Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif

Art tribal d'exception - découvrez nos objets d'art tribal

Art tribal africain

L'expertise en art tribal à votre service

Chacune des œuvres présentées sur ce site d’art tribal émane de collections européennes et américaines. Toutes, après expertise, sont accompagnées d’un certificat d’authenticité, et peuvent intégrer les plus belles collections d’art africain.

Une expo permanente

Lancée le 1er juin 2019, l’exposition permanente « Quand les arts premiers s’expriment » vous est présentée du lundi au samedi dans les locaux d’Essentiel Galerie, afin de vous permettre de découvrir une large diversité d’objets régulièrement renouvelés : au 73 rue de Tournai 7333 Tertre en Belgique. Téléphone : +32 65 529 100.

Les prix

Grâce à nos trente-cinq années d’expérience au sein de l’art tribal, nous mettons tout en œuvre afin de vous garantir des objets de qualité à des prix concurrentiels.

Vous êtes antiquaire, galeriste, revendeur, décorateur, n'hésitez pas à nous contacter.
Vous souhaitez vendre des pièces d'art africain ? Nous achetons des collections d'art africain !

Objets d'art tribal les plus récents

Figure d ancêtre Hemba Singiti
Art tribal > Statues africaines > Statue Hemba

Ex-collection art tribal africain américaine.
Belle symétrie pour cette sculpture d'ancêtre Hemba où l'envergure des épaules est contrebalancée par l'écartement des jambes. Une tête ovoïde dont les traits affleurent, des angles adoucis, le détail d'une pomme d'adam en saillie, et la classique mise en valeur des organes sexuels associés au lignage. Patine mate granuleuse. Fissures. Derrière le diadème délimitant le crâne rasé, les cheveux, huilés et enduits de poudre rouge, puis montés sur une base en raphia, était organisés en un élément cruciforme.
Généralement réalisées dans de l'iroko, ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef.


Les Hemba, établis dans le sud-est du ...


Voir la fiche

490,00

Masque Mbole
Art tribal > Masque africain > Masque Mbole

Ex-collection art tribal africain italienne.

Masque tribal partagé en zones de couleurs contrastées, et incisé de paupières en "v" inversé. L'arc des sourcils est marqué de perforations, et prolongé en son centre d'un nez réduit très légèrement retroussé évoquant la jeunesse. Sous un renflement, la bouche s'anime d'incisions figurant des dents. Ces masques africains entrent en scène lors des funérailles des dignitaires du Lilwa ou sont utilisés par le forgeron lors des rituels de circoncision. Garniture de raphia La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck, des pendus, nommées ofika. Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait ...


Voir la fiche

450,00

Statuette d initiation Lega du Bwami
Art tribal > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art tribal africain américaine.
Symbole sculpté illustrant un proverbe, destiné à un initié de la société initiatique du Bwami, cette rare figure animalière se réfererait à l'ibis (kakulikuli)et personnifie la loquacité ("The Intelligence of Forms" p.56 ; E.M. Maurer). Patine satinée, brun chaud, localement abrasée. Empreintes d'usage. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même ...


Voir la fiche

350,00

Fétiche Senoufo
Art tribal > Statues africaines > Fétiche Senoufo

Ex-collection art tribal africain belge.
Objet ovoïde prolongé d'un long cou annelé et surmonté d'une tête d'oiseau stylisé. Le bec courbé de l'animal revient gracieusement épouser le manche de la sculpture. Quatre cornes d'ovins font saillie en étoile autour du volume composant la base. L'orifice pratiqué sur le cou laisse supposer la présence initiale d'une poignée de transport. Cet objet formerait un objet-fétiche à usage rituel. Patine croûteuse mate, fissures et craquellements qui n'entament en rien la solidité de l'objet. Hauteur totale comprenant le socle : 85 cm.
Les Senoufos, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils ...


Voir la fiche

490,00

Statuette de divination Senoufo
Art tribal > Statues africaines > Statuette Senoufo

Ex-collection art tribal africain belge.
Dos droit, jambes écartées légèrement fléchies, cette figurine sculptée offre au regard un buste saillant entre des mains placées en obliques. La coiffure en crête sur un crâne rasé s'achève dans la nuque en une petit chignon conique, le visage quant à lui est doté de traits fins à l'expression sereine et bienveillante. Le bois au grain fin est enduit d'une patine noirâtre révélant des zones ocre rouge et dorées. Fissures de dessication sur un côté. Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les traditions ...


Voir la fiche

380,00

Masque Lumbu, Loumbo, Mbumba
Art tribal > Masque africain > Masque Lumbu

Ex-collection art tribal africain belge.

