Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - Voir les détails
Art Tribal, vente en ligne d'art tribal, art premier et art primitif

Art tribal d'exception - découvrez nos objets d'art tribal

Art tribal africain

L'expertise en art tribal à votre service

Chaque oeuvre présentée sur ce site d'art tribal provient de collections privées européennes et américaines. Toutes, ont été expertisées avec minutie, et sont accompagnées d'un certificat d'authenticité, et sont dignes de figurer dans les plus belles collections d'art africain.

Une exposition permanente

Lancée le 1er juin 2019 l'exposition permanente "Quand les arts premiers s'expriment" vous reçoit du lundi au samedi dans les locaux d'Essentiel Galerie, pour vous permettre de découvir physiquement une large diversité d'objets, régulièrement renouvellés. N'hésitez pas à venir la visiter au 73 rue de Tournai 7333 Tertre en Belgique. Téléphone: +32 65 529 100

Les prix

Une connaissance du marché de l'art tribal, basée sur 35 ans d'expérience nous a amené à mettre un point d'honneur à toujours être le plus concurrentiel. Nous pouvons ainsi, vous garantir les meilleurs prix.

Vous êtes antiquaire, galeriste, revendeur, décorateur, n'hésitez pas à nous contacter.
Vous souhaitez vendre des pièces d'art africain ? Nous achetons des collections d'art africain !

Objets d'art tribal les plus récents

Sculpture d autel Yoruba Osé sango
Art tribal > Statues africaines > Cavalier Yoruba

Ex-collection art africain britannique.
Glorifiant un ancien roi divinisé, une figure de cavalier entouré de serviteurs forme le sujet central de la scène établie sur un plateau circulaire à poignée. Cette sculpture est associée au culte sango symbolisé par un axe double. L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Au sommet, une planche reliant les têtes est sculptée d'un iguane ou d'un crocodile. . Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients. Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Patine ...


Voir la fiche

490,00

Statue Metoko Itea
Art tribal > Statues africaines > Statue Metoko

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi les sculptures traditionnelles africaines associées à la Bukota, cette figure féminine, partiellement taillée en aplats, intervenait lors des rites initiatiques. De plus, associée à son équivalent masculin Ntanda, elle garantissait la résolution des conflits. Patine mate veloutée, rehauts ocre rouge et blanc. Fissure sur la base. Les Metoko et les Lengola, dont les sculptures rituelles sont très proches, sont des peuples de la forêt primaire dédiées au culte d'un Dieu unique, monothéisme rare en Afrique. Leur société comprenant trois grades, le Bukota, structurait la vie quotidienne et accueillait à la fois des hommes et des femmes. Elle représente l'équivalent de l'association Bwami des Lega. Les sculptures jouaient un rôle au ...


Voir la fiche

650,00

Masque Bété / Guéré
Art tribal > Masque africain > Masque Bété

Ex-collection art africain française.
Masque africain de Côte d'Ivoire à l'aspect zoomorphe. Censé provoquer l'effroi, il se distingue grâce à des crochets latéraux et des crocs de part et d'autre de dents en métal. La partie inférieure est ornée de crocs en bois associés à des fibres végétales, l'ensemble étant fixé sous une bande de toile. Hauteur sur socle : 51 cm.
C'est principalement dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire que les Bété emploient des masques liés au culte du bagnon . Le style de leurs masques de danse a été influencé par les populations Wobé et Guéré , ensemble dénommé Wé ou "les hommes qui pardonnent facilement", lui-même appartenant au groupe culturel Krou , ces traditions leur ayant été transmises et enseignées par les Nyabwa. D'origine guerrière mais ...


Voir la fiche

480,00

Porteuse de coupe Olumèye Yoruba
Art tribal > Statues africaines > Coupe Yoruba

Collection art africain française.

Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cette figure féminine, agenouillée, les seins tenduis au-dessus d'une coupe à offrande à motifs d'oiseaux, présente un réceptacle sphérique à l'image de la terre. Il est destiné aux offrandes votives, aux cadeaux pour les visiteurs, ou encore à la divination. Des sculptures de ce type décoraient les palais du pays Yoruba. Des scarifications linéaires marquent le visages du personnage dans le but, non seulement d'accroître leur beauté physique, mais aussi d'identifier le rang ou l'origine de son porteur. Les marques corporelles ...


Voir la fiche

480,00

Panier à injera Oromo
Art tribal > Objets usuels > Panier Oromo

Ex-collection art tribal belge.
Ce panier que supportent trois pieds servait à recueillir l’Injera, sorte de crêpe spongieuse caractéristique de la cuisine éthiopienne. Généralement elles sont réalisées à partir d’une graine fermentée issue d'une graminée locale le Teff ou le Fonio. Toutefois chez les Oromos, la crêpe était faite à base de farine de maïs ou de millet.
L'objet possède une armature de vannerie dont la surface externe a ensuite été drapée de peau animale, qui en constitue également les lanières de transport.


Voir la fiche

390,00

Grand masque Kumu, Komo
Art tribal > Masque africain > Masque Kumu

Ex-collection art africain française.
Doté d'un crâne plat, l'ample visage est formé de traits soulignés d'incrustations métalliques. Les oreilles circulaires forment des cupules dont le centre présente une perforation, tandis que la large bouche semble articuler. Surface lisse et mate enduite de kaolin. Les Kumu, Bakumu, Komo, vivent principalement au Nord-Est et au centre en République démocratique du Congo. Leur langue bantoue est le komo ou kikomo. Plusieurs ethnies sont étroitement imbriquées, dotées d'associations similaires: les Mbole, les Yela, les Lengola, et les Metoko. Leur production artistique présente en outre de grandes similitudes avec celle des Metoko et des Lengola. Leurs masques de divination étaient exhibés lors des cérémonies de clôture de l'initiation et ...


Voir la fiche

450,00

Tabatière Chokwe en ivoire
Art tribal > Ivoires > Tabatière Tschokwe

Ex-collection art tribal belge.
Tabatière sculptée d'un motif figurant un aristocrate Chokwe doté de la coiffe chipangula ou encore cipenya mutwe, dotée d'ailettes latérales recourbées. Le front haut et bombé, accentué par le rasage des cheveux, était autrefois chez les Chokwe un idéal de beauté. L'usage de tabac était répandu parmi les Chokwe, et la fumée faisait partie intégrante des offrandes aux esprits ajimu . Fendillements et légers éclats.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci ...


Voir la fiche

1800,00

Statue Paré / Zigua de Tanzanie
Art tribal > Statues africaines > Statue Zigua

Ex-colection art tribal africain belge.
Figurant un être asexué, cette sculpture présente un personnage debout, le dos rectiligne, mains reposant sur un volumineux abdomen. La tête globulaire est soulignée de fines oreilles asymétriques, tandis que les arcades sont taillées rectilignes, abritant des pupilles dans lesquelles les perles sont absentes. L'étroit menton forme une petite saillie dominant un cou charnu. La surface non polie présente les coups d'herminette du sculpteur. Patine sombre huilée. Cette statue provient de la région nord-est de la Tanzanie, limitrophe du Kenya, face à l'Océan Indien, où vivent les tribus Paré, Shamba, Zigua, et Mbugu. Une relative homogénéité caractérise les productions de ces groupes, en rappelant certaines des Malgaches et des Bataks avec ...


Voir la fiche

480,00

Petit masque Pende Gitenga
Art tribal > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.

Modestes dimensions pour ce masque africain plat et circulaire, abstrait, auréolé de fibres et plumes, nommé Gitenga, que l'on maintenait sur le visage grâce à la résille fixée aux contours postérieurs. Il s'agit d'un masque policier du camp de circoncision, représentant le soleil à son lever et au coucher. Léon de Sousberghe a identifié deux types de masques , les minganji en fibres végétales, associés à la société masculine et les mbuya masques en bois généralement, liés au village, avec quelques exceptions cependant. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est ...


