Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif

Art tribal d'exception - découvrez nos objets d'art tribal

Art tribal africain

L'expertise en art tribal à votre service

Chacune des œuvres présentées sur ce site d’art tribal émane de collections européennes et américaines. Toutes, après expertise, sont accompagnées d’un certificat d’authenticité, et peuvent intégrer les plus belles collections d’art africain.

Une expo permanente

Lancée le 1er juin 2019, l’exposition permanente « Quand les arts premiers s’expriment » vous est présentée du lundi au samedi dans les locaux d’Essentiel Galerie, afin de vous permettre de découvrir une large diversité d’objets régulièrement renouvelés : au 73 rue de Tournai 7333 Tertre en Belgique. Téléphone : +32 65 529 100.

Les prix

Grâce à nos trente-cinq années d’expérience au sein de l’art tribal, nous mettons tout en œuvre afin de vous garantir des objets de qualité à des prix concurrentiels.

Vous êtes antiquaire, galeriste, revendeur, décorateur, n'hésitez pas à nous contacter.
Vous souhaitez vendre des pièces d'art africain ? Nous achetons des collections d'art africain !

Objets d'art tribal les plus récents

Masque Serpent Baga Bansonyi
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Serpent Baga

Collection art tribal africain française.
Masque africain se rattachant au serpent naja ici doté de pupilles dilatées. Des motifs losangiques d'une sobre polychromie empruntant des tons naturels ornent sa surface. Patine d'usage mate et veloutée. Erosions.
Masque africain initiatique serpentiforme utilisé principalement par les Bulongic (village de Kifinda), sous-groupe Baga du littoral guinéen, sa taille peut aller jusqu'à 2,50 m. Ces masques étaient divisés en deux groupes portant les noms Mosolo kombo et Sangaran , chacun dotés de fonctions précises. Leur conception prenait forme dans un contexte ésotérique, la nuit au sein de la forêt. Privilèges des hommes initiés, incarnant une entité spirituelle, les masques Baga Sangaran assistaient uniquement à la ...


Voir la fiche

950,00

Masque buffle Mama Mangam Kantana
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Mama

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette version de masque africain , masque cimier incarnant un esprit de la brousse, combine des traits animaliers tels un bec ou une gueule bifide et des cornes arrondies s'élevant d'un volume conique. Ces masques très épurés, associés aux cérémonies mangam des Mama , ou Kantana , ici un masque buffle, sont utilisés au sein de l'ethnie par les membres d'une association masculine chargée de maintenir l'ordre social et d'augmenter ou de favoriser la production agricole. C'est en effet au nord de la Benoué que plusieurs groupes ethniques produisent des masques très stylisés portés horizontalement.

Patine veloutée ocre rosé.
Fissures de dessication et marques d'usage.

Ce masque dont les cornes ...


Voir la fiche

950,00

Masque Makonde Lipiko polychrome
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Makonde

Collection art tribal africain belge.
Incarnant l'esprit d'un ancêtre, ce masque africain des Makonde de Tanzanie adopte ici une version jaune vif garnie de cheveux humains. Les poils sont implantés le long de rainures figurant des tresses coiffées vers l'arrière.
Les ancêtres reviendraient masqués afin de marquer leur satisfaction consécutive à l'initiation. Certains de ces masques arborent des tatouages à la cire ou encore des scarifications incisées dans le bois.
La bouche traitée avec réalisme s'entrouvre sur une dentition incisée, singularité de la statuaire Makonde. Patine mate abrasée.

Les Makonde du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie portaient des masques-casques appelés lipiko lors des cérémonies d'initiation des jeunes gens. ...


Voir la fiche

780,00

Statue fétiche Songye Nkisi
Art tribal > Le fétiche, source de toutes les questions mystiques. > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Ce grand fétiche est dépourvu de sa charge ventrale bishimba et dispose pour seules parures, spécificités de la statuaire Songye, d'une corne animale introduite au sommet, et de lamelles et clous en métal sur le visage, référence probable aux ravages de la vérole. Les oreilles, évidées, sont en outre symboliquement remplies de touffes de poils.
Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. On introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras afin de les déplacer. Ces fétiches de ...


Voir la fiche

750,00

Sculpture monumentale Yoruba polychrome
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Art tribal africain Yoruba
Sculptures africaines anthropomorphes figuratives du royaume Yoruba

Cette oeuvre est exceptionnelle par sa dimension et la complexité de sa composition. Elle présente une figure féminine appuyée au dossier d'un siège sur lequel trône un dignitaire ou un roi. Ces statues forment une incarnation des nombreux orisa des Yoruba, équivalents aux Saints chrétiens. Les figures miniatures qui l'entourent seraient des adeptes ou des divinités mineures.

Chez les Yoruba, les temples publics, les autels ou les cases de chefs sont gratifiés de linteaux, de portes et de piliers sculptés, ou de statues grandeur nature vouées aux dieux mythiques "orisa" et censées attirer leurs bienfaits. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, ...