Au sein du groupe prénommé Shira ,les Lumbu Loumbu, Balumbu, d'origine Bantu et originaires du royaume Congo, se sont établis sur la partie côtière du Gabon, et en République Congo, dans l'Ogooue moyen. Ils conservent les ossements de leurs ancêtres dans des paniers reliquaires ornés de statuettes et autres objets de prestige. Ce masque rare présentant un visage blanchi au kaolin, évocation d'une femme décédée, se manifestait lors de la danse de l'Okuyi et des cultes dédiés aux ancêtres, pratiques rituelles qu'ils partageaient avec les Punu. Le visage de ce masque ancien se présente dépourvu de scarifications, les yeux sont vitrés à l'instar des oeuvres des clans Kongo, le nez plat, la bouche dotée d'une lèvre inférieure proéminente, et ...


Voir la fiche

850,00

Porteuse de coupe Yoruba
Art tribal > Statues africaines > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal africain portugaise.

Les porteuses de coupe dans l'art africain traditionnel du Nigéria. La prêtresse aux attributs féminins et masculins, les joues marquées des scarifications en trois griffes verticales "kpélé", est à genoux et supporte une coupe destinée aux offrandes ou à la divination. Elle brandit un sceptre et un hochet de danse. Singularité, la coupe ornées des visages d'Orunmila n'est pas creuse et a pu faire office de plateau. La religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare .
Patine croûteuse . Pastillage polychrome mat. Fissures de dessication et abrasions.
Au sein du panthéon Yoruba, Orunmila est la divinité ...


Voir la fiche

Faire offre

850,00

Statuette Mbanza
Art tribal > Statues africaines > Fétiche Mbanza

Ex-collection art africain italienne.
Réalisée par les Mbanza ou Banja, cousins des Ngbaka en Ubangi, cette figure humaine sculptée dispose d'un visage encadré de très larges oreilles englobant les arcades et la mâchoire. Ses fonctions sont similaires à celles des Ngbaka, dans le cadre de rites thérapeutiques ou en préparatif avant les chasses. Abrasions. Le creuset ubangien a produit de nombreuses statuettes qui partagent certaines similarités, tel un visage en forme de coeur, comme dans la région du fleuve Ogooué au Gabon. Les Ngbaka forment un peuple homogène du nord ouest de la R.D.C, au sud de l'Ubangui. Les Ngandi vivent à l'est et les Ngombe au sud. Ref. : "Art of Sub-saharan Africa" C. Mullen Kreamer.


Voir la fiche

290,00

Porteuse de coupe Luba/ Shankadi
Art tribal > Statues africaines > Statue Luba

Ex-collection art tribal africain américaine.

Figure féminine assise, tenant le récipient hémisphérique mboko, calebasse que l'on remplissait de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu, Bilumbu, ou par les guérisseurs de la société Buhabo. Les devins Mbudye y avaient également recours. Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes . Patine brun clair. Erosions, légers impacts sur le visage et fissures de dessication. Selon P. Nooter, ces figures, assises ou agenouillées selon les cas, représentaient également l'épouse ...


Voir la fiche

450,00

Statuette Metoko
Art tribal > Statues africaines > Statuette Metoko

L'art africain des tribus de la forêt.
Figure d'initiation de la société Bukota, probablement une variante de l'effigie "kakungu", cette rare statuette rerpésentée sans bras offre un buste corseté de cuir. Patine sombre huilée, incrustations résiduelles de pigments blancs et ocre sur le visage.
Cette effigie féminine cultuelle est issue des Metoko et Lengola, situés au centre du bassin congolais entre les rivières Lomami et Lualaba, peuples de la forêt primaire dédiées au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Leur société , le Bukota , accueillant à la fois des hommes et des femmes, est l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Leurs sculptures, soumises à l'influence des Mbole, Lega et Binja voisins, jouaient un rôle au cours des cérémonies ...


Voir la fiche

490,00

Masque Igbo Agbogo Mwo
Art tribal > Masque africain > Masque Igbo

Ex-collection art tribal africain américaine.

Ce masque africain Igbo, nommé Ikorodo dans la région de Nsukka dans le sud du Nigéria, glorifie la jeunesse et la beauté grâce à des fentes étroites pour les yeux, un visage aux traits aigus enduit de blanc, des scarifications et tatouages et une haute coiffe.
La couleur blanche du masque agbo-gho-mmwo se rapporte aux esprits ancestraux, ces masques accompagnant fréquemment les défunts au cours des rites funéraires. En effet, mmwo signifie "esprit des morts", et plus particulièrement de jeunes filles, bien qu'il soit porté par de jeunes hommes afin d'honorer l'esprit de la terre. Patine mate abrasée. Les Igbo vivent dans la forêt au sud-est du Nigeria. Ils ont réussi à associer un profond sens de l'individualité à un ...


Voir la fiche

590,00

Statuette Luba Mikisi
Art tribal > Statues africaines > Statuette Luba

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette effigie féminine, médium spirituel pour les Lubas, arbore des traits réguliers en relief peu marqué dans un visage ovoïde. Sa coiffe, derrière un large bandeau découvrant un front rasé, rappelle celle que portait les femmes luba au début du XXe siècle. L'attitude indique que les secrets de la royauté ( les bizila ) appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. L'ombilic proéminent symbolise son rôle de fertilité et de transmission de la vie. Patine lisse, satinée. Fissures et érosions. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une ...


Voir la fiche

390,00

Sanza figuratif Luba/Zela
Art tribal > Instruments de musique, harpes, djembe Tam Tam > Sanza Zela

Ex-collection art africain belge.

Très répandu en Afrique centrale, cet instrument de musique ou sanza se compose d'une caisse de résonance sur laquelle ont été disposées, parallèlement, des lames en métal. Les pouces des deux mains vont s'appuyer sur la table d'harmonie pour faire vibrer les extrémités antérieures des languettes. Au Zaïre cependant, où on utilise tous les doigts comme pour le piano, des groupes d'instruments jouent sur des registres complémentaires. Patine brun doré satinée, abrasions. Jadis soumis aux Luba, puis aux Lundas, les Zela ont adopté une grande partie de leurs usages et traditions. Etablis entre la rivière Luvua et le lac Kisalé, ils sont aujourd'hui organisés en quatre chefferies sous la tutelle de dirigeants d'origine luba. Ils vénèrent un couple ...


Voir la fiche

280,00

Statue fétiche Songye Nkisi
Art tribal > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain allemande.

Statue africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye, qui dispose d'une tête aux traits stylisés à l'image du masque kifwebe. Les bras sont positionnés autour d'un ombilic saillant pointant sous le textile d'une robe rouge, offrant, comme le dictait l'usage, un espace pour saisir la sculpture à l'aide de crochets métalliques. Ici, la charge magique bishimba a vraisemblablement été introduite au sommet de la tête d'où s'élève une corne. Divers accessoires rituels agrémentent également la sculpture. Patine brun doré tachetée. Base érodée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre ...


Voir la fiche

490,00

Masque Gelede Yoruba
Art tribal > Masque africain > Masque Gelede

Ex-collection art tribal africain belge.
Cet ancien masque africain Yoruba Gelede forme un cimier qui était porté au sommet de la tête. Son visage au modelé arrondi, doté de traits expressifs, est animé de larges yeux en amande aux pupilles percées. Le traitement en relief des paupières supérieures, bordées de pigment noir pour créer une épaisse frange de cils, prêtent une féminité au regard presque hypnotique. Patine d'usage veloutée, ancienne polychromie craquelée, traces d'attaque xylophages stoppée. Fissure sur un des côtés.

Le culte Gelede est devenu un patrimoine contemporain, sur base des traditions ancestrales: l'Unesco l'a fait entrer au PCI ( Patrimoine Culturel Immatériel de l'humanité) ...


Voir la fiche

490,00

Plateau de divination Yoruba Onigunmerin
Art tribal > Objets usuels > Tablette Yoruba

Cette tablette qui était utilisée dans une église de Cotonou chez les Yoruba du Bénin est rare du fait de la présence d'un réceptacle destiné aux noix de cola. Le centre du plateau, aarin opon, forme un tableau dans lequel la poussière permettait au prêtre-devin de tracer les solutions au problème de son client. Sur la frise externe apparaît le visage d'Esu/Elegba messager divin. Lors du processus de divination, afin d'invoquer les orishas et accompagner ses chants, le devin martèle le plateau avec un hochet sculpté en bois ou en ivoire(iroké). Abrasions d'usage. Fissures de dessication. Belle patine brun clair doré.

Hauteur sur socle : 37 cm. Support du ritualiste nommé babalawo (ou Babalao, ou Babaaláwo, prononcé Baba-a-láwo), prêtre d'Ifa, en langue yoruba, ces ...

Statue féminine Temne Sierra Leone
Art tribal > Statues africaines > Statue Temne

Collection art tribal africain française.
Cette sculpture de femme présentée debout sur une base circulaire, les mains positionnées de part et d'autre d'un abdomen légèrement arrondi, offre une image évocatrice de fécondité. Le buste est menu, et des muscles se dessinent sur les jambes trapues. Elle arbore pour parure un collier de perles anciennes, un pagne, et des scarifications corporelles. Patine mate abrasée. Légères fissures et manques à la base. Ce type de statues africaines  appartenait à la société de femmes Temne, nommée Bundu. Les Mendé voisins disposaient d'effigies similaires. Ces dernières étaient utilisées au cours de rites curatifs pour les transgresseurs des règles édictées par la société Sandé. Patine mate abrasée. Les Temné se sont organisés en chefferies ...


Voir la fiche

490,00

Masque cimier Mangbetu
Art tribal > Masque africain > Masque Mangbetu

Ex-collection art tribal africain allemande.

Masque africain céphalomorphe des Mangbetu, surmonté de la coiffure traditionnelle évasée, et doté d'oreilles et d'un nez percé d'un anneau. Les contours inférieurs sont bordés d'une épaisse frange de raphia. Bois huilé veiné. Erosions. Patine satinée. Les motifs géométriques  évoquent les peintures corporelles et les scarifications tribales des Mangbetu, analogues à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations. Ces dernières variaient selon les circonstances. La coiffure en éventail était arborée par les Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les Mangbetu «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier ...


Voir la fiche

480,00



Voir plus d'objets

Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2021 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100