale vivant principalement au Nigeria dans la haute vallée de la Bénoué, également dans le nord-ouest du Cameroun.
A la faveur de l'expansion de l'ancien empire Jukun, les Jukun ou Wurbo du Nigéria se sont éparpillés en deux groupes : l'un établi au sud de la rivière Donga, et le second au nord de la région, près des Mumuye et des Wurkum. Les ...


Voir la fiche

1650,00

Masque Pende Pumbu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Pende

Collection art tribal africain française.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya, réalistes, produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive, et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... Les masques d'initiation et ceux de pouvoir, les minganji, représentent quant à eux les ancêtres et se produisent successivement au cours des mêmes cérémonies, fêtes agricoles, rituels d'initiation et de circoncision mukanda, intronisation du chef. ...


Voir la fiche

490,00

Statue Songye Nkishi
objet vendu
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain belge.
Ample tête aux traits du masque africain kifwebe pour cette oeuvre sculptée par les Songye , vouée à un usage magique traditionnel. Ce fétiche de grande dimension a été individualisé par le nganga pour son client par le biais d'éléments symboliques et rituels sous la forme de métal, jupe en peau animale, ceinture formant un boudin de raphia tressé et corne sommitale.
Manques, patine mate veloutée, fissures.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations se déclinent en styles diversifiés dans les nombreuses chefferies du pays songye. Le Nkisi, Nkishi, joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures réduites étant d'un ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Ada, Adja, Adan
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Ada

Collection art tribal française.
Statue fétiche dépendant du culte Vodou, drapée d'un pagne de textile rouge, elle dispose d'un ombilic formant la poignée de volet obturant le reliquaire aménagé dans son buste. Le sommet de la tête est également évidé. Les jambes et bras digités sont écartés, rectilignes, et les épaules quadrangulaires expriment la puissance. La tête ovoïde au visage plane présente des yeux simplement gravés et une bouche béante. Belle patine claire incrustée de pigments blancs. Etablis près du littoral de l'Afrique de l'Ouest, dans le Couffo au Bénin et dans le Moyen-Mono au Togo autour de l'ex. capitale de l'ancien royaume de Tado, le petit groupe ethnique Ada , Adan , ou encore Adja , Aja, est essentiellement composé de paysans. Les Ewe et les Fons, issus ...


Voir la fiche

980,00

Masque Lwalwa
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Lwalwa

Collection art tribal africain italienne.
Un front anguleux rythme la coiffure en losange de ce masque africain Lwalwa. Le regard est percé de rectangles dans un visage subtilement concave et la bouche se projette sous le nez puissant. Les masques Mfondo et Nkaki, au profil nasal à peine dissemblable, sont difficilement différenciables, mais le Mfondo posséderait un nez évoquant un bec de calao.
Patine brun rougeâtre souvent issue de baies (Bixa orellana). Rehauts orangés. Restauration indigène au sommet. Fissures de dessication.
C'est près de la rivière Kasaï que vivent les Lwalwa, entre l'Angola et le Zaïre. Disposant historiquement d'une société matrilinéaire, les Lwalwa après avoir subi l'influence luba et songye, adoptèrent un système patrilinéaire au sein de ...


Voir la fiche

480,00

Figure Ijo, Ijaw
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Tête Ijo

Collection art tribal française.
Les Ijo du centre produisent des sculptures relativement schématiques associées aux génies de l'eau (owuamapu), telle cette tête au visage étiré, sur lequel les traits font saillie sous un front tubulaire. Des vertus magiques étaient attribuées à ce type de sculptures. Bien des tribus sont convaincues que ces objets acquièrent leurs pouvoirs de par les rites et consécrations auxquels ils sont soumis et au cours desquels des libations et danses peuvent être effectuées. Intéressante patine grise granuleuse, localement craquelée. Hauteur sur socle: 52 cm.
Les Ijaw constituent un ensemble de peuples d'Afrique de l'Ouest, surtout présents au sud du Nigéria, dans le delta du Niger. Au début du xve siècle ils vont migrer plus à l'ouest du continent ...


Voir la fiche

595,00

Crucifix Kongo Nkandi Kiditu en bronze
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Crucifix Kongo

Ex-collection art tribal belge.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir de l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme.
La croix ne serait pas un motif spécifique au monde ...

Masque Tschokwe, Chokwe
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Tschokwe

Ex-collection art tribal africain belge. Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ces masques africains incarnant un ancêtre féminin étaient souvent affublés de boutons et accessoires d'origine européenne. Cet exemplaire ancien est cependant dépourvu de sa coiffe tressée. Manques et abrasions.
Patine veloutée hétérogène, résidus de kaolin et d'ocre rouge.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, incarnent un idéal de beauté, Mwana Pwo, ou la femme Pwo et ...


Voir la fiche

390,00

Statuette pluricéphale Lega
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Lega

L'art africain des Lega , Balega, ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de ...


Voir la fiche

340,00

Statue d ancêtre Hemba Singiti
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Hemba

Ex-collection art tribal africain française.
Sculpture évoquant un ancêtre féminin dont la tête massive porte un diadème incisé de barrettes. A l'arrière de la tête, la coiffure est organisée en un élément cruciforme. Le corps est proportionnellement tassé, les mains rejoignant l'abdomen. Généralement réalisées dans de l'iroko, ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef. Patine localement matifiée. Fissures de dessication, manques.
Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba, ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres, dont les effigies ont ...


Voir la fiche

580,00

Masque Komo Nsembu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Kumu

Collection art tribal africain belge.
Masque africain de circoncision, provenant de l'Iturie.
La spécificité de ce masque africain des Komo réside dans ses larges yeux béants et sa dentition acérée. Le bloc du nez, abrupt, renforce l'agressivité de ce visage marqué de profondes scarifications obliques.
Patine veloutée abrasée.