Figure de maternité Yoruba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Yoruba

Cette sculpture d' art tribal africain, censée faciliter la communication avec le sacré, rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Elle présente les marques chéloïdes des nobles Yoruba. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. La tête de l'enfant a été remplacée par un élément métallique.
La peinture de ces statues était fréquemment renouvelée avant les rites.
Patine croûteuse localement écaillée.

Fissures de dessication, érosions et manque.

Les principaux cultes Yoruba sont les cultes Gélédé , Epa , Ogboni , et le culte Esu. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie en effet sur des sculptures artistiques dotées de ...


Voir la fiche

950,00

Figure féminine Sukuma Nyamézi
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Sukuma

Ex-collection art africain française.
Sculpture africaine féminine, issue du centre de la Tanzanie, où vivent les Nyamezi et les Sukuma. Porté par de hautes jambes écartées, le buste large offre des seins coniques équilibrant un fessier saiilant. Au centre d'une tête ronde, les yeux sont creusés tandis que des oreilles surdimensionnées contrastent avec des traits discrets. Patine noire lustrée. Abrasions, fissures de dessication.
Les Nyamwezi , Nyamézi , forment le plus vaste groupe parmi les tribus vivant dans le centre nord de la Tanzanie. Issu d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles , leur production rituelle et artistique présente en conséquence des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une ...


Voir la fiche

390,00

Statue Kwéré/Luguru
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statue Kwéré

Ex-collection art africain belge.
Sculpture africaine issue de la zone autour de Dar-es-Salam, sur la côte de la Tanzanie, où vivent les tribus Kaguru, Luguru, Kwéré, Zaramo et Doé.
Juchée sur une assise à pieds ajourés, une femme incarnant un ancêtre féminin porte une double crête percée d'orifices. Les bras sont exagérément longs, se prolongeant de mains digitées, dont l'une repose sur un sein.
Chez ces populations, les sièges sont des trônes destinés aux chefs de lignage, chacun d'eux étant sous la protection d'un esprit tutélaire.
Patine beige grisée au kaolin.


Voir la fiche

450,00

Jeu d awale Luba à porteuses de coupes Mboko
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Awale Luba

Des statues "porteuses de coupe mboko" encadrent ce jeu du type awalé de la famille des mancalas. Le tablier est creusé de vingt-quatre alvéoles, aménagées sur quatre rangées. Des noyaux, des graines, des cailloux ou encore des coquillages en formaient les pions. Patine brun clair mate , abrasions et légers éclats.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python. Au XVIème siècle ils créèrent un état, organisé en chefferie décentralisé, qui s’étendait de la rivière Kasaï au lac ...

Panier reliquaire Boa
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Panier Boa

Ex-collection art tribal africain française.
Rare ensemble formé d'un panier sur lequel sont fixés un masque sculpté agrémenté de petits os et des cauris. Il s'agirait, pour les Boa, d'un autel rituel à visée protectrice.
Patine granuleuse. Erosions, manques. br /> Flanqué de lobes percés comme l'étaient jadis les pavillons d'oreilles des Boa de l'est, le " bavobongo ", et d'une bouche garnie de dents éparses, ce masque africain conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. Censé rendre invulnérable et dans le but de terrifier l'ennemi, le masque africain kpongadomba ou " Pongdudu " des Boa était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier . Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. ...


Voir la fiche

380,00

Tête de cimier Mumuye
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Tête Mumuye

Ex-collection art tribal africain française.
Cette sculpture africaine formait le sommet d'un masque cimier vertical mumuye. Les masques de cette nature, associés aux cérémonies agraires pour favoriser les récoltes, la santé, et la fécondité humaine, étaient utilisés par des groupes voisins, Wurkun/Bikwin , Mumuye, et Jukun, établis dans la moyenne Benoué. Le porteur du masque le tenait vraisemblablement en équilibre sur sa tête.
Le visage est coiffé d'une crête évoquant les coiffures du groupe. Des éléments sont relevés de pigments polychromes, et des motifs associés aux scarifications en usage s'inscrivent sur la surface.
Patine satinée, abrasions et érosions.
Les 100 000 locuteurs de langue Adamawa forment un groupe appelé Mumuye et sont regroupés ...


Voir la fiche

290,00

Statuette poupée Ashanti Akua ba
Art tribal > Poupées tribales, poupées africaines > Poupée Ashanti

Collection art tribal africain belge.
Les statuettes-poupées Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti afin de favoriser la fécondité. Elles sont facilement identifiables grâce à leur structure simplifiée. Leur tête circulaire dispose d'un haut front occupant la partie supérieure, les traits se dessinent généralement dans le tiers inférieur du visage. Patine mate abrasée.
Ce peuple considère la femme comme arbitre final de toutes les décisions. La fertilité et les enfants sont les thèmes les plus fréquents évoqués dans les sculptures en bois Ashanti. Cette ethnie a bâti une société relativement démocratique basée sur la valeur morale de l'individu. Les Ashanti fondèrent une monarchie dès le XVIIème siècle. Les identités des ...


Voir la fiche

390,00

Tambour Ngombe
Art tribal > Instruments de musique, djembe, tam tam > Tambour Doko

Collection art tribal africain belge.
Rare tambour à anse Ngombe, en forme de tonneau, établi sur des pieds reprenant en miniature la morphologie anthropomorphe stylisée des pipes en usage dans le groupe. Il est décoré de pièces de monnaies des années 20, disposées en lignes verticales, avec régularité, sur les flancs. L'objet présente des signes évidents d'usage.
La production artistique des Ngombe, Doko, ou Likungu, relativement restreinte, a été marquée par l'influence des groupes voisins, Ngbandi et Ngbaka . Leurs sculptures, fétiches magiques pour la plupart, seraient utilisées par le devin bendo afin de favoriser la chasse. Les Ngombe ont émigré du Lac Victoria en Afrique de l'est. Après s'être dispersés, certains d'entre eux se sont établis parmi les Ngala ...


Voir la fiche

750,00

Maternité Zigua Tanzanie
Art tribal > Maternité en bois, statue en bronze > Statue Fipa

Ex-collection art tribal africain belge.
Maternité africaine figurant un personnage portant un enfant. Les yeux sont incrustés de perles tandis que de larges oreilles encadrent une physionomie neutre. Patine rugueuse, incrustations résiduelles ocrées.
Cette pièce d'art tribal provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec lesquels, via le commerce maritime, le contact aurait jadis pu être établi. Cette sculpture était vraisemblablement utilisée dans un but didactique lors des initiations masculines. Elle pourrait aussi incarner un ancêtre ou un ...


Voir la fiche

380,00

Calebasse à motif masculin Luba / Hemba
Art tribal > Objets usuels, boîtes, poulies de métier à tisser > Calebasse Hemba

Ex-collection art tribal africain française.
Ces sculptures africaines bankishi (sing. nkishi ) étaient utilisées dans le cadre du bugabo , société vouée à la chasse, la guérison et la guerre. Une figure masculine renvoyant aux ancêtres jaillit d'une calebasse autour de laquelle s'enroule une cordelette accessoirisée de plumes et de fruits séchés. L'objet produit un cliquetis lorsqu'on l'agite. Patine sombre.
Hauteur avec socle : 27 cm.

Les Hemba ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres est central dans la société hemba. Maîtrisant la sculpture avec talent, les Hemba ont surtout produit des statues d'ancêtres singiti , incarnant des chefs, des ...

Masque cimier Ci Wara Bambara
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Cimier Ti wara

Les Ti-wara dans l' art africain .
Masque africain "antilope" aux proportions concentrées équilibrées, très sobrement agrémenté de frises gravées sur le front. Traces de kaolin, patine lisse, satinée, brun moyen.

Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn , association dédiée aux travaux agricoles. Les masques parcouraient le champ en bondissant afin de chasser de celui-ci les nyama, effluves maléfiques, et de ...


Voir la fiche

680,00

Statuette Lobi Bateba
Art tribal > Statues tribales, fétiches africains, maternités > Statuette Lobi

Collection art tribal africain belge.
Statuette féminine dont la pointe du menton s'appuie sur le buste. La tête ovale offre de grands traits planes. Le dos droit laisse jaillir un fessier cambré et un abdomen légèrement saillant sur lequel reposent les mains. Les jambes accolées, trapues, disparaissent dans une base circulaire. La taille vigoureuse, dégageant les principaux plans, est représentative de la sculpture lobi. Patine mate empreinte de résidus libatoires.
Fissures de dessication.
Cette figure africaine Bateba serait censée incarner un esprit de la brousse, le Thil, et devenir de cette façon un intermédiaire dans la lutte contre les sorciers et toutes autres forces néfastes. Ces esprits sont représentés par des sculptures en bois ou en cuivre appelées ...


Voir la fiche

750,00

Masque Pende Panya-ngombe
Art tribal > Masque africain, masque d'art tribal > Masque Pende

Collection art tribal africain belge.
Symbolisant le buffle sauvage, le masque africain panya ngombe adopte une forme étirée, stylisée. Les oreilles, encadrant de longues paupières horizontales, jaillissent en pointe vers les coins externes, conférant une dynamique. Les contours sont entaillés de motifs décoratifs en losanges. Les exemplaires plus volumineux que ne l'exige le canon tribal étaient destinés à être suspendus dans la case du chef, et ne présentaient logiquement pas de stigmates internes d'usage. Patine noire mate. Hauteur sur socle : 31 cm.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu ...


Voir la fiche

390,00



Voir plus d'objets

Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2022 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73A, rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
visa Master CardPaypal