Voir la fiche

280,00

Sceptre figuratif Baga
Art tribal > Bâton de commandement > Sceptre Baga

Collection art tribal africain française.
Mêlés aux Nalu et aux Landuman, les Baga vivent le long des côtes de la Guinée-Bissau dans des régions de marécages inondées six mois par an. Ces groupes Baga installés sur le littoral et vivant de la riziculture sont formés de sept sous-groupes, dont les Baga Kalum, Bulongic, Baga sitem, Baga Mandori, etc... Ils croient en un dieu créateur appelé Nagu, Naku, qu'ils ne représentent pas, et qui est accompagné d'un esprit masculin dont l'un des noms est Somtup. Dans la religion baga, hormis Nagu ou encore Kanu qui est le créateur, une seconde importante entité spirituelle se nomme Somtup, esprit masculin à la tête de la société initiatique des hommes. L'association féminine est quant à elle sous la direction de a-Bol, femme de Somtup. ...


Voir la fiche

480,00

Echelle de grenier à mil Dogon
Art tribal > Portes et volets > Echelle Dogon

Ex-collection art africain française.
Cette échelle permettait d'accéder aux greniers à mil dogon, architectures en terre se distinguant par un toit en paille de forme conique. Ces greniers sont aménagés en hauteur d'une ouverture obturée par un volet et permettent d'entreposer les graines à l'abri des rongeurs et des insectes . Très belle patine hétérogène mate, abrasée par l'usage. Fissures de dessication.
Le peuple dogon est renommé dans l'art africain pour les mythes et les croyances relatives à sa cosmogonie. Sa population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya).Ils produisent plus de 80 types de ...


Voir la fiche

750,00

Monnaie en fer Angas / Afo
Art tribal > Monnaies > Monnaie Angas

Ex-collection art tribal africain belge.
Ces monnaies primitives en forme de large houe, de grand format, servaient pour les offrandes, de dot de mariage et bien sûr pour les grandes occasions festives et cérémoniales. Les tribus Angas du plateau de Jos au nord du Nigéria offraient en dot ce type d'objets au père de la future épouse. Ces pièces revêtaient également une fonction cérémonielle lors de la célébration de l'union. Certains attribuent cependant ces monnaies de forme particulière aux Afos, tribu voisine établie en-dessous du plateau de Jos. Les Afos parlent une langue bénoué-congolaise: l'eyoli. Deux parties se distinguent, une poignée étroite et la partie inférieure de forme rectangulaire dite forme de pelle que l'on retrouve également chez les Mambilas.
L'oxydation ...


Voir la fiche

490,00

Grand masque facial Mossi
Art tribal > Masque africain > Masque Mossi

Ex-collection art tribal africain française.
Au centre nord du pays Mossi, les masques africains convexes, dotés d'une arête centrale proéminente, sont fréquents. Ce haut masque facial fait partie d'un ensemble de trois , mâle, femelle et enfant, que leur comportement distingue. Ce sont de jeunes initiés, élus par les anciens, qui porteront les masques. Le danseur portant le masque masculin s'exprime par une pantomime aggressive et brandit un long fouet. Une épaisse parure en fibres végétales, absente sur cet exemplaire, dissimule généralement l' excroissance tubulaire du sommet. Patine mate granuleuse, très localement écaillée. Les masques mossi, personnels ou lignagers, constituent une incarnation d'esprits tutélaires offrant leur soutien. Ils se produisent aux enterrements, aux ...


Voir la fiche

490,00

Figure féminine Baga
Art tribal > Statues africaines > Statue Baga

Collection art tribal africain française.
Dans la religion baga, hormis Kanu qui est le créateur, une seconde importante entité spirituelle se nomme Somtup , esprit masculin à la tête de la société initiatique des hommes. L'association féminine est quant à elle sous la direction de a-Bol, femme de Somtup. Incarnant probablement cet esprit auquel étaient périodiquement offerts des sacrifices, la présente sculpture figurée agenouillée, récoltée en Guinée-Bissau, incarne le concept de la beauté locale, sculptée avec de nombreux détails tels que coiffure tressée sophistiquée, colliers et bracelets, poitrine de jeune femme. Polychromie très bien conservée. Fissures et abrasions. Mêlés aux Nalu et aux Landuman, les Baga vivent le long des côtes de la Guinée-Bissau dans des régions ...


Voir la fiche

2500,00

Masque Fang / Tsogho du Ngil
Art tribal > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art tribal africain belge.
Expression du lien entre les vivants et les morts, cet exceptionnel masque africain Fang très prisé des collectionneurs se distingue par un nez court à la pointe arrondie, à l'image des statues de reliquaire du Byeri. La coiffe se divise en trois coques tubulaires, dont deux dirigées vers l'extérieur. Ce type de coiffure a été attribuée aux Tsogho/Fang par Peter Stephan ("Les icones du Bwiti" B. Goy). Les volumes sont soulignés de rainures noircies évoquant les tatouages tribaux. Bois de couleur miel incrusté localement d'une épaisse couche résiduelle de kaolin. Erosions éparses. L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer ...


Voir la fiche

1500,00

Statue d ancêtre lignager Lobi
Art tribal > Statues africaines > Statue Lobi

Ex-collection art tribal africain belge.
Cette statue Lobi incarnant un ancêtre lignager est présentée dans une attitude digne, dos droit et bras plaqués le long du corps. La pièce est traitée en arêtes anguleuses qui se répètent avec rythme, imprimant des volumes presque cubistes. Surface lustrée, empreintes sombres de libations. Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, certains d'entre eux vivent également au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi, venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara, les Dian, les Gan et les Birifor. Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu, ...


Voir la fiche

Faire offre

1900,00

Masque heaume Kuba / Twa ou Ngeende Bongo
Art tribal > Masque africain > Masque Twa

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce masque africain destiné aux funérailles, dépourvu de la décoration de perles ornant fréquemment les masques heaumes des Kuba, forme un des types régionaux des masques bwoom , ou encore bongo , incarnant un pygmée, et à la fois également un esprit vivant à l'origine dans leur territoire. Ce masque se caractérise par un front bulbeux, des pommettes saillantes, angulaires, et un nez important se développant au-dessus de narines quadrangulaires évidées et d'une bouche plate. Une nervure en relief contourne la base du heaume. Sous la patine noire huilée un bois clair fait surface. Abrasions et fissures de dessication.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus ...

Bâton-autel  Opà Osanyin Yoruba en fer forgé
Art tribal > Objets usuels > Autel Yoruba

Ex-collection art tribal britannique.
Destiné à l' orisa (dieu yoruba) Osanyin associé à la thérapie par les plantes, ce bâton était destiné au devin ou au guérisseur. Soudées à une hampe centrale qui était plantée en terre, deux tiges supportent une plateforme circulaire présentant une scénette. Celle-ci se compose de motifs de volatiles, symbolisant la divination, et de clochettes découpés dans des feuilles de métal. La figure sommitale représente un oiseau aux ailes déployées, garni de pendeloques, qui, disposé à plat, forme comme un petit parasol protecteur, tel un rempart contre les puissances maléfiques. Chez les Yoruba du Nigéri , ce type de bâtons constituaient des emblèmes mettant en scène des oiseaux. Destinés aux devins, ils étaient utilisés pour les cérémonies de ...



Voir plus d'objets

Derniers objets que vous avez consultés :
Art tribal  -  Paris - Bruxelles - Londres

© 2020 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100