Les Kumu vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo . Plusieurs ethnies sont étroitement intriquées, dotées d'associations similaires : les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente pareillement de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors ...


Voir la fiche

490,00

Masque Lega du Bwami
objet vendu
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Lega

Ex-collection art africain belge
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil homme du clan, qui doit être le plus haut gradé. Comme dans d'autres tribus de la forêt, les hommes chassent et défrichent tandis que les femmes cultivent le manioc. La reconnaissance sociale et l'autorité devaient en outre être gagnées individuellement ...


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Ethiopie "Boraati"
Art tribal > appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Sidamo

Ex-collection art tribal africain néerlandaise.
Les appuie-têtes africains se déclinent en une variété presque infinie : ce type d' appuie-nuque africain, à la fois tabouret, doté d'une patine sombre lustrée. Ce bloc massif au plateau ovale doucement incurvé a été probablement façonné par les Sidama ou les Gurage du sud et sud-ouest de l'Ethiopie. Ces derniers font partie des quatre-vingt groupes ethniques en Ethiopie ayant produit différents appuie-nuques à usage individuel nommés yagerteras, ou " oreillers de mon pays" ou encore "Boraati" ("demain-toi").
Légers fendillements.
Au fil du temps, la réalisation devenant plus complexe jusqu'à devenir de véritables petits chefs d'oeuvres de sculpture, ils sont devenus aussi des objets individuels de prestige et de ...


Voir la fiche

280,00

Couteau Faucille Fang
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Faucille Fang

Collection art tribal africain française.
Ancienne arme de parade, cette faucille possède un manche en bois doté d'une patine d'usage lustrée. La lame présente une patine oxydée granuleuse.
L'ethnie Fang, établie dans une région s'étendant de Yaoundé au Cameroun jusqu'à Ogooué au Gabon, n'a jamais eu d'unité politique. La cohésion des clans était maintenue par l'intermédiaire des associations religieuse et judiciaire telles que le so et le ngil .


Voir la fiche

380,00

Masque Punu de la danse Okuyi
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Punu

Ex-collection art tribal africain belge.
Des tresses organisées en coques coiffent le visage de ce masque africain punu dépourvu des scarifications traditionnelles "mabinda". Sculpté dans un bois tendre, ce masque est représentatif des productions d'art africain des Punu. Fissures de dessication, érosions.
Les masques blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi) étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete, et le Mwiri ("diriger"), cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman (d'où, pour certains, le motif à écailles de saurien). Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti,contrairement aux Tsogo. Cet objet, ...


Voir la fiche

650,00

Table sculptée à caryatide bélier Dogon
objet vendu
Art tribal > Tabourets, chaise à palabre, trône > Table Dogon

Collection art tribal africain belge.
Le mobilier traditionnel africain.
Une figure de bélier supporte la plateau de cette table sculptée monoxyle, lustrée par l'usage, offrant une patine brun clair doré.
Pièce exceptionnelle ayant appartenu à un dignitaire malien, récoltée in situ, Ségou en 1989.
Fissures de dessication.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon une architecture ...

Figure de reliquaire Kota Mbulu-Ngulu
objet vendu
Art tribal > Reliquaires en bois, en cuivre > Reliquaire Kota

Ex-collection art tribal africain belge
Ex-collection française
Cette effigie gardienne de reliquaire, évoquant les ancêtres, adopte la coiffure traditionnelle : une coiffe sommitale dotée de coques arrondies en aplat s'achevant par deux courtes pendeloques. Le visage convexe présente un front bombé, un arc sourcilier en coeur, des fentes palpébrales mi-closes. L'ensemble est plaqué d'un réseau de lamelles de cuivre, savamment agencées, qu'un fin cloutage fixe à l'armature de bois. . Sa haute taille implique en outre qu'elle était dotée d'une grande valeur rituelle.
Les Kota Ndasa de la vallée de l'Ogooué au Gabon et au Congo ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs ...

Fétiche Nkisi Nkondi Solongo
objet vendu
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Solongo

Collection art tribal africain française.
Fétiches de pouvoir dans l'art africain Cette figure naturaliste présente un visage ovale dont le style est généralement attribué aux Solongo d'Angola, ces derniers fournissant les clans Kongo. Le regard vitreux des pupilles en tête d'épingle est largement ouvert ce "qui constitue la prérogative d'un aîné. En effet, seules les personnes d'âge mûr peuvent nous dévisager avec une telle insistance afin de nous alerter sur des problèmes ou des impairs."
La tête d'un ennemi forme l'assise du personnage. Placés sur l'abdomen, derrière une vitre, des ingrédients composent la charge magique, dont les clous de fer qui lardent la pièce renforcent le pouvoir. Des résidus libatoires argileux se sont agglutinés sur la surface, localement drapée de ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Fétiche Boli Bamana Bambara
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Fétiche Boli

Ex-collection art tribal africain française.
Appelé boli ( pl. boliw ), buffle, dans l' art africain, ce fétiche de taille variable joue un rôle central dans la vie rituelle de la région mandingue. Il existe des "Boliw" de poche, et d'autres qui appartiennent à des chefferies, des sociétés initiatiques telles que les associations d'initiation masculine Kono et Komo dont les membres progressent à travers un processus s’étalant sur plusieurs décennies, et même à des Etats.
La fonction principale d'un boli est d'accumuler et de contrôler la force de vie naturelle appelée nyama pour le bénéfice spirituel de la communauté. Utilisés comme autels ou effectués au cours des spectacles de danse, ils sont des créations conçues à partir de révélations miraculeusement ...


Voir la fiche

750,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal